PRISON D'EL-HARRACH : Amar Ghoul rejoint ses partenaires politiques    La tombe de Kamel-Eddine Fekhar profané    Le Harak ne sera jugé que sur les terrains où s'exerce son libre arbitre    STATION REGIONALE DE PROTECTION DES VEGETAUX A MOSTAGANEM : Alerte à la mineuse de la tomate de saison    AFFAIRES SONATRACH ET KHALIFA : Chakib Khelil et Rafik Khalifa seront rejugés    VIGNETTES AUTOMOBILES : La période d'acquittement prendra fin le 31 juillet    ŒUVRES UNIVERSITAIRES DE BECHAR : 31 individus placés sous contrôle judiciaire    GHRISS (MASCARA) : Un accident fait un mort et 2 blessés graves    NAAMA : Des protestataires bloquent l'entrée du FNPOS    (En cours) Algérie 0 - Sénégal 0    22e vendredi : Mobilisation et détermination à Tizi Ouzou    Tipasa : Le peuple de Hadjout marche toujours    Alger, 22e vendredi : La révolution pacifique supplante tout    Jijel. Loin d'Alger aussi, le rêve d'un changement pacifique    LA DIGNITE ET LA FIERTE D'UN PEUPLE    Bac 2019 à Sétif : Plus de 10.000 candidats admis    En Algérie, la Coupe des passions    Liverpool : Cette question que Jurgen Klopp trouve bizarre    Algérie-Sénégal : Historiquement, c'est les Verts qui ont l'avantage    Les Verts se remettent au travail    Des tablettes remises aux quarts-de-finaliste    La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Mesures légales pour relancer la production    Trump accusé de racisme par le Congrès    Printemps arabe et trêve estivale    A la conquête de la seconde étoile !    Vendredi particulier en Algérie et au Caire    Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui    Relogement de 71 familles    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La sonelgaz dévoile un nouveau modèle de consommation    Brèves de Boumerdès    Oran : Un vaste réseau de trafiquants de véhicules démantelé    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Pour une nouvelle gouvernance locale autour de pôles régionaux    Concours Cheikh Abdelhamid Benbadis    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    L'épuration ou le crime d'« indignité nationale »    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Le calvaire des usagers    Les élues démocrates répondent à Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Conflit en Libye.. L'aviation militaire en lice
Publié dans Le Temps d'Algérie le 06 - 04 - 2019

L'armée du maréchal Haftar qui a lancé une attaque contre la capitale, a affirmé avoir été ciblée par un raid aérien, hier.
L'Armée nationale libyenne, ANL, du maréchal Khalifa Haftar, qui contrôle l'est de la Libye, a dénoncé ce 06 avril un raid aérien contre ses forces. «Nous dénonçons fermement le raid aérien dans la région d'al-Aziziya, par un avion ayant décollé de Misrata, dans l'ouest», a déclaré l'ANL. Les forces présentes à Misrata sont pour la plupart, loyales au Gouvernement d'union nationale, GNA, reconnu par la communauté internationale et basé à Tripoli. Hier également, l'envoyé de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salamé, a annoncé vouloir maintenir une conférence nationale à la date prévue du 14 au 16 avril, malgré l'assaut lancé par le maréchal Khalifa Haftar pour s'emparer de la capitale libyenne, écrit RT. Le même jour, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a appelé à un dialogue dans le pays, et sans les échéances artificielles que certains essaient d'imposer aux Libyens depuis l'extérieur. Le ministre russe n'a pas précisé ni à quelles échéances il se référait, ni qui il visait dans cette déclaration.
Le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, a, quant à lui, déclaré selon l'agence Reuters, que le maréchal Haftar devait respecter le processus onusien, et que les acteurs sur le terrain libyen devaient prévenir toute confrontation. Le maréchal de l'Armée nationale libyenne (ANL), Khalifa Haftar, a ordonné à ses troupes de lancer une offensive sur Tripoli, en vue de l'élimination complète du terrorisme. De nombreux pays, dont l'Algérie, ont appelé au dialogue. Le recours à l'aviation est très inquiétant, d'après le Kremlin. Pour le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, les groupes armés opérant dans le pays africain doivent renoncer au recours à l'aviation, dans le conflit qui oppose actuellement l'ANL au gouvernement de Tripoli et les organisations qui lui sont loyales : Nous sommes préoccupés par le fait que des groupes armés dans certaines zones de la Libye, ont permis d'utiliser l'aviation de combat contre l'Armée nationale libyenne.
«Ceux qui ont une influence sur ces groupes doivent empêcher une telle escalade», a déclaré le chef de la diplomatie russe, lors d'une conférence de presse au Caire. Le maréchal Haftar a lancé une attaque contre la capitale, tandis qu'une conférence nationale sera organisée du 14 au 16 avril à Ghadamès, dans le centre de la Libye, pour fixer une date pour des élections législatives dans ce pays, déchiré par les conflits opposant les milices pour le pétrole. La Libye est en confrontations depuis l'ingérence qui a eu lieu en 2011.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.