Covid 19 : L'Algérie projette l'exportation du vaccin « CoronaVac » vers les pays africains    Corruption : Hamid Melzi condamné à 5 ans de prison ferme    Bendjemil à la tête d'un directoire    Alex Ferguson compare Ronaldo à une grande figure historique    Tlemcen : La Cacobatph prend des mesures au profit des opérateurs économiques    Khellaf directeur de cabinet de la présidence, Aggoune porte-parole    Bientôt un recensement démographique et économique    Bekkaï veut une révision des prix des billets d'avion pour le Sud    Perspectives prometteuses dans la culture du colza    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle pour plus de 1 000 jeunes    Libye et Mali au menu des discussions de Lamamra avec le SG de l'ONU    L'ultimatum de Mahmoud Abbas à l'Etat d'Israël    Le Premier ministre accuse la France d'un «abandon en plein vol»    Une majorité de femmes au Parlement en Islande    La gauche radicale lance sa campagne à Johannesburg    Le procès en appel ajourné pour absence de certains témoins    L'épreuve des signatures    Le Malien Yacouba Doumbia débarque à Tizi    Les Académiciens en stage à Annaba    Lancement prochain de la réalisation d'une première gazonnière en Algérie    Le sort du RAJ connu ce mercredi    La distribution du livre scolaire pose problème    Les comités de quartiers expriment leurs préoccupations    Il frappe son père à coups de couteau, l'agresseur écroué    Drame en haute mer    Un monodrame algérien sélectionné    Débat avec Saïd Boutadjine    Actuculte    Vaste campagne de nettoiement des sites touristiques à Djanet    Tournoi de Toulon : La sélection algérienne des U20 présente    Forêt de Coca: Un jeune découvert pendu à un arbre    Prises de conscience    Faute de pain, nous mangerons des gâteaux !    Législatives à suspense pour la succession de Merkel    Appel à la participation au dialogue inclusif    L'Algérie crée un dispositif d'information passagers    Les locales de toutes les interprétations    Mohamed Loukal, placé sous mandat de dépôt    La réhabilitation du palais du Bey relancée    Les « solutions » du ministère    La recette du Président    "Une priorité" pour Aïmene Benabderrahmane    Faut-il une nouvelle loi?    Belmadi en mode mondial    Mbappé - Neymar, soirée de mésententes    Au moins 50 morts dans des combats près de Marib    «Ma ville, ma vie, ma bataille...»    Le casting du futur film d'animation se dévoile enfin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des bateaux chargés de blé en rade depuis plus d'un mois au port d'Alger: L'OAIC déboursera 750 000 dollars de plus
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

Depuis plusieurs semaines, six bateaux transportant du blé sont en rade au niveau du port d'Alger.
Ce sont des bateaux transportant du blé pour le compte de l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), a indiqué une source portuaire. Le séjour prolongé de ces bateaux engendrera des frais supplémentaires (surestaries) qui s'élèvent entre 5000 et 10 000 dollars/jour. La durée d'attente de certains bateaux a dépassé un mois, a déploré la même source. Le long séjour à quai des navires céréaliers par suite de lenteur de l'enlèvement des céréales aura des conséquences fâcheuses sur l'OAIC qui devra s'acquitter de surestaries s'élevant à plus de 750 000 dollars. Pourtant, l'office dispose de docks-silos au niveau du port mais tarde à procéder à l'enlèvement du blé. Le délai moyen doit être de quatre jours alors que certains bateaux sont en rade depuis le mois de novembre voire octobre. Dans son bilan pour le 1er semestre 2015, les délais de traitement des navires au port d'Alger ne dépassent pas globalement les sept jours entre l'attente en rade, le séjour à quai et l'enlèvement définitif des conteneurs. Selon le même bilan de l'entreprise portuaire d'Alger (Epal), les navires céréaliers ont cumulé un temps d'attente moyen de 28,42 jours, supérieur de 65% à celui enregistré durant la même période en 2014 alors que les séjours, et pour la même comparaison, ont enregistré une légère hausse de 1,54%, passant de 4,26 à 4,33 jours. En revanche, le séjour de certains bateaux dépasse actuellement 40 jours. Les bateaux en rade sont le Newlead Venetico, Jupiter Charm, Elvira Bulker, Ivs Orchard, Starway et Ocean Star. Ce dernier est arrivé au port d'Alger le 27 octobre, a précisé la même source. D'autres navires transportant également du blé sont dans l'attente de quitter les quais depuis plusieurs semaines, comme le Navios Serenity qui est arrivé au port depuis le 29 octobre et le Kotor, arrivé le 11 novembre et accosté le 1er décembre du mois en cours. Depuis des années, l'office devait renforcer son parc roulant chargé d'acheminer les céréales du port vers les docks-silos, mais il semble que cet objectif n'est pas encore réalisé. L'immobilisation des bateaux a aussi des conséquences sur l'activité du port d'Alger qui subit un blocage au niveau des quais. Les lenteurs accusées pour le traitement des navires ont d'importantes retombées sur le rendement portuaire de l'Epal. Comparativement à la même période de 2014, la durée d'attente moyenne des navires en rade et leur séjour à quai ont connu durant le 1er semestre 2015 une augmentation due essentiellement aux contraintes et difficultés de traitement des navires céréaliers et l'enlèvement de leurs cargaisons, d'une part, et à l'évolution du volume de trafic marchandises, d'autre part. La durée d'attente moyenne des navires en rade a augmenté et résulte de la combinaison des variations des attentes des différents types de navires ayant touché le port d'Alger. Celle-ci est passée de 1,97 jour en 2014 à 3,11 jours en 2015.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.