Urgence au dialogue consensuel    L'ancien officier supérieur, Mohamed Khalfaoui estime : "Nulle sortie de crise n'est envisageable sans dialogue et mutuelles concessions"    Selon des experts économiques : La persistance de la crise politique affectera négativement l'économie nationale    Djellab : "L'Algérie mise sur la coopération avec les pays de l'Afrique et du nord de la Méditerranée"    Une amitié de voisinage et une coopération régionale    Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée    Le combat des étudiants continue    Bensalah inaugure la 52e édition    La justice se penche sur les dossiers du secteur    Nouvelles déclarations de Gaïd Salah    Début des inscriptions le 20 juillet    6 lourds griefs retenus par le Tribunal    La première déclaration de Soudani après sa signature à l'Olympiakos    AFFAIRE SOVAC : Ouyahia face à une nouvelle affaire de corruption    17e manifestation des étudiants: La mort de Morsi renforce la conviction d'un Etat civil    Rien que la présidentielle...    Le Conseil de la concurrence revendique une autonomie    Serraj refuse tout dialogue avec Haftar    «Piratage de l'esprit»    «La corruption n'est pas un phénomène, c'est un système qu'il faudrait changer»    Belmadi : "Il y a encore des choses à parfaire"    Cherif El-Ouazzani s'interroge ...    Salah Assad honoré pour l'ensemble de sa carrière à Doha    L'arrivée au Caire avancée de 24 heures    «Il est parti sans raison particulière»    Jean-Christophe Hourcade, nouveau préparateur physique    Ali Haddad écope de 6 mois de prison    Courrier des lecteurs    Nouvelles de l'Ouest    Trois candidats exclus pour fraude    102 élèves ont obtenu 10/10    Un candidat devant la justice    Manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011» : Le chapiteau de tous les scandales    Le sujet de lettres arabes fait polémique    sortir ...sortir ...sortir ...    La judicieuse combinaison entre mémoire et histoire    Les deux faces d'un même dollar    Sant' Egidio bis?    Baccalauréat 2019 à Médéa : L'heure de vérité pour les 12 566 candidats    Une bonne nouvelle enregistrée lors du dernier entrainement des Verts à Doha    Requête pour un réarmement moral de l'Algérie    Foire internationale d'Alger : Ouverture de la 52e édition ce mardi avec la participation de 15 pays    Sénégal : Le "dialogue national" engagé, "nécessaire" ou "jeu de dupes"?    Ali Haddad écope de 6 mois de prison ferme    Seat algérie : main-d'oeuvre gratuite pour la première vidange    Rajoelina obtient la majorité absoluedes députés    Mohamed Morsi meurt pendant son procès    130 millions DA pour l'aménagement de lazaouia de Sidi Cheikh    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Affrontements entre forces anti-émeutes et manifestants à Caracas
Venezuela
Publié dans Le Temps d'Algérie le 21 - 04 - 2014

Des affrontements opposant manifestants cagoulés, armés de pierres et de cocktails molotov à des membres des forces anti-émeutes, dimanche à Caracas, ont fait huit blessés, ont rapporté lundi des médias.
Les heurts ont eu lieu dans la banlieue de Chacao, à l'est de la capitale, qui abrite le siège de l'ONU. En fin d'après midi, un groupe de personnes encagoulées a bloqué une avenue principale de Chacao et les rues adjacentes. Les groupes anti-émeutes sont alors intervenus avec gaz lacrymogènes, canons à eau et balles en caoutchouc, selon la presse.
Le maire de Chacao, Ramón Muchacho, a indiqué sur Twitter que l'affrontement avait fait huit blessés. Plus tôt dans la journée, des centaines d'opposants avaient manifesté dans la capitale pour réclamer, ce dimanche de Pâques, "la résurrection de la démocratie" et protester contre le président Nicolas Maduro.
Drapeaux vénézuéliens en tête, les protestataires avaient défilé jusqu'au siège de l'ONU, où depuis plus d'un mois des étudiants ont installé un campement de plus d'une centaine de tentes pour protester contre la gestion du président.
Les manifestants s'étaient rassemblés à l'appel du parti Volonté Populaire, l'aile radicale de l'opposition, dont le chef, Leopoldo López, est détenu depuis le 18 février.
Ont participé à la marche l'ex-députée de l'opposition Maria Corina Machado et le maire de Caracas, Antonio Ledezma, partisan avec Leopoldo López de poursuivre les manifestations de rue pour accroître la pression sur le président Maduro et obtenir sa démission.
Depuis le 4 février, le Venezuela connaît une vague de protestations émanant d'étudiants et d'opposants au pouvoir de Nicolas Maduro. Lors des manifestations, 41 personnes ont été tuées, plus de 600 blessées et une centaine arrêtées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.