Monchi veut Bensebaini au FC Séville    Le Soudan à l'heure d'une révolution incertaine    Des centaines de travailleurs et travailleuses de Rouiba-Réghaïa demandent à Sidi Saïd de dégager    Les prix des fruits et légumes ont baissé de 30 à 40%    Les députés FLN tentent la manière forte    Le FCE sous l'influence des résidus de l'ère Haddad ?    «L'armée doit écouter les propositions des élites»    Gaïd Salah nie toute «ambition politique»    Le procès de Kamel El Bouchi reporté au 19 juin    Benbitour interdit de débat à M'sila    Mustapha Djallit sera désigné manager général du club    Le MC Oran exposé à la saignée    Le duel jusqu'au bout !    Matthäus : «Bentaleb est un joueur exceptionnel, sa saison reflète celle de Schalke»    La rue face aux contradictions du système    Les soutiens encombrants de Gaïd Salah    L'ONU et l'UA dénoncent les ingérences en Libye    La commission de recours décide de faire rejouer la rencontre    Bientôt un nouveau procès    Algérie: la révolte populaire ne peut plus passer par la vieille « classe politique »    Tadjine el kemmoun    Prélèvement multi-organes et greffe hépatique à Constantine    ACTUCULT    Pari gagné !    Au cœur de la violence intégriste    La nuit du conte pour rallumer l'âtre de grand-mère    MO Béjaïa : Les Crabes condamnés ?    Oran : L'examen de la 5e en chiffres    Traitement des déchets ménagers à Bouira : Les communes défaillantes    El Tarf : L'APW dans une bulle    Amine Mohamed Djemal. Chanteur, compositeur et leader du groupe Babylone : «Le feuilleton Ouled Halal, une belle expérience familiale et fraternelle»    Election présidentielle : La période de dépôt de candidatures prendra fin demain    Elections européennes dans un fort climat eurosceptique    Volleyball - Coupe d'Algérie - Demi-finales: Le GS Pétroliers en favori    Les ambiguïtés autour du mot « dialogue »    L'AMOUR ET LA GUERRE    Trump ira en Irlande en juin    Affrontements à Jakarta après les résultats de l'élection    Ankara se prépare à d'éventuelles sanctions américaines    Après le décret Trump, Google coupe les ponts avec Huawei    La nouvelle définition mondiale du kilogramme entre en vigueur    Le gouvernement pris en étau    LG partage un Iftar avec la presse nationale    Le tombeau de la chrétienne comme vous ne l'avez jamais vu!    OCDE : L'organisation plus pessimiste sur le commerce mondial et la croissance    British Steel : Le repreneur d'Ascoval, pourrait déposer le bilan    Royaume-Uni et Italie : Vers des séismes politiques ?    Analyse : Les transmutations génétiques des coups d'Etat africains    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





USMBA.. Tabti et Belahouel ont la tête ailleurs
Publié dans Le Temps d'Algérie le 20 - 04 - 2019

Des cadres de l'USM Bel Abbès semblent avoir perdu déjà l'espoir de maintenir le club en Ligue 1 Mobilis, comme l'attestent si bien leurs absences répétées aux entraînements. Parmi eux, les deux vedettes offensives, Larbi Tabti et Hamza Belahouel, qui ne devront pas être de la partie, cet après-midi, dans le choc contre le DRB Tadjenanet. D'après certaines indiscrétions, le nouvel entraîneur du club, Ahmed Slimani, ne comptent pas les faire jouer tant qu'ils continuent à sécher des séances d'entraînement.
Slimani opte pour la rigueur. En dépit du poids de ces deux joueurs sur le plan offensif, le nouveau driver des Scorpions ne veut nullement céder. Tabti et Belahouel semblent avoir la tête ailleurs, car leurs contrats avec l'USMBA vont expirer en fin de saison. Ils sont déjà très sollicités par d'autres clubs, dont l'ES Sétif, le CS Constantine, la JS Kabylie et le MC Alger.
Le contrat de Tabti va même expirer avant la fin du championnat, soit le 22 mai prochain. En butte à une crise financière aiguë, la formation de la Mekerra risque une saignée cet été. Outre Tabti et Belahouel, plusieurs autres cadres seront libres de tout engagement, à savoir Mohamed Seguer, Mohamed Lagraâ, Abdessamad Bounoua, Khali Zakaria et Yahia Labani. D'autres vont certainement saisir la chambre de résolution des litiges pour obtenir leur libération, du moment que la direction du club n'arrive pas à régulariser leur situation financière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.