La liste s'allonge au fil des jours    Les contrôles seront renforcés au niveau des établissements pharmaceutiques    Une édition amputée de la participation étrangère    Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison    Un front contre la normalisation avec l'Etat d'Israël    Le CRB, le MCA, l'ESS et la JSK exempts du tour préliminaire    Dernière ligne droite pour les Verts    Cap sur Omdourman    Un corps sans vie retrouvé au bord d'une falaise de la plage Cap Rousseau    Fermeture de la route menant au siège de la Wilaya    «La sécurité et la stabilité d'abord...»    Le danger de la polarisation    Le principal opposant retire sa candidature    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Une exposition plurielle sur l'Algérie à Marseille    Des associations s'opposent au contrôle d'identité au faciès    La parabole fraternelle de Robert Namia    Les soupçons de Tebboune    Forte hausse des fonds circulant hors banques    Priorité à la production nationale    4 décès et 163 nouveaux cas    L'avenir de Zemmamouche en question    ESS-Orlando Pirates au Ghana    CAF : Ahmad Ahmad sera fixé sur son sort aujourd'hui    FAF-SAS : Audience au TAS le 4 mars    Algérie Télécom à El Tarf : Les clients toujours insatisfaits    Marasme social à Souk Ahras : Chômage, droits bafoués et grogne syndicale    Le confinement partiel prorogé dans 19 wilayas    Les instructions de Tebboune    Le ministre ordonne sa fermeture    «Le rapport Stora a été mal compris»    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    "Les œuvres inachevées sont celles qui aboutissent le mieux"    Aïn Témouchent : Concours de photo : le niveau s'améliore    Exposition de peinture de l'artiste Hakim Tounsi à la villa Abdellatif à Alger : De la magie et de l'émotion à profusion    32e anniversaire de la disparition de Dda Lmulud : L'apport de Mammeri à la préservation de la poésie populaire    Nécessité d'intensifier l'activité culturelle dans toutes les communes du pays    Ce nuage rouge sang entre l'Algérie et la France    Accord de libre-échange UE/Maroc: La Cour de justice de l'UE examine le recours du Polisario    Du verbiage et des actes    Bouira - Monoxyde de carbone : 4 personnes secourues    L'étude de près de 50.000 demandes de logement se poursuit: Plus de 16.000 dossiers étudiés et 5.129 rejetés par les commissions    Le discours officiel à l'épreuve    Tiaret: Le théâtre s'éveille    Président Tebboune: "les revendications du Hirak populaire authentique satisfaites pour la plupart"    Président Tebboune: l'ANP a atteint un niveau de professionnalisme qui la tient à l'écart de la politique    Président Tebboune: Des sites web d'un pays voisin à l'origine des rumeurs sur mon état de santé    La Seaal annonce des coupures dans plusieurs communes d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Appel à un changement «pacifique» et «démocratique»
Les boycotteurs ont tenu leur premier meeting hier à la salle Harcha
Publié dans Le Temps d'Algérie le 21 - 03 - 2014

C'est devant une salle pleine que la Coordination nationale des partis politiques et des personnalités pour le boycott du prochain rendez-vous électoral du 17 avril 2014 ont tenu leur premier meeting à la salle Harcha à Alger.
Le meeting a réuni des personnalités politiques, autrefois antagonistes, notamment Saïd Sadi, Yahia Abdennour et Ali Benhadj, qui mènent désormais un même «combat».
Et même si aucun d'entre eux n'a pris la parole au meeting, leur présence dans les mêmes rangs est plus que significative. Cette alliance suscite moult questions et certains n'hésitent pas à s'interroger sur son objectif.
Pour le moment, le seul mot d'ordre de ces formations est celui de la disqualification de la prochaine élection présidentielle en se mobilisant pour son boycott. C'est ce que les intervenants ont souligné durant ce rassemblement autorisé par la wilaya d'Alger.
Avant l'entame des interventions, les présidents des partis initiateurs de cette action, à savoir le président du Mouvement de la société pour la paix, Abderrezak Mokri, le président de Jil Jadid Sofiane Djillali, le président de Front de la Justice et du Développement (FJD) Abdallah Djaballah, le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) Mohcen Bellabès, le SG du mouvement Ennahda Mohamed Douibi et l'ex-chef du gouvernement Ahmed Benbitour ont appelé l'assistance à observer une minute de silence à la mémoire des martyrs de la Révolution algérienne.
Les intervenants ont fait usage à l'occasion d'un argumentaire afin de convaincre du bien-fondé de leur démarche de rejet du scrutin :
«Nous avons regroupé les différentes tendances politiques du pays pour créer un changement pacifique et démocratique. Ce système qui ne sert qu'une minorité doit disparaître», a tonné Mohcin Bellabès, le président du RCD, dans sa prise de parole. Pour sa part, Sofiane Djilali, président du parti Djil Djadid, n'a pas manqué lui aussi de se montrer critique vis-à-vis du système en place :
«La pérennité de ce régime nous conduira droit à l'impasse». M. Djaballah a tenté d'échauffer les esprits en rappelant les «scandales» qu'a connus le pays, entre autres l'affaire Sonatrach et l'autoroute Est-Ouest. Il invite les électeurs à faire barrage et empêcher qu'il y ait un quatrième mandat qui mènera selon lui «le pays à la dérive et à la déchéance totale».
Abderrezak Mokri, président du MSP, a quant à lui réussi à enflammer la salle en critiquant le bilan du président de la République et les personnes qui soutiennent sa candidature. «Ce système doit disparaître, et en unifiant notre force, nous pouvons imposer le changement et instaurer la démocratie», estime-t-il.
La foule n'a pas cessé de répéter en chœur :
«Echaâb yourid iskat ennidam» (le peuple veut la chute du régime). Rappelons que cette coordination est composée notamment du MSP, du RCD et du FJD de Djaballah. Elle lancera un nouvel appel aux Algériens pour bouder les urnes le jour du vote.
«Nous reviendrons également sur la situation du pays et la responsabilité des autorités dans cette crise», a souligné Abderrezak Mokri.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.