Conditions du dialogue contre termes du débat    Le procès d'Ali Haddad aura lieu le 3 juin    Les étudiants ne lâchent pas prise    Les souscripteurs accéderont à leurs logements samedi    Médéa : Portes ouvertes à la Caisse de retraite    Conflit Palestino-israélien : Les confidences de Moubarak à propos de Netanyahu et Trump    NAHD – JSK : Les Canaris veulent retrouver leur nid de champions    Affaire ASO – WAT : La commission de recours déboute Tlemcen    Mostaganem : 57 dealers arrêtés en 10 jours    On vous le dit    Nouvelles d'Oran    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    Chaou anime la soirée de clôture    Concert de jazz algéro-polonais    Les armes affluent vers Tripoli et Benghazi malgré l'embargo : Libye, une guerre par procuration ?    Le Brent progresse à plus de 72 dollars à Londres    Real : Kroos évoque la rumeur Pogba    Une première action réussie pour les pharmaciens    Onze nouveaux postes électriques pour améliorer la qualité de service durant l'été    John Baraza pense que «le Sénégal et l'Algérie ne sont pas imbattables»    Accord trouvé pour arrêter la grève des joueurs    Feghouli, la nouvelle année de grâce !    Le procès d'Ali Haddad renvoyé au 3 juin    «Faire de la politique n'est pas dans le rôle de l'armée»    La deuxième phase entamée hier    La CGATA refuse de se réunir avec une mission de l'OIT    Téhéran rétorque à Trump qu'il ne mettra «pas fin à l'Iran»    L'armée égyptienne élimine 12 terroristes présumés    Report du procès de Ali Haddad    ACTUCULT    "Une beauté loin d'être déserte"    Nouvelle protestation des journalistes de l'ENTV    Gâteau de crêpes    Croissance de 7% de l'activité portuaire de l'Algérie    Propositions de sortie de crise : Le chef d'état-major de l'ANP verse dans le déni de réalité    Le Premier ministre du Niger entame une visite à Alger    L'appel des trois suscite toujours des réactions    Le pire a été évité    Trois ans pour le faussaire    Mort par électrocution d'un employé de Sonelgaz    Le tableau des demi-finales connu    Boulaya prolonge jusqu'en 2022    Des partis réagissent    L'Onu se saisit de la crise séparatiste au Cameroun Paul Biya s'ouvre au dialogue    Le Conseil de sécurité veut l'application de l'Accord d'Alger    3000 agents font la chasse aux nouveaux électeurs    A la rencontre de Massinissa    L'élégie de la résilience    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Environnement.. Azazga se met au vert
Publié dans Le Temps d'Algérie le 29 - 03 - 2019

Les habitants d'Azazga ont procédé, hier, à une campagne de plantation qui a concerné pas moins de six sites et quartiers du chef-lieu communal. C'est ainsi que différents sites sensibles au phénomène de glissements de terrain ont été visés par cette action, avec la plantation de pas moins de 1.300 eucalyptus, et ce sont les sites La Rocade, Agouni Guizane, Tizi Bouchene-cimetière, Boubroune, Maaouia, Zane et Ighil Bouzel, qui ont été ciblés par l'Association Tafrara et le Comité de village d'Azazga, afin de célébrer la Journée mondiale des forêts qui survient tous les 21 mars. «Nous avons choisi l'eucalyptus puisqu'il est le seul arbre qui résiste à l'érosion dans des endroits où est ressentie l'existence de grandes quantités d'eau en profondeur», nous expliquera M. Mourad Messaoui président de l'Association Tafrara.
Dans cette action, cette association a été épaulée par le Comité de village d'Azazga, les services des forêts locaux ainsi que l'APC qui a prêté main forte en mettant à leur disposition le matériel nécessaire à cette entreprise. Notre interlocuteur nous apprendra que l'action de plantation ne s'arrêtera pas là, puisque, selon lui, 500 plants fournis par l'APC seront mis en terre prochainement à travers les trottoirs du centre-ville d'Azazga. Pour ce qui est du programme d'action de son association, le président de Tafrara nous apprend que son association fait dans le sens de travailler dans le nettoyage des sites environnementaux, en plus de plusieurs conférences organisées périodiquement par cette association.
«Actuellement, quatre autres associations travaillent avec Tafrara en collaboration pour la sauvegarde de la nature et de l'environnement. Mais nous voulons réunir le maximum de personnes et d'associations afin d'attaquer plusieurs projets de grande envergure», ajoutera notre interlocuteur. Parmi ces projets, Tafrara se prépare pour le grand nettoyage de la forêt de Yakourène qui reste l'un des sites les plus paradisiaques pour les promeneurs. Pour ce faire, Tafrara aura besoin d'une aide de la part des autres associations de la région, afin de pouvoir aller de l'avant dans plusieurs entreprises. Pour rappel, le grand nettoyage de la forêt de Yakourène avait été programmé en décembre dernier, mais cette action ne s'est pas réalisée pour cause de temps pluvieux, et cette fois, Tafrara a choisi le mois d'avril afin de mener son action à bon port.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.