Benzema : «Et pendant ce temps-là, les chiens aboient»    Coronavirus : 320 nouveaux cas,191 guérisons et 10 décès    Chanegriha instruit la GN de prendre toutes les mesures pour sécuriser les centres et bureaux de vote    Lutte anti-terroriste: multiples opérations de l'ANP reflétant son haut professionnalisme    Le ministre hongrois des AE souhaite le renforcement des relations économiques bilatérales    Taoufik Makhloufi: "Je suis un athlète propre"    Cour d'Alger : début du procès en appel de Maheddine Tahkout    Foot/ Qualifications CAN-2021: programme des 3e et 4e journées    Arrestation d'un terroriste à Tlemcen    Mercato estival : marché déséquilibré, les grosses écuries ne dérogent pas à la règle    ZLECAf : Rezig prend part à la réunion préparatoire    Conférence nationale sur l'œuvre de Malek Bennabi: les participants appellent à réhabiliter sa pensée    Affaire Rooney : Un nouveau document qui enfonce le Camerounais    Assemblée générale ordinaire de la FAF : Les bilans adoptés    Succès annoncé pour le colosse électrique    Libye: Le Conseil de sécurité de l'ONU entérine l'accord de cessez-le-feu    La médiation demande l'accès au chef de l'opposition en Guinée    Quand les Etats-Unis s'en mêlent    Israël va construire de nouveaux logements à Hébron    «Il y a alliance entre la bande en prison et les ennemis à l'étranger»    Tlemcen: mise en service du gaz de ville au village de Maaziz    Une nouveauté pour les routiers algériens    Le groupe Condor reprend les exportations    L'inflation amorce une nouvelle accélération    La deuxième vague de la Covid-19 pourrait plomber la mobilité    USM El Harrach : Sept recrues en un jour    Sofiane Kherraz, Saied Abderraouf et Saïdoune Mohamed Anis, les dernières recrues    Trois ans de prison ferme requis contre l'activiste Yanis Adjlia    Changement dans la continuité    Les communaux protestent devant le siège de la Wilaya    Fondant au chocolat    Universités : Inscriptions et portes ouvertes en ligne    Lancement d'un projet de bande verte    2 décès et 287 nouveaux cas    La mercuriale en roue libre à Sétif    Toyota en leader dans l'automobile    Abou Leila et les autres    Si on cale déjà sur un dossier pareil...    Mawlid: lancement de la caravane culturelle "El Manara"    Pour une révolution d'encre !    Farid Abache revient avec un album musical poétique    Lancement des travaux de restauration du site Haouch El-Bey    La clôture de la campagne référendaire mise en exergue par ses animateurs    Santé du président Tebboune : «Aucune inquiétude», selon la présidence    L'amendement de la Constitution: réaliser les objectifs ambitieux pour les enfants de l'Algérie    Le Vote Des Expatriés En Question    Blida: Le ministre du Commerce incite les industriels à se préparer à l'exportation    Les produits pétroliers disponibles durant les fêtes d'El Mawlid Ennabaoui et du 1er novembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Washington préparerait une guerre contre Caracas.. Le Kremlin accuse Washington
Publié dans Le Temps d'Algérie le 22 - 02 - 2019

La diplomatie russe a accusé Washington d'utiliser l'aide humanitaire qui doit être livrée au Vénézuela, comme «prétexte pour une action militaire» dans le but d'écarter du pouvoir le président actuel du pays, Nicolas Maduro. La Russie, par la voix de la porte-parole de son ministère des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a accusé hier les Etats-Unis, de se servir de l'aide humanitaire à destination du Vénézuela, comme «prétexte pour une action militaire». Maria Zakharova a également dit qu'une «provocation dangereuse à grande échelle» était prévue pour le 23 février, avec un passage de la frontière du Vénézuela, provoqué et orchestré depuis Washington par le prétendu «convoi humanitaire».
Cette «provocation» pourrait, selon elle, «mener à un affrontement entre les opposants au pouvoir actuel et ses partisans, et fournir un prétexte commode pour une action militaire, visant à écarter du pouvoir l'actuel président légitime du pays». Selon certaines informations, «des entreprises des Etats-Unis et de leurs alliés au sein de l'Otan envisagent actuellement, d'acheter une importante quantité d'armes et de munitions dans un pays de l'Europe de l'Est, en vue de les remettre ensuite aux forces d'opposition vénézuéliennes», a poursuivi la porte-parole de la diplomatie russe, précisant : «La livraison au Venezuela est prévue pour début mars de cette année, en expéditions successives, à l'aide d'avions cargo appartenant à une compagnie aérienne de fret international».
La diplomatie russe a, en outre, rappelé que «la Russie avait fait parvenir au Vénézuela un premier convoi d'aide humanitaire» Le 21 février, le président du Vénézuela Nicolas Maduro avait annoncé la fermeture immédiate de la frontière terrestre avec le Brésil, et menacé de fermer celle avec la Colombie, où l'armée est intervenue au début du mois de février pour bloquer l'aide humanitaire en provenance, principalement, des Etats-Unis. Le président n'avait pas caché son scepticisme quant à cette aide humanitaire, la considérant comme un cheval de Troie pour justifier l'intervention militaire évoquée par Washington.
La veille, le 19 février, Nicolas Maduro avait encore qualifié de «show politique» et de «piège attrape-nigaud», la demande d'envoi d'aide américaine de l'opposant Juan Guaido. De son côté, Juan Guaido, qui s'est auto-proclamé président par intérim du Vénézuela le 23 janvier dernier, avait quitté Caracas le 21 février pour se rendre avec des partisans à 900 kilomètres de là, dans l'Etat de Tachira, à la frontière avec la Colombie, pour tenter de faire entrer l'aide humanitaire américaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.