Ibrahimovic bientôt de retour à l'Inter Milan ?    DEPASSEMENTS DANS LA SOUSCRIPTION DES SIGNATURES : Les coordinateurs des Délégations instruits d'enquêter    SIDI BEL ABBES : Un mort et 7 blessés dans une collision    Une douzaine d'églises fermées à Tizi Ouzou    Zetchi : «Il y aura un France-Algérie dans un futur proche»    Convention entre le ministère de l'Agriculture et celui de l'Enseignement professionnels    Le Conseil de sécurité se réunit aujourd'hui    "La véritable révolution qui reste encore à faire est économique"    Le RAV4 se métamorphose    La nouvelle Golf 8 se précise    Saïd Boudour sous mandat de dépôt    Bouregâa : "Je refuse ma libération sans celle des autres détenus"    L'affaire MCA-USMA divise le BF    Mellal : "La JSK va se ressaisir"    Près de 150 participants attendus à Béchar    Les Verts à la croisée des chemins !    Gaïd Salah maintient le cap du 12 décembre    La rue gronde toujours    Les syndicats en renfort à Béjaïa    4 aliments à mettre dans votre assiette    Masque de gingembre pour accélérer la pousse des cheveux    L'espagnol Cepsa se retire de Medgaz    11e Fcims: La Suède, la Russie et le Japon sur la scène de l'Opéra d'Alger    La Canadienne Margaret Atwood et l'Anglo-Nigériane Bernardine Evaristo lauréates du Booker Prize    Joker va-t-il battre Batman ?    ...Sortir... Sortir ...Sortir    Dahmoun souligne la nécessité de la politique de prospective dans les secteurs vitaux    Micro-crédit : 67 % des bénéficiaires âgés de moins de 40 ans    Alors que 435 cas de méningite ont été diagnostiqués à l'est : Les services sanitaires rassurent    Quadruple crime à Sidi Lahcen (Sidi Bel Abbès) : Le présumé meurtrier se suicide    Des logements alimentés en énergie solaire    34ème marche du mardi: Les étudiants toujours au rendez-vous    Belmadi : «Notre but ultime reste la qualification en Coupe du monde 2022»    S'adressant aux tenants du pouvoir: Des personnalités appellent à «satisfaire les revendications du Hirak»    Université Sétif 2 : L'écrivain Mouna Srifak décroche le prix Katara Prize for Arabic Novel    Bordj-Bou-Arreridj (Irrigation): Une filiale du group IMETAL lance ses produits innovants    RUSSIE-ARABIE SAOUDITE: La Russie et l'Arabie Saoudite scellent leur rapprochement    L'OMC laisse Trump taxer les produits européens    Euro-2020: L'Angleterre demande une "enquête urgente" sur les cris racistes à Sofia    ROYAUME-UNI : La Reine Elizabeth II s'exprime sur le Brexit    Gestion d'actifs: L'investissement ESG s'épanouit dans les fonds infrastructures    Noureddine Bedoui au Conseil des ministres: Un remodelage de la sphère publique    L'heure de mettre en valeur la solidarité nationale et le partage du patriotisme    Accord de Trump avec la Chine et les "avancées" sur le Brexit: Les Bourses européennes pas convaincues    Ghardaïa: Des étudiants en architecture de Stuttgart achèvent une visite d'étude    5 gendarmes tués dans une attaque à Abarey    Le ministère de la Santé rassure    Martin Eden, une éducation amoureuse et politique sous le soleil noir de l'Italie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Assemblée Populaire Nationale (APN).. Louisa Hanoune confirme le retrait de ses parlementaires
Publié dans Le Temps d'Algérie le 06 - 04 - 2019

Le Parti des travailleurs(PT) a confirmé l'annonce faite mercredi 3avril, sur la démission de ses parlementaires de l'Assemblée populaire nationale (APN). S'exprimant sur la page officielle Facebook du PT, le comité central, réuni les 5 et 6 avril 2019, a confirmé la décision portant la démission du groupe parlementaire de l'APN. Le parti refuse ainsi, toute participation au coup de force contre la révolution, voulant spolier le peuple algérien d'exercer sa pleine souveraineté. Dans un communiqué publié sur la page officielle mercredi 3 avril, le bureau politique du parti des travailleurs avait annoncé la démission du groupe parlementaire du parti de l'APN.
Pour le parti des travailleurs, «la seule issue positive à même de préserver la nation du chaos, réside dans le respect de la volonté de la majorité du peuple d'exercer sa pleine souveraineté, définir elle-même la nature du régime à mettre en place, et donc la forme et le contenu des institutions dont elle a besoin, pour la satisfaction de toutes ses aspirations démocratiques, économiques, sociales, et culturelles». Pour le PT, c'est là la voie du salut, et c'est pourquoi il appelle à la convocation de l'assemblée constituante nationale souveraine. Il ne cautionnera pas le contournement, voire la confiscation de la volonté de l'écrasante majorité du peuple. Dans le même sillage, deux autres partis ont décidé le retrait de leurs parlementaires de l'APN. Il s'agit, entre autres, du plus vieux parti de l'opposition, le Front des forces socialistes (FFS) et le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD).
Dans un communiqué, le FFS a décidé de retirer ses parlementaires pour lutter au côté du peuple sur le terrain. Dans le même registre, le FFS avait affirmé qu'il poursuivra son combat pacifique pour l'avènement d'une deuxième République, la construction d'un Etat de droit, démocratique et social, par l'élection d'une Assemblée constituante. Par ailleurs, les députés du RCD avaient annoncé leur retrait de toutes les activités de l'APN. Les députés du RCD se sont dits «déterminés à œuvrer collectivement en vue d'entreprendre toutes les actions possibles et utiles, pour traduire le message délivré avec ferveur et enthousiasme dans la rue, par l'ensemble des Algériennes et des Algériens».
Les députés, faut-il le préciser, ont pris contact avec tous les groupes parlementaires de l'opposition. «Une réunion a eu lieu au siège du groupe parlementaire du PT en présence des représentants d'Ennahda, d'El-Adala, d'El-Moustakbel, du HMS et du PT. «Cette concertation avait comme objet la recherche d'une position commune, afin d'aider à l'ouverture d'une issue positive au mouvement de contestation, dans sa détermination à changer le système politique qui a spolié les Algériennes et les Algériens de leur indépendance». La discussion a tourné autour du retrait de l'ensemble des parlementaires de l'opposition, et de la préparation d'une déclaration commune, en phase avec les aspirations du peuple algérien exprimées par les populations, et de plus en plus par des organisations et des corporations telles que les étudiants, les syndicalistes, les juges, les élus, les avocats …


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.