La fierté du Hirak!    Sidi Saïd sévit contre ses adversaires    Le professeur Chems Eddine Chitour : "Le spectre de l'année blanche universitaire peut encore être écarté"    Chacha TV pourra-t-il concurrencer Netflix en Algérie?    Après les voitures moins de 3 ans, les crédits sans intérêts    Le peuple algérien se classe premier de l'Afrique    Mohammed VI désavoue    Le drapeau palestinien flotte sur l'Eurovision    Le dernier coup de maître de Ribéry    Kanté à nouveau dans le viseur du PSG?    L'ES Tadjenanet dernier qualifié pour les demis    Importations Opérations de contrôle drastique durant le premier trimestre    La semaine de Dame justice    19 mai 1956-2019 : Les étudiants toujours à l'avant-garde    La nouvelle scène de la chanson chaâbie au rendez-vous    Almodovar ne tourne pas rond, tant mieux!    Un quartier "chic" sans eau    Wilaya d'Alger : La dernière opération de relogement à la Casbah "entachée de plusieurs dépassements"    G5 Sahel : Washington s'oppose à la proposition de conférer un mandat onusien    Sit-in pour exiger la libération de Louisa Hanoune    Les scorpions redoublent de férocité    Il y a 38 ans, les lycéens manifestaient    Actions et rendements baissent : L'actualité commerciale domine les bourses    Japon : Probable contraction de l'économie au premier trimestre    Gaïd Salah reprend les inspections    Coupe d'Angleterre: Troisième trophée domestique pour Mahrez et Manchester City    Championnat d'Angleterre de Rugby : Northampton miraculeusement en demi-finales    Sahara Occidental-Maroc : Une loi instrumentalisée contre la liberté de la presse    En 11 ans : Nissan s'attend à son plus mauvais résultat    Des législatives sur fond d'enjeu climatique    Saisie de 16,5 quintaux de kif traité,    La force tranquille du Hirak    La classe politique et les personnalités nationales réagissent    Frifer se rapproche du CS Sfax    L'Algérie 8e en garçons et 13e en filles aux Mondiaux d'athlétisme    El Bahia prépare la saison estivale    «Apprenons à gagner et à perdre en toute sportivité»    Concert en hommage à la diva Fayrouz    Rabah Asma : "J'adore faire la fête dans mon pays !"    Témoin de plusieurs siècles d'histoire    Nouvelle attaque de Daech en Libye    Rassemblement pour la libération de Louisa Hanoune    Le RCD dénonce une «chasse aux sorcières»    Ali-Yahia, Taleb Ibrahimi et Benyelles appellent l'armée à dialoguer    Le FFS rejette le scrutin du 4 juillet    Nomination de 4 nouveaux cadres    Flan de poulet    Détournement de 32,3 milliards de centimes et 100 000 euros au CPA de Bouira : Trois cadres du CPA placés sous mandat de dépôt    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





22e édition du Batimatec.. Le groupe Hasnaoui expose ses innovations
Publié dans Le Temps d'Algérie le 25 - 03 - 2019

La deuxième journée du salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec), connaît une affluence très appréciable des professionnels et du public. Le groupe Hasnaoui est l'un des opérateurs algériens les plus imposants dans les bâtiments, les nouvelles technologies, ainsi que l'agriculture au niveau national. Présent en force lors de ce salon, il occupe un grand stand où il expose les différents services des 18 filiales que compte le groupe, et qui opèrent dans le bâtiment. Le secret de la réussite de ce groupe fondé en 1974, ainsi que sa devise, est d'offrir «La solution globale». Composé de 17 filiales qui opèrent notamment dans le bâtiment, l'agriculture et les services, le groupe emploie plus de 3000 employés à travers le territoire national. Ce qui se voit de manière assez visible dans le secteur du bâtiment. La cité El Ryad sise dans la capitale de l'ouest, Oran, est une véritable vitrine de différentes activités du groupe. C'est l'une des cités les plus modernes de cette ville, qui connaît une croissance appréciable. Et c'est dans cette cité que le groupe Hasnaoui a donné une belle démonstration de sa politique de «Solution Globale».
Cap sur le marbre algérien
Toujours dans sa politique de diversification, le groupe Hasnaoui compte lancer, le mois d'avril prochain, Tamstones. Ça sera la plus grande unité de transformation de marbre et de granit en Afrique, et comptant parmi les cinq plus grandes du monde. L'unité sera installée dans sa carrière géante située à Sidi Ali Benyoub, à Sidi Bel-Abbès, qui s'étale sur une superficie de 18.000 m2. «Cette unité devra satisfaire en pierres ornementales et dalles de pierres la demande locale, et s'orientera vers l'export. Très vite, la capacité de production de Tamstones devrait atteindre les 6500 m2 de marbre et de granit», annoncent les responsables de l'entreprise. Interrogé par Le Temps d'Algérie sur la qualité du marbre et du granit algérien, Omar Hasnaoui dira que «Le client algérien, à commencer par moi-même, est de nature susceptible quand tu lui propose un produit algérien. On n'a toujours ses faux clichés sur le produit algérien. Mais dès qu'il découvre réellement la qualité de ce produit, il ne le lâche jamais. Actuellement, nous sommes très confiants.
Nous sommes en train de voir que la vision de nos clients vis-à-vis de ce produit a complètement changé. Quand tu lui propose un produit d'importation et un produit local d'une même qualité, ou d'une qualité supérieure pour le produit national, avec une grande différence de prix, le choix est vite fait. La marbre et le granite algérien sont d'une excellente qualité, avec des prix défiant toutes concurrence ; cela dit, ces produits vont s'imposer très facilement dans notre marché». Concernant sa commercialisation sur le marché international, «le marbre algérien peut s'imposer très rapidement, et se faire une place de choix de par sa qualité et ses prix», dit-il encore.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.