BRAS DE FER ENTRE OUYAHIA ET TAYEB LOUH : Le RND réplique ‘'dangereusement'' à la polémique    PRESIDENTIELLE 2019 : L'alliance présidentielle réitère son appui au Président    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un dangereux terroriste abattu à Mila    PRIX DES FRUITS A MOSTAGANEM : La ‘'Clémentine'' toujours à 300 dinars le kg    LUTTE CONTRE L'IMMIGRATION CLANDESTINE : 37.000 migrants subsahariens rapatriés en 4 ans    CELEBRATION DU ‘'MAWLID ENNABAOUI'' A MOSTAGANEM : La mosquée ‘'Amr Ibn El Ass '' abrite les festivités    El Mouloud, fête religieuse ou désagréments ?    La marche de Béjaïa violemment réprimée    Le rapport inquiétant de Crisis Group    La fin du dollar ?    Les réseaux sociaux, ce monde parallèle    Installation de la nouvelle chef de daïra    «C'est un terrain déjà viabilisé»    Combats inédits entre rebelles pro-Ankara    La kamikaze avait prêté allégeance à Daesh    Prémices d'une nouvelle ère    La Mauritanie surprend, la Zambie abdique    La JS Saoura prépare Gagnoa    Saisies de pétards et autres produits pyrotechniques    Le cadre de vie des citoyens au menu du conseil de wilaya    Alerte à l'hémorragie    Dhouibi dément tout changement de cap    Trois terroristes abattus à Benihemidane    On est toujours le réfugié de quelqu'un    Quand il faut se reposer, il faut !    Mémoires et sens en mouvement    Mauvaise utilisation du gaz : Lancement d'une campagne de sensibilisation en direction des élèves    24 heures    AWEM Blida : 12 000 nouveaux postes d'emploi assurés depuis début 2018    Boufarik : Un complexe sportif à l'abandon…    Projet Batigec des 1.000 logements LPA: Des «blocages» risquent de prolonger les délais de réalisation    Le cimetière des vanités    Pour identifier les facteurs à l'origine de la hausse des prix: Une étude des marchés de fruits et légumes lancée    D'importantes quantités de produits pyrotechniques saisies    Affaire Salsabile: Le procès en appel reporté    Oran: 15 ans de prison pour des trafiquants de cocaïne    MC Alger: Adel Amrouch et la triste réalité du football algérien    WA Tlemcen: Rebondir au plus vite    ASM Oran: Une situation qui ne prête pas à l'optimisme    Retour à Astana avec Idleb comme pomme de discorde    Entre réforme set continuité    Le wali chez les familles des victimes des inondations    Déclaration : Appel des assises internationales du journalisme de Tunis    Sommet de l'UA: la ligne rouge tracée par l'Algérie    Peintures marines et compulsions terrestres    Abdeldjallil Machou, Bio express    Eucoco 2018 : Le pillage des ressources sahraouies dénoncé    Ligue 1 Mobilis (13e J.-Mise à jour) : L 'ASAM gagne, le MOB et le MCA se neutralisent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sofiane Djilali élu président du parti
Congrès constitutif de Jil Jadid
Publié dans Le Temps d'Algérie le 03 - 03 - 2012

Plusieurs personnalités politiques, à l'instar de Karim Younès, Mohamed Saïd (PJD) et autres icones du monde politique, ont assisté à ce congrès visant essentiellement «à élire un président et jeter les bases juridiques devant valider les activités politiques de ce parti, âgé d'une année, dont l'aspiration névralgique demeure le changement de la gouvernance».
Ce congrès s'est tenu en présence d'un huissier de justice conformément à la loi. Un peu moins de 700 congressistes venus de plus d'une quarantaine de wilayas ont, à l'unanimité, approuvé le statut du parti et apporté leur caution aux membres du bureau chargé de la préparation de l'assemblée élective du parti.
Dans son allocution d'ouverture, le coordinateur national, Sofiane Djilali, pressenti pour occuper le siège de la présidence de ce jeune parti, a indiqué que «le parti et tous les délégués des diverses wilayas ainsi que les membres activant sur le sol étranger, devront œuvrer pour offrir quelque chose de nouveau à l'Algérie».
Il précisera que «Jil Jadid se présente comme un parti novateur et non comme un parti prétendant à des postes ou à des rentes. Il se présente en tant que conscience d'une nouvelle génération qui adoptera une attitude nouvelle face une problématique pérenne, à savoir comment assurer notre existence collective en tant que nation dans un monde nouveau qui se profile».
Dans son discours, il affirma que le parti Jil Jadid œuvrera dans le même sillage des hommes qui ont libéré le pays du joug colonialiste, indiquant que «Jil Jadid est prêt à reprendre l'emblème».
Tout en louant les sacrifices consentis par ceux qui ont libéré l'Algérie et permis au peuple de jouir des bienfaits de la liberté et de la dignité, Sofiane Djilali indiqua que «suite à l'Indépendance, le régime qui s'est alors installé ne fut que l'expression d'un état d'esprit d'hommes passant d'un extrême à un autre, de celui d'être sans destin à celui de l'élu pour une destinée».
Dans un autre passage, il affirma que «la génération d'aujourd'hui n'est plus celle de 1962», précisant que «l'Algérie vit aujourd'hui la cohabitation de deux générations historiquement exceptionnelles, l'une imposée au monde par une révolution et l'autre parce qu'elle est la manifestation de changements d'ordre anthropologique».
Il clôtura son discours en lançant : «Aujourd'hui, les militants de Jil Jadid doivent proposer au pays une nouvelle voie et s'atteler à la construction d'un véritable projet de société.»
Suite à son intervention, plusieurs congressistes ont intervenu pour dire, chacun à sa façon, «la nécessité de construire un Etat de droit et de connaissance et non un Etat de violences et autres fléaux». Le congrès sera sanctionné par des recommandations et l'élection d'un président que validera l'assemblée générale qui se tiendra ultérieurement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.