Le FLN dément et désavoue son propre porte-parole !    Congrès ordinaire à la fin de l'année    La nomination de Bedoui et Lamamra parue dans le JO    L'urbanisme intelligent à l'honneur    Extension    Parler de corde sans s'étrangler avec    Pour une charte fondatrice d'un renouveau    130 civils massacrés pendant une visite de l'ONU, envoi d'une délégation gouvernementale    Une dizaine d'athlètes sacrés    Khallouni ! Khallouni !    Le magazine «France Football» évoque les Verts    L'Algérie s'engage à éradiquer la tuberculose d'ici 2030    Sujets du bac    10 astuces pour avoir les dents blanches    Merveille de manifestation !    Dans la protesta, la voix des femmes !    Naissance du CNCTD    Sollicitée encore une fois par l'opposition: Que fera l'armée ?    Bedoui va-t-il ou non constituer son gouvernement ?    Violence dans les stades: Des mesures draconiennes s'imposent    FAF: Kheireddine Zetchi défend son bilan    L'opposition se prononce sur la transition    Décrassage pour les titulaires, entraînement pour les remplaçants contre la Gambie    Les dates des trois derniers matchs fixées    Le Cameroun valide son billet face aux Comores    Plus de 650 morts, un désastre humanitaire    11 000 officines touchées par une pénurie de 370 médicaments    La feuille de route d'une partie de l'opposition    Lancement d'une campagne de reboisement de 500 plants de pins maritimes au parc méditerranéen    3 morts et 2 blessés dans un glissement de terrain à Oued Sebbah    Les Assemblées populaires communales se joignent au mouvement    Benmihoub recommande d'aller vers la transition avant le 28 avril    Algérie Poste poursuit l'opération d'acquisition des TPE    Ouverture du festival du printemps    Le parcours du chahid Mustapha Benboulaïd revisité par des écoliers    Musique afro-américaine : John Lee Hooker    Golan syrien occupé: Les propos de Trump dénoncés par Damas et à l'étranger    Hausse inexpliquée des prix des fruits et légumes : Les ménages désemparés    29 suspects arrêtés à Alger    Colère contre Benghabrit    11 morts, dont 1 vice-ministre, dans une attaque des shebab    Malgré une croissance en panne : Publicis signe un bénéfice record    USA: La Fed ne prévoit plus de hausse de taux en 2019    Selon l'ONS : L'inflation à 4,1% sur un an en février 2019    Sit-in des avocats à Alger : Le corps de la justice exige "le respect de la Constitution"    Sahara occidental: La 2ème table-ronde se termine sans avancées    Nouvelle pièce théâtrale à l'affiche à Oran    ELLE VEUT LE VOIR AU ‘'MUSEE DE L'HISTOIRE'' : L'Organisation des moudjahidine exige la libération du FLN    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Connu sous le nom de Da Belaïd : Le comédien Mohand Ouidir Bouaraba n'est plus
Publié dans Le Temps d'Algérie le 04 - 12 - 2015

L'infatigable artiste et comédien radiophonique, puis à l'écran télé, Mohand Ouidir Bouaraba, connu ces dernières années du grand public sous le nom de Da Belaïd, a tiré jeudi sa révérence, après une longue maladie contre laquelle il s'est battu jusqu'au dernier souffle.
Natif du village de Sidi Yahia dans la commune de Chemini (Béjaïa), un certain 22 janvier 1947, le jeune Mohand Ouidir a fréquenté l'école coranique de son village natal.
Vers l'âge de 8 ans, il quitte le village avec ses parents pour rejoindre Alger où il poursuit ses études et exercer, une fois adulte, plusieurs métiers.
Pendant ce temps, son amour pour l'art et la comédie l'a naturellement conduit en 1965 vers la radio aux côtés de Abdelmadjid Bali avec qui il animait une émission pour enfants.
Il a ensuite interprété avec brio des rôles dans les pièces théâtrales radiophoniques et télévisuelles : Amek id leslak-is de Zoubir Taâlbi et Don Quichotte de Mohamed Ounis, dans des sketchs à la télévision, avec Ali Abdoun, Mohamed et Saïd Hilmi ainsi que dans les films Douar Echaouia de Djamila Arasse, L'autre face et Binatna laâmar de Moussa Haddad.
Pour les moins de 20 ans, l'artiste s'est refait une jeunesse sur la chaîne amazighe TV4 dans Akham n Da Meziane, un téléfilm où il prend justement le nom de Da Belaïd, un nom qui ne l'a plus quitté depuis.
S'ensuivent alors Yak nnigha-k, Vou tkourdhach, Ahlil ahlil, Amti tafsous, Les aventures de khalti Mounira, Dar El Bahdja et Habit Netzaouadj.
A l'aise dans ses rôles aussi bien en kabyle qu'en arabe dialectal, Zi Mohand Ouidir pour les intimes, a su séduire un public aussi large que varié.
Da Belaïd a été inhume hier au cimetière d'El Alia (Alger), en présence de ses fans et des personnalités du monde de l'art et des médias.
Adieu l'artiste !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.