AEROPORT D'ORAN : Saisie de 6000 euros non déclarés    POUR DETENTION DE 1776 UNITES DE PSYCHOTROPES : Une ressortissante espagnole sous contrôle judiciaire à Mostaganem    KSAR CHELLALA (TIARET) : Sit-in des bénéficiaires des logements sociaux    Création de 65 nouveaux ateliers mobiles de plomberie sanitaire    Sept hectares de forêt ravagés par le feu    Sidi Bel Abbès : Installation du nouveau président de la cour    "Le panel n'est pas sur la bonne voie"    Le ministère de la Santé nous écrit    Une légère hausse enregistrée au 1er semestre 2018    L'activité commerciale peine à reprendre    Ouverture, hier, du procès de l'ex-président déchu    PSA réaffirme ses engagements    Amman appelle la communauté internationale à mettre fin aux violations israéliennes    Lahlou veut retourner au stade Zioui    Première titularisation et premier but pour Dani Alves avec Sao Paulo    Nouvelle menace de forfait en Ligue des champions    Medvedev entre dans le top 5    Le MOB et la JSMB pourront compter sur leurs nouvelles recrues    Le FFS appelle le pouvoir à s'inspirer de l'exemple soudanais    Gros marché    Les fausses peurs des «experts»    La gueulante du ministre de la Justice    Recettes maison anti-cellulite    Quels sont les effets de l'eau sur l'organisme ?    sortir ...sortir ...sortir ...    "Renouer le fil de l'histoire interrompu en 1962"    Collections et musées dans la construction du passé de l'Algérie    El gasba, instrument musical phare des fêtes de la région du Hodna    Un Festival international des films de femmes à Cotonou    Convergence à Ifri pour un ressourcement    Slimani direction à Al Gharafa ?    Mellal : «Je suis le président du CA, donc le seul habilité à provoquer une AG»    Sahara occidental : L'avocate espagnole Cristina Martinez empêchée de se rendre à El Ayoun occupée    Angleterre : Chelsea n'y arrive toujours pas    Zeghmati à Oran: «L'indépendance de la justice n'est pas un privilège»    Le panel ne parle pas au nom du Hirak mais ses détracteurs aussi    Communiqué - Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    En souffrance aux ports: Les matériels roulants bloqués libérés    LA NECESSAIRE MESURE DU DRAME    Reconnaissance faciale, conduite autonome… La Russie présente à l'Unesco ses "technologies d'aujourd'hui"    Solde commercial : Une dégradation prévisible, liée à la structure de l'économie nationale    Cause palestinienne : Eddalia réitère le soutien indéfectible de l'Algérie    Une campagne vouée a l'échec    2e journée de l'Afrique à New York: L'ONU salue la "contribution active" de l'Algérie    17.200 Seat vendues en 7 mois    Décès de 20 hadjis algériens    La Volkswagen Golf Joint n'est plus disponible    Le chanteur andalou Brahim Hadj Kacemanime un concert    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue des champions.. Sergio Ramos s'explique après la polémique concernant son carton jaune
Publié dans Le Temps d'Algérie le 16 - 02 - 2019

Sergio Ramos n'en est pas à son coup d'essai. Par le passé, le défenseur du Real Madrid avait déjà forcé son expulsion, encouragé par Xabi Alonso et José Mourinho, en 2010, déjà face à l'Ajax Amsterdam, afin de manquer le dernier match de poule. Cette fois-ci, l'Espagnol a seulement pris un carton jaune, mais un avertissement suspect en fin de rencontre, qui lui permet de manquer le match retour, et donc d'éviter d'être sanctionné au retour, et de manquer un éventuel quart de finale aller de Ligue des champions.
En zone mixte, à chaud, Sergio Ramos avait laissé sous-entendre que ce carton jaune face à l'Ajax, le privant du match retour, était peut-être intentionnel: «La vérité, c'est qu'au regard du résultat… C'est quelque chose que j'avais en tête. Il ne s'agit pas de sous-estimer l'adversaire, mais parfois, il y a des décisions à prendre. […]. Ce serait un mensonge si je disais que non». Depuis, l'UEFA a ouvert une enquête à ce sujet. Et le principal intéressé avait fait machine arrière sur Twitter, quelques heures après le match.
Sergio Ramos ne comprend pas l'ampleur prise par cette polémique, et s'est justifié dans les colonnes de Marca : «Tout ça me surprend. Je voulais dire que j'ai fait exprès de commettre la faute, elle était inévitable, mais je n'ai pas fait exprès de prendre le carton jaune. Je n'avais pas d'autres alternatives. C'était une contre-attaque dangereuse à la 88e minute, dans une confrontation ouverte».
«Je mentirais si je disais que je ne savais pas que cela entraînerait une sanction, mais je n'avais pas d'autres options que de faire la faute. C'est ce que je voulais dire, en disant que dans le football, parfois, il y a des décisions compliquées à prendre. Si j'avais voulu prendre un carton jaune, j'aurais pu le faire en phase de groupes contre la Roma, puisque que nous étions déjà certains de finir premiers du groupe, et contre le CSKA, j'étais absent», a indiqué le capitaine du Real Madrid. Sergio Ramos pourrait être sanctionné s'il s'avère que cet acte était prémédité. Pour des faits similaires, l'attaquant mexicain de Porto, Jesús Corona, a écopé d'un match de suspension supplémentaire par l'UEFA.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.