«Les autorités publiques appelées à prendre les mesures nécessaires»    La Déclaration du patrimoine escamotée    Le Congo Brazzaville n'est pas candidat à l'organisation    Le TAS saisi dans l'affaire de l'entraîneur Bouakkaz, son adjoint et trois joueurs    Brahimi buteur face à Portimonense    ELLE OUVRE LA VOIE A TOUTES LES INITIATIVES : L'alliance présidentielle change de cap    AIN EL BERD (SIDI BEL ABBES) : 2 cyclistes mortellement percutés par un véhicule    Soins en France, rien de nouveau    SELON LE MINISTRE DES AFFAIRES RELIGIEUSES : L'Algérie ne craint rien pour son Islam    Boca débouté    Oran Stage hivernal à Oran    Tayeb Meziani, trois ans à l'ES Tunis    Le coût du transport réduit la compétitivité    Rapatriement demain des dépouilles des deux Algériens morts noyés au large de Cagliari    Stérilet : ce qu'il faut savoir    Les gilets jaunes voient rouge    El Partiya, un spectacle d'improvisation avec le public    Ah'chem chouia !    Une sacrée «derdba» en hommage au maâlem Benaïssa    Une vingtaine de point retenus sur la route de la corniche supérieure: Des panneaux publicitaires pour renflouer les caisses des communes    Lutte contre le commerce des stupéfiants: Un réseau de dealers démantelé près de Sidi Maarouf    Un deal à consolider    La CJUE inébranlable sur la primauté du droit    USM Bel-Abbès: Le wali promet de débloquer la situation    Oran: 17 harraga, dont des Marocains et des Yéménites interceptés    Tailleur de pierres, un métier ancestral    G5 Sahel : L'UE et la France, principaux bailleurs de projets de développement    France : Couacs ou désaccords, la fiscalité fait débat au gouvernement    Prévue pour l'exercice 2018/2019 : Augmentation de la production céréalière à 90 millions de quintaux    Tentatives visant à discréditer l'action humanitaire Les médias appelés à y faire face    Industrie pharmaceutique: L'évolution du secteur se poursuit avec plus de 350 projets en cours de réalisation    Travaux de la deuxième législature du Parlement arabe : Le Conseil de la nation y prendra part au Caire    Huawei Nouveau coup dur pour le géant chinois des télécoms    Durant les 9 premiers mois de 2018 : Les exportations agricoles algériennes ont dépassé les 57 millions de dollars    AT offre 1 mois de connexion gratuit pour tout rechargement de 3 mois ou plus    "Doki Doki'' menace la vie des adolescents    Les conservateurs allemands élisent le successeur d'Angela Merkel    11.000 actions de protestation populaire    Divergences au sommet    Le Forum économique mondial relève les "progrès" de l'Algérie en matière des TIC    Tirage au sort aujourd'hui à Alger    Béatification de 19 religieux catholiques à Oran    Elections sénatoriales: Huit candidatures validées à Boumerdès    «El Partiya», spectacle d'improvisation avec le public    Lettre à Moad Bouchareb    Conseil des droits de l'Homme: Plus de 1300 plaintes reçues en deux ans    Tlemcen: Hommage aux invalides de la guerre de libération    Des missiles air-sol antichars saisis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Afin que nul n'oublie
Cinquantième anniversaire de l'Indépendance de l'Algérie
Publié dans Le Temps d'Algérie le 04 - 07 - 2012

Les Algériens fêtent le cinquantenaire de l'Indépendance de leur pays, proclamée le 5 juillet 1962. Fanfares, parades, défilés, concerts et feux d'artifice… Chaque ville, chaque village prend part aux célébrations.
Plus de 50 000 emblèmes nationaux de différentes dimensions fleurissent les rues de la capitale dont quatre places publiques ont été équipées d'écrans géants projetant des films sur la glorieuse révolution algérienne et les réalisations
de l'Algérie indépendante, à l'occasion du cinquantenaire de l'Indépendance de l'Algérie.
Le comité des fêtes nationales de la wilaya d'Alger travaille depuis le début du mois de juin 2012 en coordination avec plusieurs entreprises publiques relevant de la wilaya, dont celle chargée d'intervenir au niveau des routes et rues, pour être au rendez-vous avec les festivités commémoratives du cinquantenaire du recouvrement de la souveraineté nationale.
47 écrans géants ont été installés à Alger-Centre, à Bab Ezzouar, à la place des Martyrs et à Bourouba. En parallèle, des chants patriotiques seront diffusés à travers des haut-parleurs au niveau de toutes les places publiques pour créer une ambiance empreinte de nationalisme. Les grandes artères et les places publiques de toutes les villes d'Algérie ont été décorées. A Alger comme ailleurs, on a décidé la rebaptisation de rues et d'établissements éducatifs au nom de symboles nationaux.
Des festivités en présence du président de la République
Les célébrations du cinquantième anniversaire de l'Indépendance de l'Algérie, prévues sur une année, ont débuté hier soir par un spectacle géant inspiré de son histoire, en présence du président Abdelaziz Bouteflika, suivi de feux d'artifice à travers le pays. M. Bouteflika devait assister au lancement officiel des festivités à partir de Sidi Fredj.
Une comédie musicale intitulée Les bâtisseurs de la gloire était programmée au théâtre de verdure Casif de Sidi Fredj, à l'ouest de la capitale, lieu historique du débarquement des colons français en 1830. Ce spectacle, dédié à la lutte des Algériens contre l'occupation française, «résume l'évolution de l'Algérie à travers son histoire». Monté par le chorégraphe libanais Abdelhalim Caracalla, la comédie musicale qui réunit 800 comédiens, chanteurs, danseurs de ballet et groupes folkloriques, sera retransmise en direct par la télévision publique.
Ce spectacle, qui constitue le point d'orgue de la commémoration, sera suivi de feux d'artifice géants à minuit à Sidi Fredj et à Maqam echahid, l'immense monument sur les hauteurs de la capitale, face à la baie d'Alger. Le ciel des 47 autres wilayas du pays sera également illuminé par des feux d'artifice. Aujourd'hui, le chef de l'Etat déposera au pied du sanctuaire des Martyrs une gerbe de fleurs à la mémoire des combattants en présence des plus hautes autorités civiles et militaires de l'Etat.
Ce même jour, un spectacle « Algeriades» de 10 000 jeunes aura lieu au stade olympique 5 Juillet à Alger. Six caravanes de jeunes baptisées «Caravanes de la mémoire», parties le 19 mars dernier, jour anniversaire du cessez-le-feu, arriveront aujourd'hui à Alger pour participer aux festivités. Ce jour-là aussi, des stèles et monuments commémoratifs seront érigés dans les chefs-lieux des 48 wilayas dont un chrysanthème de 50 feuilles en bronze à l'aéroport d'Alger. Les rues d'Oran abriteront une grande parade folklorique proposée par 300 artistes venus d'une dizaine de pays.
Neuf pays participeront aux festivités
Neuf pays participent à la célébration du 50e anniversaire de l'Indépendance de l'Algérie qui se déroulera durant toute une année, à partir d'aujourd'hui. La Russie, le Japon, la Chine, le Portugal, les Etats-Unis d'Amérique, l'Afrique du Sud, l'Inde, l'Indonésie et la Pologne ont émis le souhait de s'associer à l'Algérie pour célébrer le cinquantenaire de son Indépendance.
15 ambassades d'Algérie à l'étranger ont, par ailleurs, communiqué au ministère de la Culture des demandes pour organiser des semaines culturelles algériennes au profit de la communauté algérienne. C'est donc parti pour une année de festivités pour que nul n'oublie que le 5 juillet 1962, l'Algérie arrachait son indépendance après 132 ans de colonisation française.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.