Un procès à huis clos !    Quels moyens pour respecter le protocole sanitaire ?    Pour la première fois, le nombre de contaminés au coronavirus en hausse    Rapatriement des crânes de résistants : ultime hommage du président Tebboune au Palais de la Culture    Les prix à la production en hausse de 0,6% au 1er trimestre 2020    Amnesty répond au Maroc, lui rappelle son sinistre bilan des droits de l'homme    Sept blessés lors d'une tentative d'attentat près du port de Mogadiscio    L'UE ne reconnaît pas la marocanité du Sahara occidental    Trudeau hésite à aller à Washington pour un sommet sur le nouvel Aléna    Poussée populaire et promesse d'une nouvelle Algérie    Laskri compte piloter une liste    Incertitudes sur le rituel du sacrifice du mouton    Covid-19: les gestes barrières seul et unique moyen pour briser la chaine de contamination    Sachez-que    Arrivée du cortège funèbre des restes de 24 chefs de la Résistance populaire au cimetière d'El-Alia    Les martyrs de la Mitidja : les oubliés de l'Histoire    La «longue liste» des auteurs retenus dévoilée    L'Algérie et la France doivent affronter le problème de la Mémoire qui hypothèque les relations bilatérales    Béchar : Protestations dans les bureaux de poste    Benrahma inscrit un triplé contre Wigan    "Je ne spéculerai pas sur l'avenir de Messi"    Voici le contenu de la mise au point    Développement de Talents : La FIFA retient 13 écoles algériennes    Mesures de grâce présidentielle pour la libération immédiate de près de 4700 détenus    Un activiste devant la justice    Banque Mondiale : L'Algérie passe à la catégorie pays à revenu intermédiaire inférieur    Sonatrach revoit ses priorités    26 décès et 1 500 personnes infectées    Des dizaines de morts dans des combats en Syrie    Le témoignage glaçant d'un employé turc du consulat saoudien    L'ONU cherche toujours un émissaire pour la Libye    La tête et le corps    La catastrophe écologique du lac «Oum Ghellaz» se répète: Les rejets industriels pointés du doigt    En dépit de la pandémie: Les solariums clandestins bravent l'interdiction    Après la levée de toutes les entraves: Les 580 logements sociaux à l'arrêt relancés    Chlef: La CNAS veut améliorer ses prestations    MO Béjaïa: Club en quête d'assainissement    Meilleurs joueurs africains (1ère partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Le pas à ne pas franchir    L'Emir Abdelkader : « Un guerrier, un homme d'Etat, un apôtre de la paix »    Nouvelles approches sur les crimes de «la Main rouge» contre les Algériens    A quoi sert un musée ?    L'infrangible lien...    Marche de la diaspora algérienne à Montréal    Les journalistes indésirables dans la salle d'audience    L'Algérie exportera 50 millions de gants vers l'Espagne    Vu à Alger    Amira Bouraoui, Karim Tabbou et Samir Benlarbi libérés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Groupe abordable pour l'Algérie à la CAN 2019.. Le Kenya premier adversaire des Verts
Publié dans Le Temps d'Algérie le 13 - 04 - 2019

La qualification aux huitièmes de finale semble à la portée des troupes de Djamel Belmadi.
La sélection algérienne de football est désormais fixée sur ses adversaires à la phase finale de la CAN 2019 qu'abritera l'Egypte du 21 juin au 18 juillet. L'EN évoluera dans le Groupe «C» en compagnie de ses homologues du Sénégal, du Kenya et de la Tanzanie. Un groupe des plus abordables. Sur le papier, le Sénégal est le grand favori de cette poule devant l'Algérie. La qualification aux huitièmes semble à la portée des troupes de Djamel Belmadi qui a assisté au tirage au sort, vendredi soir au Caire, en compagnie de ses assistants, Hakim Medane et Djamel Bouras, et du président de la FAF, Kheireddine Zetchi. Les Verts qui ont évité les trois sélections nord-africaines, l'Egypte, le Maroc et la Tunisie au premier tour, débuteront la compétition face au Kenya, le 23 juin à 22h au stade de la Défense Aérienne au Caire, d'une capacité de 30 000 places, construit en 2009.
Les Kenyans, un très mauvais souvenir
Classé à la 108e place au classement FIFA, le Kenya qui revient à la CAN après une longue absence (dernière participation en 2004) et qui n'a jamais franchi le premier tour dans ses cinq précédentes participations à cette fête du football africain, est un adversaire qui ne réussit pas trop aux Fennecs. L'on garde un très mauvais des Harambee Stars, ayant éliminé, à la surprise générale, le onze algérien au tour préliminaire des qualifications au Mondial 1998. La dernière confrontation entre les deux sélections qui sont en égalité parfaite (3 victoires chacune et 1 nul) et qui ne se sont jamais rencontrées à la CAN, a tourné en faveur des Kenyans (1-0). C'était un match amical disputé en Tanzanie en septembre 1997. Les camarades de Mahrez doivent s'en méfier pour éviter une mauvaise surprise, comme c'était le cas lors de la CAN 2017 au Gabon face au Zimbabwe (2-2).
Chaudes retrouvailles avec les Sénégalais
Le second adversaire de l'EN à la CAN 2019 sera le Mondialiste sénégalais, leader africain au classement FIFA (23e). C'est le favori du groupe, mais c'est un adversaire qui réussit aux Verts à la CAN. Les Fennecs restent sur trois victoires de suite, dont une au premier tour de la CAN 2015, et un nul face aux Lions de la Teranga qui sont à leur 17e participation à ce grand rendez-vous continental. Les Sénégalais se sont présentés aux dernières éditions de la CAN dans la peau de favoris, mais ils n'ont pu franchir les quarts de finale. Leur meilleur résultat a été réalisé en 2002 où ils avaient atteint la finale. Les retrouvailles entre les Fennecs et les Lions de la Teranga et le beau duel entre les deux stars de la Premier League, Riyad Mahrez et Sadio Mané, s'annoncent très chaudes et fort prometteuses. Ce sera la quatrième confrontation entre les deux sélections à la CAN.
La Tanzanie nous réussit bien
Les coéquipiers de Sofiane Feghouli boucleront le premier tour le 1er juillet à 21h face à la Tanzanie sur l'arène du stade Essalem du Caire. Ce sera une première entre les deux sélections en phase finale de la CAN. La Tanzanie qui est à sa seconde CAN après celle de 1980, est un adversaire qui réussit bien au onze national. Les Fennecs ont perdu un seul match contre les Taifas Stars, 131es au classement FIFA. C'était en janvier 1995 à Dar Es Salam pour le compte des éliminatoires de la CAN 1996. La dernière confrontation entre les deux sélections a tourné en faveur des Verts sur le score sans appel de 7 à 0. C'était en novembre 2015, à Blida, pour le compte des éliminatoires de la CAN 2017. Si elle termine en tête de sa poule, l'EN affrontera au second tour le troisième des groupes A, B ou F. Si elle obtient la seconde place, elle en découdra avec le deuxième du Groupe A. Au cas où elle achève le 1er tour parmi les meilleurs troisièmes, elle aura comme adversaire le leader du Groupe A.
Larbi Bouazza
La composante des groupes :
Groupe A : Egypte, RDC, Ouganda, Zimbabwe
Groupe B : Nigeria, Guinée, Madagascar, Burundi
Groupe C : Sénégal, Algérie, Kenya, Tanzanie
Groupe D : Maroc, Côte d'Ivoire, Afrique du Sud, Namibie
Groupe E : Tunisie, Mali, Mauritanie, Angola


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.