CAN-2020-Tour Principal: l'Algérie s'incline face à la Tunisie (22-26)    Les agrumes d'Algérie pénètrent le marché européen    Le ministre des Affaires étrangères allemand, M. Heiko Maas, effectuera, jeudi 23 janvier 2020, une visite de travail en Algérie    Fakhfakh promet une équipe «restreinte et sérieuse»    Révision de la Constitution: publication du décret portant création d'un comité d'experts    Un plan d'urgence à court terme    Le site de la nouvelle mosaïque découverte à Négride serait probablement celui d'un thermes romain    Niger: Jean-Guy Wallemme :«Groupe facile pour l'Algérie ? Je ne pense pas que c'est l'avis de Belmadi !»    Alger: 10 personnes asphyxiées par des gaz brûlés dans une douche    Classement mondial des clubs: le CRB en tête des formations algériennes    Commémoration du 60e anniversaire de la création de l'état-major de l'ALN    Le PT alerte sur la dégradation de l'état de santé de Hanoune    Manipulation des législatives 2017 : Tayeb Louh épinglé    PRODUITS FABRIQUES EN ALGERIE : Rezig annonce un fichier national    SIT-IN D'ENSEIGNANTS DU PRIMAIRE : Les protestataires appellent à l'ouverture du dialogue    ORAN : Vers la distribution de 2.304 logements AADL    Entrevue du Président de la République avec des responsables de médias    Liban: le nouveau cabinet de Hassane Diab tient son premier conseil des ministres    Sans eau depuis deux mois    Hand/Coupe arabe des clubs champions: l'ED Arzew obtient l'accord des autorités locales pour accueillir la compétition    Virus en Chine: l'épidémie gagne d'autres pays, réunion d'urgence de l'OMS    Conflit au Sahara Occidental: l'UA doit prendre en considération les graves pratiques marocaines    Le partenariat et la coopération au centre des entretiens entre Rezig et les ambassadeurs saoudien et libanais    Ghanem, troisième et dernière recrue du CRB    Saâdou : "Cette victoire face au MCO est bonne pour le moral"    500 km d'autonomie pour les futures électriques    Duel germanique au sommet    Appel à la libération des détenus et à l'indépendance de la justice    Le Hirak dérange    Le 25 janvier prochain à la Safex    Gâteau fondant aux poires    Un étudiant découvert mort dans sa chambre    Les autorités irakiennes poussent à l'escalade    L'USMBA a tout intérêt à vendre Belhocini    Le ballet "La belle au bois dormant", l'arnaque    Les écoliers à la découverte de l'univers livresque    Le court métrage "Je suis un souvenir" sélectionné    ACTUCULT    «Le chanteur d'Afrique» arrive au pays du «moqnine ezzine»    La première "Classe d'eau" pilote inaugurée à Alger    Le ministère déclare la guerre aux spéculateurs    Le huis clos pour l'USMA, Meftah prend trois matchs    Fondemnt du développement, instaurer la bonne gouvernance    L'Algérie assure la présidence de la Conférence du Désarmement à Genève    Une foule nombreuse l'accompagne à sa dernière demeure    Lakhdaria: Une femme morte dans l'explosion d'un extincteur    Malfaçons dans les logements neufs: Des mesures seront prises à l'encontre des responsables    48ème mardi de manifestation estudiantine: La mobilisation se poursuit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'OSN, dirigé par le maestro syrien Missak Baghdoudarian anime un récital à Alger
Culture
Publié dans Le Temps d'Algérie le 29 - 11 - 2013

L'Orchestre symphonique national (OSN) dirigé par le maestro syrien Missak Baghdoudarian a animé un récital jeudi soir au théâtre national Mahieddine Bachtarzi, dans une ambiance relevée, mêlant l'harmonisation précise et rigoureuse du classique universel aux belles mélodies a consonances orientales.
Le son ample et dominant des premières sonorités de l'orchestre, exécutant l'Ouverture, donnaient déjà un aperçu sur la teneur de la soirée, où le silence absolu régnait pendant la prestation, laissant s'exécuter la partition sur les visages illuminés des spectateurs.
Côté programme, l'assistance a été gratifiée d'un florilège de pièces composées par de grands noms de la musique symphonique prenant soin d'allier le lyrisme des mots à la beauté de la mélodie dans l'intense plaisir des sens.
Giuseppe Verdi, Giacomo Puccini, Aram Khatchatourian, Léo Delibes, Francesco Sartori, les frères Rahbani, Rachid Saouli et Piotr Ilitch Tchaïkovski ont été fidèlement rendus par l'OSN dont les instrumentistes ont brillé de maîtrise et de dextérité. La cantatrice Talar Dekrmanjian (soprano) à la voix suave et cristalline, aux côtés du ténor Fabio Andreotti, au timbre vocal ample et imposant, ont brillé d'intensité et de résonance, dans "La Traviata de Verdi" notamment, mettant en valeur leurs tessitures dans des prouesses vocales impressionnantes.
Dans "Aâtini ennaye aghanni", de Feirouz, Diva de la chanson arabe, arrangée pour Opéra par Missak Baghdoudarian, Talar Dekrmanjian a été époustouflante de technique, de puissance et de limpidité, après avoir emballé l'assistance dans "Madame Butterfly" de G. Puccini, et "Les filles de Cadix" de L.Delibes.
De même pour Fabio Andreotti qui s'est distingué dans "Aria De Tosca" de G. Puccini et "Aria de Rigoletto" de G. Verdi, "dont on continue de fêter le bicentenaire de naissance à travers le monde", a rappelé Abdelkader Bouazzara, directeur de l'OSN.
Guiseppe Fortunino Francesco Verdi (1813-1901), célèbre compositeur italien connu par ses compositions pour l'Opéra en particulier, "Nabucco", "Ernani", "Aida", "Otello" et "La Traviata", figurant parmi ses plus grandes œuvres.
L'assistance a pu apprécier les airs mélodieux de la musique algérienne, élevée au rang de l'universalité avec un retour aux sources ponctué par les arrangements de Rachid Saouli qui a proposé "Ya M'rahba Bewled Sidi", savamment enchaîné à "Achek Mamhoun", dans un rythme "Zendali" balançant et des sonorités autochtones de la "Gheita".
Le public, venu nombreux a eu du répondant, applaudissant chaleureusement le maestro syrien, les duettistes ainsi que l'ensemble des instrumentistes qui ont été à l'œuvre d'un récital relevé par un choix de programme judicieux et une bonne qualité d'interprétation.
Né en 1973 à Damas, Missak Baghdoudarian étudie le piano et l'orchestration, avant d'être diplômé des Grandes Ecoles de musique en Syrie et à Florence (Italie), où il se spécialise dans la direction d'Orchestre, ce qui lui vaudra d'être nommé à la tête de l'Orchestre d'Amadeus de Florence.
Nommé en 2003(année de son retour en Syrie), à la tête de l'Orchestre symphonique syrien, Missak Baghdoudarian donnera nombre de concerts dans plusieurs pays arabes et effectuera de nombreux enregistrements dans le genre musical de l'Opéra.
En Algérie il a participé au 5ème Festival culturel international de musique symphonique, tenu du 12 au 19 septembre 2013 avec la section des cuivres de l'Orchestre symphonique national de Syrie.
Crée en 1992, l'Orchestre symphonique national a été lancé en 1997 sous la baguette du regretté maestro Abdelwahab Salim, disparu le 26 novembre 1999. Regroupant actuellement près de quatre vingt musiciens, l'OSN est dirigé depuis 2001 par le maestro Abdelkader Bouazzara.
Sous la direction du maestro syrien Missak Baghdoudarian, l'OSN se produira samedi, avec le même programme à Constantine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.