DGSN: la salle omisports de Kouba baptisée du nom de Hacène Lalmas    Rencontre nationale sur les coopératives théâtrales les 28 et 29 mars    Plan d'urgence en cours d'élaboration pour relancer le sport d'élite en Algérie    Tennis/Tournoi international ITF juniors: Perez Pena et Mehdi Sadaoui sacrés    La résilience du régime algérien    Appel au parachèvement du processus de mutation démocratique pour l'édification de la nouvelle Algérie    Sahara occidental: Brahim Ghali réitère son appel à l'ONU à assumer ses responsabilités    Mokri appelle à prévenir les "conflits d'intérêt" et à œuvrer à édifier un Etat de droit    Parti FFS : Démission collective de membres de l'Instance Présidentielle    APRES UNE VISITE D'ETAT EN ARABIE SAOUDITE : Le Président Tebboune regagne Alger    Djerad félicite le nouveau chef du gouvernement tunisien pour sa prise de fonctions    FORMATION AU METIER D'AVOCAT : Le concours d'accès au CAPA relève de l'UNOA    Le procès Hamel et Tayeb Louh reporté au 19 mars    POUR NON-CONFORMITE DE LA POUDRE DE LAIT UTILISEE : Fermeture d'une laiterie privée à Mostaganem    CORONAVIRUS : L'Algérie n'a enregistré aucun autre cas positif    TRIBUNAL SIDI M'HAMED : Kamel Chikhi condamné à 8 ans de prison ferme    Les locaux de Logitrans auraient été perquisitionnés    SANS SALAIRE DEPUIS 7 MOIS : Les journalistes de ‘'Temps d'Algérie'' interpellent le Président    Arsenal: l'immense déception d'Arteta    Le hirak entame sa 2e année en force    CRISE DU LAIT EN SACHET : La spéculation perdure à Oran    LOGEMENTS SOCIO-LOCATIFS DE FRENDA (TIARET) : La liste des 1183 logements sera connue le 16 avril    Des enfants inventeurs reçus par les ministres Sid Ali Khaldi et Yacine Djeridane    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Coronavirus: le Premier ministre instruit les parties concernées à prendre les mesures nécessaires    Juventus: l'avenir de Sarri lié à Lyon ?    Décès d'Idriss El Djazairi : une carrière vouée aux bonnes causes    LE CARACTÈRE ET L'AMBIVALENCE DE CERTAINS DE MES COMPATRIOTES    Algérie- Maroc : conjuguer le Hirak au pluriel maghrébin    MOULOUD MAMMERI UNE MORT INJUSTE    Fourar: aucun autre cas positif de Coronavirus en Algérie    Blida: report du procès de Abdelghani Hamel et de Berrachdi au 19 mars prochain    Dziri quitte l'USM Alger    Berraf maintient sa démission du COA    Les pharmacies d'Oran prises d'assaut    L'Espagne et la France fustigées    T'es pas mon frère !    Les revendeurs «partenaires»    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Perspectives prometteuses pour le renforcement de la coopération bilatérale    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Refus du paiement des factures de gaz et d'électricité à la Sonelgaz.. Les «hors-la-loi» mis en garde
Publié dans Le Temps d'Algérie le 25 - 03 - 2019

le président du Syndicat national autonome des travailleurs de l'électricité et du gaz (SNATEG), Abdellah Boukhalfa, a réitéré son soutien au mouvement populaire exigeant le départ du système actuel, et refuse le report de l'élection présidentielle, tout en appréhendant la décision du non-paiement des factures de l'électricité et du gaz.
Après le refus des citoyens de certaines wilayas de payer leurs factures d'électricité et de gaz, le Syndicat national autonome des travailleurs de l'électricité et du gaz met en garde contre les décisions qui nuisent à une entreprise qui sert les intérêts du peuple. En effet, dans la wilaya de Batna, plusieurs citoyens ont refusé de payer leurs factures d'électricité et de gaz, pour cause : «l'exportation gratuite de gaz vers la France».
Une rumeur d'ailleurs démentie par l'ancien PDG de Sonatrach, Abdelmadjid Attar. C'est dans ce sens que les citoyens de certaines régions ont décidé de ne pas régler leur dû, et ce jusqu'à la régulation de cette situation. S'exprimant à ce propos, le président du Syndicat national autonome des travailleurs de l'électricité et du gaz (SNATEG), Abdellah Boukhalfa, a réitéré son soutien au mouvement populaire exigeant le départ du système actuel, et refuse le report de l'élection présidentielle, tout en appréhendant la décision du non-paiement des factures de l'électricité et du gaz. «Ce comportement nuit fortement à l'entreprise qui accomplit des tâches en faveur des citoyens», a-t-il souligné. Et d'ajouter : «on soutient le peuple dans sa demande d'être indemnisé par la France des richesses qu'elle s'est appropriées depuis le colonialisme».
Dans le même sillage, Boukhalfa a affirmé que son syndicat soutient le mouvement qui protège les richesses algériennes contre les personnes corrompues, et lutte contre la corruption. Cependant, a-t-il poursuivi, «nous refusons toutes décisions qui nuisent au pays et aux citoyens». En réponse aux déclarations du ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni, sur la transmission d'une instruction aux directions de la Sonelgaz afin de ne pas couper l'électricité pour les gens qui paient régulièrement leurs factures, mais qui ont un retard pour le paiement de la dernière facture, il a fait savoir que l'ère de la bureaucratie est révolue.
Et d'annoncer : «aucune instruction n'a été transmise jusqu'alors». «Ce sont des déclarations qui visent à détourner le mouvement populaire de sa mission», a-t-il ajouté. En outre, cet avis est aussi partagé par nombre d'experts qui appellent les citoyens à ne pas prendre des décisions qui nuisent à l'intérêt du peuple. Pour rappel, dans plusieurs régions du pays, à l'instar de Tizi-Ouzou, Béjaïa et Batna, plusieurs citoyens ont refusé de payer leurs factures d'électricité et de gaz, en signe de désobéissance civile, mais aussi pour l'exportation gratuite du gaz vers la France. Ces citoyens ont déposé toutes leurs factures aux guichets de la Sonelgaz.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.