Griezmann interrogé sur la polémique Benzema/Giroud    Le Président de la République s'entretient par téléphone avec son homologue turc    COVID-19 : Ouverture d'un CCP de solidarité pour les dons    UNIVERSITE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES D'ALGER : Reprise des cours le 5 avril via une plateforme numérique    COVID-19 EN ALGERIE : 716 cas confirmés et 44 décès    Une décharge doit être signée avant l'application de la chloroquine !    Aïcha Zinaï claque la porte du CNDH    Le wali de Mascara atteint du Coronavirus    Oran: un respect scrupuleux du confinement partiel    Propagation du covid19-ANP: des instructions sur les dispositions préventives    Un navire battant pavillon des Iles Marshall impliqué dans le pillage des richesses sahraouies    Sahara Occidental: 139.000 t de poissons congelés exportés illégalement par le Maroc en 2019    Ligue 1: le joueur a besoin d'au moins trois semaines pour reprendre la compétition    Lancement des premières journées virtuelles du court métrage    Coronavirus: Feghouli fait un don pour un hôpital d'Istanbul    Le report des jeux méditerranéens d'Oran officialisé    Pétrole: le prix du Brent en hausse grâce à la reprise de la demande chinoise    L'infrangible lien…    Déclaration    Vu à l'aéroport international d'Alger    "L'état de santé de Karim Tabbou s'améliore"    Vers une contribution financière et matérielle de la FAF    Le gouvernement parie sur la solidarité    Le Premier ministre ordonne les réquisitions    Les feuilles de l'automne    TV-6 de l'EPTV récupère des journalistes de Dzair TV    Une exposition virtuelle en temps de confinement    Une ode aux victimes de la décennie noire    Un bébé succombe au Covid-19 aux Etats-Unis    Justice brésilienne : Le gouvernement interdit de prôner le non-confinement    L'Italie espère de bonnes nouvelles la semaine prochaine    Tiaret : Plusieurs produits destinés au trafic saisis    Trois individus arrêtés pour cambriolage d'un magasin à Boulanger    LFP - Arrêt des compétitions: De redoutables conséquences pour les clubs    En difficulté: Les entreprises demandent l'aide de l'Etat    Bouira: Livraison de 4.900 quintaux de blé aux minoteries    A L'OMBRE DES MURS    Hyundai GMI Al Djazair fermé temporairement    La Chine va construire un hôpital de protection en Algérie    GMS Mercedes-Benz à l'arrêt    Zoubida Assoul parle de l'état de santé de Tabbou et Nekkaz    Covid-19 : Contribution financière du groupe parlementaire RND au Conseil de la Nation pour endiguer la pandémie    Covid-19 : un lot de 10.000 livres remis aux résidants des hôtels de confinement    LE PIÈGE DES TRAUMATISMES.    N'ASSUME SES MISSIONS Aïcha Zinaï claque la porte du cndh    Musique- Bob Dylan : Sortie d'une nouvelle chanson    LES VIES LIEES    Et si le passé parlait ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Séminaire sur l'investissement dans le tourisme saharien: Des atouts à mettre en valeur
Publié dans Le Temps d'Algérie le 04 - 12 - 2018

Les participants à un séminaire international sur l'investissement dans le tourisme saharien, ouvert, lundi à Adrar, ont plaidé pour la valorisation des potentialités touristiques existantes dans le Sud pour une efficience économique du secteur. Les intervenants, experts, chercheurs et opérateurs du secteur, ont mis l'accent sur le déploiement de davantage d'efforts pour mettre en valeur les atouts touristiques des wilayas dans le Sud du pays, à l'instar de leur patrimoine matériel et immatériel, en vue d'exploiter cette richesse dans l'efficience économique du secteur du tourisme en général et celui du tourisme saharien en particulier. Intervenant à cette occasion, Pr Abdelhamid Gueddi, de l'université d'Alger, a mis en exergue l'importance du développement du secteur du tourisme en Algérie et de l'investissement dans le tourisme saharien, dans le but de faire face aux multiples défis induits par la rude concurrence sur les marchés touristiques mondiaux, l'émergence de clients fins connaisseurs et plus exigeants, notamment concernant les prestations et la qualité des services, et la réalisation de revenus à même de consolider l'économie nationale. Il a appelé, dans ce cadre, à la coordination entre instances concernées par la mise en œuvre du schéma directeur d'aménagement touristique (SDAT) et au relèvement du double défi de protection de l'environnement et de promotion du tourisme, en plus de l'ouverture sur le monde extérieur tout en préservant les valeurs culturelles et civilisationnelles. Le conférencier a soulevé, en outre, la question de la «faible» intégration des wilayas concernées par le tourisme saharien dans le système touristique algérien, par rapport aux activités touristiques dans les régions balnéaires et montagneuses, avant d'appeler à la revitalisation des écosystèmes sahariens à travers la création de réserves naturelles, la lutte contre la désertification, la gestion rationnelle des ressources hydriques dans le Sud et la réhabilitation de l'artisanat, tous métiers confondus. Pour la chercheuse égyptienne Soheir El-Damanhouri (Université de Helwan), «le secteur du tourisme est une affaire sociale générale, ne devant pas relever d'une seule instance particulière», et il appartient de déployer de grands efforts par les divers secteurs pour «promouvoir le tourisme de façon générale et d'opter, ainsi, pour la valorisation de la diversité des cultures caractérisant nos sociétés en vue d'assurer l'attrait du touriste». L'intervenante a préconisé, dans ce contexte, la création des supports d'information efficients pour faire la promotion du tourisme saharien, en exploitant les réseaux sociaux, ainsi que l'amélioration des conditions d'accueil des visiteurs par la consolidation des relations hôte-visiteur-destination touristique, susceptible d'assurer une affluence touristique stable et durable. Le programme de cette rencontre, de trois jours, prévoit l'examen, à travers les communications animées par des experts et spécialistes nationaux et étrangers, des facteurs et conditions de relance du tourisme saharien. Initié par le laboratoire d'intégration économique algéro-africain de l'université d'Adrar, avec le concours du laboratoire des économies financières générales de l'université de Tlemcen, ce séminaire s'assigne comme objectifs l'échange d'expériences et de connaissances pour diagnostiquer les enjeux du tourisme saharien, de mettre en place une plate-forme pour des plans d'action susceptibles de faire de ce créneau une alternative de développement durable, selon le coordinateur du séminaire, Mohamed Beneddine.
Le programme prévoit l'organisation, outre les assises scientifiques, d'un salon du tourisme saharien avec la participation d'entreprises et institutions, activant dans le domaine, ainsi que des artisans, visant à mettre en relief les potentialités touristiques dans le Sud du pays et les voies de leur impulsion au service de l'économie nationale.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.