Le Président Tebboune préside une séance de travail au siège du MDN    Entre indifférence et inconscience    Plan d'annexion en Cisjordanie: la Fédération internationale des syndicats condamne la démarche israélienne    La BM retire des cartes géographiques du Maroc incluant illégalement le Sahara occidental    Deux terroristes neutralisés, un autre s'est rendu en mai dernier    Le RND dénonce les campagnes d'information tendancieuses des médias français contre l'Algérie    Un webinaire interactif pour la région Mena    Les frais de transport des dépouilles à la charge de l'état    Raouya présente le PLFC 2020 devant la commission spécialisée    Mustapha Hamici, nouveau directeur général    Baadji Abou-El-Fadhl confiné chez lui    Le référendum constitutionnel fixé au 1er juillet    Le Zimbabwe convoque l'ambassadeur américain à Harare    L'Amérique brûle    Réunion du Bureau Fédéral de la FAF : La reprise des activités liée à la levée du confinement    Milan AC (Italie) : L'Algérien Bennacer intransférable pour le futur entraîneur    L'Epreuve    L'infrangible lien…    Les remplaçants acceptent, les titulaires refusent    Manchester City : Mahrez victime d'un cambriolage à plus de 500 000 euros    Le procès de Karim Tabbou renvoyé au 29 juin    Covid19-Aides aux commerçants: l'ANCA se félicite des décisions du Conseil des ministres    8 décès et 119 nouveaux cas en 24 heures    Les écoles privées rappelées à l'ordre    Mila : 73 enfants victimes de violences depuis le début de l'année    On vous le dit    La sanction infligée à l'émission "Insahouni" d'Ennahar TV réduite à une suspension provisoire    Le journaliste Henri de Grandmaison tire sa révérence    "Je pense porter plainte pour manipulation"    De l'orientation sociale du savoir au contrôle de la société    Fresque murale vandalisée à Alger-Centre : «Abu rouleau» rentre dans l'art    Grèce : Plus de 11 000 réfugiés seront expulsés    Récits de Miel et de Sang, ou le voyage dans le temps    Sidi Bel Abbès: Plus de 400 kg de viande issue de l'abattage clandestin interceptés    Football - Agents de joueurs: Entre affairisme et parfaite illégalité !    Allemagne: Quatrième passe décisive pour Bensebaïni    Impactés par les retombées du confinement: Les gérants des auto-écoles réclament la reprise de leur activité    El-Bayadh: La production céréalière impactée par la sécheresse    "La chloroquine a prouvé son efficacité" selon Benbouzid    Les plages algéroises interdites à la baignade    Ce que prépare le gouvernement...    Les amendements introduits    TRIBUNAL DE KOLEA : Le procès de Karim Tabbou à nouveau reporté    Mustapha Hamici installé à la tête du quotidien Echaâb    Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelle grève surprise du PNC d'Air Algérie
Plus d'une vingtaine de vols programmés pour hier auraient été annulés
Publié dans Le Temps d'Algérie le 30 - 03 - 2015

De la débandade, des voyageurs en grand nombre livrés à eux-mêmes, et bien évidemment de la protestation. Ce sont là quelques ingrédients de l'ambiance d'anarchie qui a régné hier à l'aéroport international Houari-Boumediene d'Alger.
La cause ? La grève tout aussi anarchique du personnel navigant commercial (PNC) déclenchée, faut-il le préciser, sans le moindre préavis. Grève surprise donc à l'aéroport d'Alger. Les centaines de clients de la compagnie aérienne ayant réservé pour différentes destinations, que devaient rallier les avions d'Air Algérie, n'avaient d'autre choix que d'errer dans un mouvement de va-et-vient incessant à l'intérieur de l'aéroport. Ils étaient à l'affût de la moindre information en rapport avec la situation de désagrément qu'ils venaient de subir à leurs dépens ! Ils espéraient qu'un déblocage de la situation allait intervenir.
Cependant, tout compte fait, les voyageurs d'Air Algérie ne devaient que prendre leur mal en patience. Le recours au débrayage du personnel naviguant commercial était motivé, indique-t-on, par la non-prise en charge d'une série de revendications d'ordre socioprofessionnel par la direction d'Air Algérie.
Des revendications ayant trait, selon une source fiable, à la revalorisation salariale, la titularisation du personnel PNC ayant des contrats CDD (contrats à durée déterminée) ainsi que l'octroi des périodes des congés gelées, indique-t-on depuis des années. Il reste toutefois que la principale raison du débrayage n'est autre que la révision à la hausse des salaires des PNC.
«Cela fait des années que nous réclamons que nos salaires soient déterminés suivant les normes internationales où, du moins, alignés avec ceux octroyés par les autres compagnies aériennes de la région, notamment Tunisair», nous fait savoir une hôtesse de l'air contactée par nos soins. Interrogée sur le nombre de vols annulés en raison de la grève, elle répondra ceux-ci se comptent par dizaines.
«Il y a eu une vingtaine de vols qui ont été annulés rien que durant la matinée d'hier», assure notre interlocutrice, précisant toutefois que les vols à destination de Jijel (ligne intérieure) et de Barcelone ont été effectués tôt dans la matinée d'hier.
Plusieurs autres vols à destination des différentes capitales européennes et du Moyen-Orient ont été retardés avant de faire l'objet carrément d'une décision d'annulation au grand dam de la clientèle d'Air Algérie. Il va sans dire que la détérioration des rapports entretenus entre le personnel naviguant commercial et la direction de ladite compagnie aérienne ne date pas d'aujourd'hui. En 2011, déjà, une grève des PNC avait paralysé le transport pendant plusieurs jours.
Et comme un malheur n'arrive pas seul, le malaise de la compagnie risque de s'accentuer davantage avec le mécontentement des pilotes de ligne qui se plaignent aussi d'une surcharge de travail, comme le rapportent d'autres sources concordantes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.