PLF 2020: la Commission des finances et du budget de l'APN examine les amendements proposés    Juventus : Ronaldo ne sera pas sanctionné    Para-athlétisme/Mondial-2019 (Lancer du poids F32): Mounia Gasmi décroche le bronze    Les programmes de logements réalisés par des entreprises algériennes    L'Algérie souhaite installer une industrie locale des énergies renouvelables    Sit-in des professeurs d'enseignement primaire à Alger    Procès en cours de 42 militants du Hirak (Vidéo)    JUSTICE : Vers le recrutement de 274 magistrats    CORRUPTION : Le procès d'Ouyahia, Sellal et 3 ex-ministres fin novembre !    Crimes contre les civils sahraouis: l'Association des juristes démocrates condamne    De fortes pluies continueront d'affecter plusieurs wilayas de l'Est    RECEPTIONNES EN 2013 : 120 logements sociaux non encore attribués à El-Kerma    De nouvelles élections dans un climat crispé    Marche contre l'islamophobie à Paris    La filière de l'Europe de l'Est se prépare    L'offensive de Benmessaoud    Est-ce le déclic pour la JSMB ?    "Le pouvoir est pris de panique"    Un budget 2020 déséquilibré    La communauté internationale appelée à faire pression sur le Maroc pour éliminer son «mur de la honte»    4 morts et 2 blessés à Djelfa    Hassen Ferhani présente "La reine du Sahara" à Alger    Une fatwa ratée pour une reine répudiée    Timide présence du livre algérien en l'absence de ses éditeurs    ACTUCULT    Liban: des milliers de manifestants dans la rue    Festival de danse contemporaine: prestations diverses sur "la recherche et la compréhension de soi"    Transport maritime : Report et annulation de plusieurs rotations vers Marseille    Tunisie : Ghannouchi et les islamistes veulent la présidence de l'Assemblée    Benlamri offre la qualification à Al Shabab Essaoudi    Les Prix du concours de récitation du Coran et des Hadiths remis vendredi    Benflis s'engage à satisfaire les demandes du Hirak    Ligue 2: Du retour du RCR à la déception du WAT    Présidentielle: Une campagne électorale pas comme les autres    Lancement hier de la vaccination contre la grippe saisonnière: Plus de 60.000 doses et plus de 200 médecins et infirmiers mobilisés     Constantine - Caravane de sensibilisation sur les dangers du monoxyde de carbone    Bouira - Collision sur l'autoroute : 3 blessés    Algérie-Zambie et Algérie Botswana : Liste des 23 joueurs convoqués    Ligue 1 (10e journée) : Le CRB chute à Constantine, l'ESS et le CABBA renouent avec la victoire    Bouira: 70 exposants participent à la foire locale de l'artisanat traditionnel    CAF Awards 2019 : Dix Algériens parmi les nominés pour le Onze-type de l'année    Jeunes porteurs de projets économiques: Le ministère de Travail annonce une bonne nouvelle    Présidentielle du 12 décembre prochain: Benflis prévoit des réformes politiques, économiques et sociales dans son programme électoral    Le porte-parole du candidat à la présidentielle, Abdelaziz Belaid Il est venu le temps de remplacer la légitimité révolutionnaire par la légitimité ...    Présentation du projet de loi modifiant le Code de procédure pénale: Zeghmati dévoile les grandes lignes du plan judiciaire    Morales lance un appel au dialogue    Parution : "Medghacen, histoires secrètes", regards croisés sur le plus ancien mausolée royal    24e SILA: L'édition africaine commune "très faible"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Groupe abordable pour l'Algérie à la CAN 2019.. Le Kenya premier adversaire des Verts
Publié dans Le Temps d'Algérie le 13 - 04 - 2019

La qualification aux huitièmes de finale semble à la portée des troupes de Djamel Belmadi.
La sélection algérienne de football est désormais fixée sur ses adversaires à la phase finale de la CAN 2019 qu'abritera l'Egypte du 21 juin au 18 juillet. L'EN évoluera dans le Groupe «C» en compagnie de ses homologues du Sénégal, du Kenya et de la Tanzanie. Un groupe des plus abordables. Sur le papier, le Sénégal est le grand favori de cette poule devant l'Algérie. La qualification aux huitièmes semble à la portée des troupes de Djamel Belmadi qui a assisté au tirage au sort, vendredi soir au Caire, en compagnie de ses assistants, Hakim Medane et Djamel Bouras, et du président de la FAF, Kheireddine Zetchi. Les Verts qui ont évité les trois sélections nord-africaines, l'Egypte, le Maroc et la Tunisie au premier tour, débuteront la compétition face au Kenya, le 23 juin à 22h au stade de la Défense Aérienne au Caire, d'une capacité de 30 000 places, construit en 2009.
Les Kenyans, un très mauvais souvenir
Classé à la 108e place au classement FIFA, le Kenya qui revient à la CAN après une longue absence (dernière participation en 2004) et qui n'a jamais franchi le premier tour dans ses cinq précédentes participations à cette fête du football africain, est un adversaire qui ne réussit pas trop aux Fennecs. L'on garde un très mauvais des Harambee Stars, ayant éliminé, à la surprise générale, le onze algérien au tour préliminaire des qualifications au Mondial 1998. La dernière confrontation entre les deux sélections qui sont en égalité parfaite (3 victoires chacune et 1 nul) et qui ne se sont jamais rencontrées à la CAN, a tourné en faveur des Kenyans (1-0). C'était un match amical disputé en Tanzanie en septembre 1997. Les camarades de Mahrez doivent s'en méfier pour éviter une mauvaise surprise, comme c'était le cas lors de la CAN 2017 au Gabon face au Zimbabwe (2-2).
Chaudes retrouvailles avec les Sénégalais
Le second adversaire de l'EN à la CAN 2019 sera le Mondialiste sénégalais, leader africain au classement FIFA (23e). C'est le favori du groupe, mais c'est un adversaire qui réussit aux Verts à la CAN. Les Fennecs restent sur trois victoires de suite, dont une au premier tour de la CAN 2015, et un nul face aux Lions de la Teranga qui sont à leur 17e participation à ce grand rendez-vous continental. Les Sénégalais se sont présentés aux dernières éditions de la CAN dans la peau de favoris, mais ils n'ont pu franchir les quarts de finale. Leur meilleur résultat a été réalisé en 2002 où ils avaient atteint la finale. Les retrouvailles entre les Fennecs et les Lions de la Teranga et le beau duel entre les deux stars de la Premier League, Riyad Mahrez et Sadio Mané, s'annoncent très chaudes et fort prometteuses. Ce sera la quatrième confrontation entre les deux sélections à la CAN.
La Tanzanie nous réussit bien
Les coéquipiers de Sofiane Feghouli boucleront le premier tour le 1er juillet à 21h face à la Tanzanie sur l'arène du stade Essalem du Caire. Ce sera une première entre les deux sélections en phase finale de la CAN. La Tanzanie qui est à sa seconde CAN après celle de 1980, est un adversaire qui réussit bien au onze national. Les Fennecs ont perdu un seul match contre les Taifas Stars, 131es au classement FIFA. C'était en janvier 1995 à Dar Es Salam pour le compte des éliminatoires de la CAN 1996. La dernière confrontation entre les deux sélections a tourné en faveur des Verts sur le score sans appel de 7 à 0. C'était en novembre 2015, à Blida, pour le compte des éliminatoires de la CAN 2017. Si elle termine en tête de sa poule, l'EN affrontera au second tour le troisième des groupes A, B ou F. Si elle obtient la seconde place, elle en découdra avec le deuxième du Groupe A. Au cas où elle achève le 1er tour parmi les meilleurs troisièmes, elle aura comme adversaire le leader du Groupe A.
Larbi Bouazza
La composante des groupes :
Groupe A : Egypte, RDC, Ouganda, Zimbabwe
Groupe B : Nigeria, Guinée, Madagascar, Burundi
Groupe C : Sénégal, Algérie, Kenya, Tanzanie
Groupe D : Maroc, Côte d'Ivoire, Afrique du Sud, Namibie
Groupe E : Tunisie, Mali, Mauritanie, Angola


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.