KSAR CHELLALA (TIARET) : Sit-in des bénéficiaires des logements sociaux    Création de 65 nouveaux ateliers mobiles de plomberie sanitaire    Sept hectares de forêt ravagés par le feu    Sidi Bel Abbès : Installation du nouveau président de la cour    Les fausses peurs des «experts»    La gueulante du ministre de la Justice    "Le panel n'est pas sur la bonne voie"    Le ministère de la Santé nous écrit    Une légère hausse enregistrée au 1er semestre 2018    L'activité commerciale peine à reprendre    Ouverture, hier, du procès de l'ex-président déchu    PSA réaffirme ses engagements    Amman appelle la communauté internationale à mettre fin aux violations israéliennes    Lahlou veut retourner au stade Zioui    Première titularisation et premier but pour Dani Alves avec Sao Paulo    Nouvelle menace de forfait en Ligue des champions    Medvedev entre dans le top 5    Le MOB et la JSMB pourront compter sur leurs nouvelles recrues    Le FFS appelle le pouvoir à s'inspirer de l'exemple soudanais    Gros marché    Recettes maison anti-cellulite    Quels sont les effets de l'eau sur l'organisme ?    La mémoire    37 départs de feu dimanche    "Renouer le fil de l'histoire interrompu en 1962"    sortir ...sortir ...sortir ...    Collections et musées dans la construction du passé de l'Algérie    El gasba, instrument musical phare des fêtes de la région du Hodna    Un Festival international des films de femmes à Cotonou    Soummam : la revanche d'Abane et de Ben M'hidi    Slimani direction à Al Gharafa ?    Mellal : «Je suis le président du CA, donc le seul habilité à provoquer une AG»    Sahara occidental : L'avocate espagnole Cristina Martinez empêchée de se rendre à El Ayoun occupée    Angleterre : Chelsea n'y arrive toujours pas    Zeghmati à Oran: «L'indépendance de la justice n'est pas un privilège»    Le panel ne parle pas au nom du Hirak mais ses détracteurs aussi    Communiqué - Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    En souffrance aux ports: Les matériels roulants bloqués libérés    LA NECESSAIRE MESURE DU DRAME    Reconnaissance faciale, conduite autonome… La Russie présente à l'Unesco ses "technologies d'aujourd'hui"    Solde commercial : Une dégradation prévisible, liée à la structure de l'économie nationale    Cause palestinienne : Eddalia réitère le soutien indéfectible de l'Algérie    Une campagne vouée a l'échec    2e journée de l'Afrique à New York: L'ONU salue la "contribution active" de l'Algérie    17.200 Seat vendues en 7 mois    Décès de 20 hadjis algériens    La Volkswagen Golf Joint n'est plus disponible    Le chanteur andalou Brahim Hadj Kacemanime un concert    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Filière apicole.. Création d'un conseil national interprofessionnel
Publié dans Le Temps d'Algérie le 16 - 02 - 2019

Afin d'atteindre l'autosuffisance en miel d'abeille en Algérie, d'arrêter définitivement l'importation et de baisser également les prix au niveau national, la tutelle s'engage au développement de la filière de l'apiculture. Un conseil national interprofessionnel de l'apiculture a vu le jour, hier. Le ministre de l'Agriculture, du développement rural et de la pêche, Abdelkader Bouazghi, a procédé à Blida, à l'installation du Conseil national interprofessionnel de la filière apiculture, et de son président en la personne de M. Mohamed Malki. M. Bouazghi a annoncé, lors de la célébration de la Journée nationale de l'apiculture, l'installation officielle du Conseil national interprofessionnel de la filière apiculture, et la désignation de M. Mohamed Malki en tant que président de cette instance agricole. En cette occasion, le ministre a fait état d'une hausse de plus de 80% de la production nationale de miel durant les vingt (20) dernières années.
. Bouazghi a indiqué que «la production nationale de miel est passée de 35.000 quintaux en 2000 à 75.000 quintaux en 2018, soit une hausse de plus de 80%, précisant que les wilayas de Skikda, Bouira, Tipaza et Blida occupent les premières places en matière de production mellifère nationale». Il ajoute que «l”Algérie, qui importait en 2000 quelque 50.000 quintaux de miel, n'en importe aujourd'hui que près de 13.00 quintaux», expliquant ce recul par la stratégie clairvoyante initiée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à travers le Plan national du développement qui a donné lieu à plusieurs plans dans différentes filières. Le ministre a rappelé que cette stratégie, axée sur l'appui de tous les agriculteurs et éleveurs, a permis à ces derniers d'accéder au professionnalisme. S'adressant aux professionnels de l'apiculture, M. Bouazghi a plaidé pour davantage d'effort, en vue d'atteindre l'autosuffisance en matière de miel et aller vers l'exportation, soulignant que ceci passe impérativement par l'organisation des apiculteurs au sein d'un cadre clair et solide.
Concernant le nombre des acteurs de cette filière, le ministre a avancé le chiffre de 50.000 apiculteurs agréés au niveau national, estimant que ce nombre pourrait atteindre les 200.0000 en cas d'insertion et d'encadrement des apiculteurs non déclarés. Dans une allocution prononcée à cette occasion, M. Malki s'est engagé à œuvrer sérieusement au développement de cette importante filière, pour réaliser l'autosuffisance dans le but d'arrêter définitivement l'importation de miel, à même de baisser ses prix au niveau national, relevant la possibilité d'atteindre ce but, eu égard à la production abondante de miel enregistrée récemment en Algérie. «Le conseil attèlera également à l'organisation de la filière, au renforcement de la relation entre l'administration et les professionnels, et à la levée des obstacles entravant les éleveurs», a assuré le même responsable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.