Man United : Le vestiaire n'est pas au beau fixe...    Le fiasco Bensalah    "C'est une épreuve provocatrice et humiliante"    Sous le spectre du boycott    Abdelkader Zoukh remplacé par Abdelkhalek Sayouda    De lourdes charges contre les Kouninef    La croissance économique de l'Algérie ne suit pas    Washington resserre l'étau autour de Téhéran    Complément différentiel et montant-revalorisation    Dur sera le Ramadhan à Boumerdès    Les manifestants soudanais maintiennent la pression    Le bilan des combats à Tripoli s'élève à 254 morts    Aide mensuelle de 100 millions de dollars pour la Palestine    La justice militaire passe à l'acte    Le maintien encore possible    Inédite mobilisation pour secourir les supporters blessés    Décès d'un supporter    Oussama Sahnoune réussit les minima du 100 et 50m NL    Belamri se blesse    5 morts dans l'effondrement d'un immeuble de la Basse-Casbah    Les exclus cadenassent le siège de la daïra    Cinq morts et sept blessés dans une collision    Démantèlement d'une bande de malfaiteurs    Arrestation de trois dealers et saisie de 1962 comprimés psychotropes    Les étudiants maintiennent la pression    …sortir…sortir…sortir…    Zoukh sprinteur    Loin des yeux, près des cœurs ! (fin)    USMA: Kebir regrette d'avoir fait jouer Ibara    ESS - Sidhoum: «On peut renverser la vapeur à Béjaïa»    Sri Lanka: le bilan des victimes s'alourdit à 310 morts    Erosion, déversements des eaux, pollution, accès difficile...: Une plage «artificielle»... avec des problèmes «réels»    Selon Djilali Hadjadj: Près de 60 milliards de dollars détournés en Algérie en 15 ans    L'exception algérienne    Un député FLN démissionne pour rejoindre le Hirak    Recettes douanières : Hausse de plus de 2% en 2018    Washington met fin aux exemptions    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    Ça chauffe à Aïn Berda    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    Huawei innove dans la gestion des flux de passagers    Le bal des hypocrites    La rue applaudit les décisions    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    Un documentaire sur le royaume de Numidie en réalisation    La condition féminine en débat    Victoire à la présidentielle du comédien Volodymyr Zelenskiy    La semaine de la langue espagnole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CAN-2019: Ahmad Ahmad «Le Cameroun n'est pas prêt pour accueillir le tournoi»
Publié dans Le Temps d'Algérie le 08 - 08 - 2017

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad, a estimé que le Cameroun n'était pas prêt pour accueillir la Coupe d'Afrique des nations CAN-2019, alors que le nombre des équipes participantes est passé de 16 à 24.

«Même à quatre équipes, le Cameroun n'est pas prêt. Nous avons décidé que, désormais, ce ne sont plus les membres du comité exécutif qui vont inspecter les pays retenus pour l'organisation de la CAN. Ce sont, désormais, des experts qui le feront et la CAF statue au regard des résultats. Pour ce qui concerne le Cameroun, nous allons envoyer les experts et on décidera à l'issue de leur mission d'inspection», a affirmé le président de la CAF, en marge d'une visite à Ouagadougou (Burkina Faso), cité dimanche par la presse locale.
L'Algérie et le Maroc ont déjà fait acte de candidature au cas où le Cameroun serait dans l'incapacité d'organiser le tournoi, selon leurs présidents de fédération Kheireddine Zetchi et Faouzi Lekjaâ, dans des sorties médiatiques.
Lors de la dernière réunion du bureau exécutif de la CAF tenue à Rabat (Maroc), l'instance continentale avait approuvé le passage de la CAN de 16 à 24 équipes, à partir de l'édition de 2019, alors que son déroulement va être décalé pour les mois de juin et de juillet au lieu de janvier et de février.
Autant dire que la visite d'inspection prévue à partir du 20 août s'annonce déterminante. De leur côté, les autorités camerounaises multiplient les messages rassurants.
«Le Cameroun est assuré d'accueillir la CAN 2019 pour avoir rempli 60% du cahier des charges à 18 mois du coup d'envoi de cette édition», a affirmé récemment le secrétaire général de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Blaise Moussa.
Par ailleurs, le président de la CAF est revenu sur l'attribution de la CAN 2021 (Côte d'Ivoire) et 2023 (Guinée). En septembre 2014, alors qu'elle devait attribuer l'organisation des éditions 2019 et 2021, la CAF avait, en effet, également attribué celle de 2023, ce qui n'était pas prévu au départ.
Certains pays jugent ces décisions «brutales» et s'estiment «lésés». Ahmad Ahmad a dit comprendre leur mécontentement, n'excluant pas d'ouvrir un débat sur le sujet : «Nous n'attribuerons pas de gré à gré les compétitions de la CAN», a rappelé le Malgache face à la presse. La proximité entre le dirigeant et le président de la zone Cosafa (Conseil des associations de football en Afrique australe), Phillip Chiyangwa, qui souhaite que l'attribution de ces éditions soit revue, pourrait peser dans la balance, selon la presse.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.