Constitution : les animateurs de la campagne référendaire appellent à une forte mobilisation    Barça : Koeman lassé des questions sur Griezmann    Incident au four d'El Merk: Attar s'enquiert de l'état du champ    Libye: l'accord de cessez-le-feu salué comme une étape importante vers un règlement de la crise    Exploiter tous les supports de communication pour faire connaitre la cause sahraouie    Le révision de la Constitution ouvre "des perspectives prometteuses dans l'édification de l'Algérie nouvelle"    Commerce: une cartographie de laboratoires de contrôle de qualité avant la fin du 1e semestre 2021    Real : Luka Jovic est dans de beaux draps    Real Madrid: Zidane met les choses au clair pour son avenir !    Sahara occidental: les droits humains doivent être un élément essentiel de la Minurso    Coronavirus: 273 nouveaux cas, 170 guérisons et 9 décès    JOURNEE NATIONALE DE LA PRESSE : L'accompagnement de l'Etat réaffirmé    AMENDEMENT CONSTITUTIONNEL : L'ANIE octroie 17 accréditations à des médias étrangers    MINISTRES DES AE DU DIALOGUE 5+5 : Boukadoum prend part à la 16e réunion    VOITURES GPL : Signature d'une convention entre la SAA et l'UNIAGPL    LIGNE MARITIME DE FRET ROULANT ALGER-MARSEILLE : La 1ère traversée prévue le 2 novembre    SIDI BEL ABBES : Electrification solaire de 500 foyers isolés    TIARET : Le wali honore la presse    EDUCATION NATIONALE : Le calendrier des compositions fixé en deux phases    Incident de l'enseignante: le wali d'Oran reçoit l'institutrice Sidya Merabet    MASCARA : Trois arrestations et saisie d'hallucinogènes    «Distinguer racisme d'Etat et Etat raciste»    Ghardaia: deux morts dans un accident de la circulation au sud d'El-Menea    Amendement constitutionnel : le peuple algérien tiendra sa promesse en participant au référendum    Journée nationale de la presse: les lauréats du prix du Président de la République distingués    Examen du PLF 2021: la commission des finances reporte ses travaux à une date ultérieure    Don de sang : une baisse de 9 % durant le 1er semestre 2020    Football / Classement Fifa : l'Algérie gagne cinq places, désormais 30e    "LE RECUL DU MULTILATERALISME A FAVORISE LA MULTIPLICATION DES CRISES" Aujourd'hui, dans    Une rentrée presque normale à Alger    Atelier scientifique sur les glissements de terrain    Donald Trump a un compte bancaire en Chine    "Les alertes de l'ONS auraient dû interpeller Sonatrach"    Benfodil, Bensayeh et Zimu, lauréats    L'AC Milan et Tottenham de retour    Ozil écarté de la liste d'Arsenal    La liberté dans le respect de l'autre    Le mur, la blessure du Sahara s'invite au Festival de Lugano    Disney ajoute un avertissement à ses classiques contenant des clichés racistes    Prix Marcel Duchamp à l'artiste franco-canadienne Kapwani Kiwanga    Equipe Nationale : U20 Bensmaïn satisfait du stage    Djerad plaide pour une réelle ouverture dans le domaine de l'industrie    Tlemcen: Les droits et libertés en question    Musulmans de France, tous coupables ?    Complaisances    LES CHEMINS EPINEUX    Général Chanegriha : "Le devoir des nationalistes est de contribuer à la réussite du référendum"    La CNEP-Banque prête à commercialiser ses produits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Groupe abordable pour l'Algérie à la CAN 2019.. Le Kenya premier adversaire des Verts
Publié dans Le Temps d'Algérie le 13 - 04 - 2019

La qualification aux huitièmes de finale semble à la portée des troupes de Djamel Belmadi.
La sélection algérienne de football est désormais fixée sur ses adversaires à la phase finale de la CAN 2019 qu'abritera l'Egypte du 21 juin au 18 juillet. L'EN évoluera dans le Groupe «C» en compagnie de ses homologues du Sénégal, du Kenya et de la Tanzanie. Un groupe des plus abordables. Sur le papier, le Sénégal est le grand favori de cette poule devant l'Algérie. La qualification aux huitièmes semble à la portée des troupes de Djamel Belmadi qui a assisté au tirage au sort, vendredi soir au Caire, en compagnie de ses assistants, Hakim Medane et Djamel Bouras, et du président de la FAF, Kheireddine Zetchi. Les Verts qui ont évité les trois sélections nord-africaines, l'Egypte, le Maroc et la Tunisie au premier tour, débuteront la compétition face au Kenya, le 23 juin à 22h au stade de la Défense Aérienne au Caire, d'une capacité de 30 000 places, construit en 2009.
Les Kenyans, un très mauvais souvenir
Classé à la 108e place au classement FIFA, le Kenya qui revient à la CAN après une longue absence (dernière participation en 2004) et qui n'a jamais franchi le premier tour dans ses cinq précédentes participations à cette fête du football africain, est un adversaire qui ne réussit pas trop aux Fennecs. L'on garde un très mauvais des Harambee Stars, ayant éliminé, à la surprise générale, le onze algérien au tour préliminaire des qualifications au Mondial 1998. La dernière confrontation entre les deux sélections qui sont en égalité parfaite (3 victoires chacune et 1 nul) et qui ne se sont jamais rencontrées à la CAN, a tourné en faveur des Kenyans (1-0). C'était un match amical disputé en Tanzanie en septembre 1997. Les camarades de Mahrez doivent s'en méfier pour éviter une mauvaise surprise, comme c'était le cas lors de la CAN 2017 au Gabon face au Zimbabwe (2-2).
Chaudes retrouvailles avec les Sénégalais
Le second adversaire de l'EN à la CAN 2019 sera le Mondialiste sénégalais, leader africain au classement FIFA (23e). C'est le favori du groupe, mais c'est un adversaire qui réussit aux Verts à la CAN. Les Fennecs restent sur trois victoires de suite, dont une au premier tour de la CAN 2015, et un nul face aux Lions de la Teranga qui sont à leur 17e participation à ce grand rendez-vous continental. Les Sénégalais se sont présentés aux dernières éditions de la CAN dans la peau de favoris, mais ils n'ont pu franchir les quarts de finale. Leur meilleur résultat a été réalisé en 2002 où ils avaient atteint la finale. Les retrouvailles entre les Fennecs et les Lions de la Teranga et le beau duel entre les deux stars de la Premier League, Riyad Mahrez et Sadio Mané, s'annoncent très chaudes et fort prometteuses. Ce sera la quatrième confrontation entre les deux sélections à la CAN.
La Tanzanie nous réussit bien
Les coéquipiers de Sofiane Feghouli boucleront le premier tour le 1er juillet à 21h face à la Tanzanie sur l'arène du stade Essalem du Caire. Ce sera une première entre les deux sélections en phase finale de la CAN. La Tanzanie qui est à sa seconde CAN après celle de 1980, est un adversaire qui réussit bien au onze national. Les Fennecs ont perdu un seul match contre les Taifas Stars, 131es au classement FIFA. C'était en janvier 1995 à Dar Es Salam pour le compte des éliminatoires de la CAN 1996. La dernière confrontation entre les deux sélections a tourné en faveur des Verts sur le score sans appel de 7 à 0. C'était en novembre 2015, à Blida, pour le compte des éliminatoires de la CAN 2017. Si elle termine en tête de sa poule, l'EN affrontera au second tour le troisième des groupes A, B ou F. Si elle obtient la seconde place, elle en découdra avec le deuxième du Groupe A. Au cas où elle achève le 1er tour parmi les meilleurs troisièmes, elle aura comme adversaire le leader du Groupe A.
Larbi Bouazza
La composante des groupes :
Groupe A : Egypte, RDC, Ouganda, Zimbabwe
Groupe B : Nigeria, Guinée, Madagascar, Burundi
Groupe C : Sénégal, Algérie, Kenya, Tanzanie
Groupe D : Maroc, Côte d'Ivoire, Afrique du Sud, Namibie
Groupe E : Tunisie, Mali, Mauritanie, Angola


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.