Le FLN part en favori    FLN, acte IV(1). France, la révolution et le «complot» terroriste !    1 339 requêtes reçues en 2018    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    L'auto-satisfecit algérien    Des formations en vue d'améliorer les systèmes agricoles locaux    Tractations autour d'un sommet    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    Le Raja Casablanca dernier qualifié pour les quarts de finale    Une bonbonne de gaz explose dans un restaurant mobile    Gâteau aux raisins secs    Le Dimajazz est de retour    Bouchareb ne va pas durer longtemps    Tribunal correctionnel: Trois ans de prison requis contre l'ancien DG du CHU d'Oran    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Division nationale amateur - Centre: Deux gros chocs à Aïn-Ousera et Arba    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    La revanche des riches    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    10 familles d'El Djebass relogées    Défaitisme    L'histoire à méditer    LE QUOTIDIEN D'ORAN A 24 ANS    La violence politique    Fusillade à proximité d'un marché de Noël à Strasbourg (France)    Mise en garde contre les dangers de la surexposition aux écrans    Saisie de 3, 877 kilogrammes de kif traité et 45 731 comprimés de psychotropes en un mois    2 morts et 3 blessés dans une collision    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Commerce : Engagement de l'Algérie dans tout projet pour le développement de l'Afrique    Chine et Etats-Unis … les "nouveaux rivaux"    Inter Partner Assistance Algérie fête ses dix ans en triplant son capital social : Le meilleur est à venir    Bonnes nouvelles pour les souscripteurs AADL    Espérant une amélioration des relations sino-américaines : Les Bourses européennes rebondissent    Energie photovoltaïque: Un potentiel national de près de 2,6 millions TWh/an    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes    Kia Al-Djazaïr : remises, GPL et nouveautés au menu    Exception d'inconstitutionnalité : Le principe et sa procédure d'application    Le FLN favorisé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FAHB: Derouaz "n'est plus habilité" à gérer l'instance fédérale (Boudina)
Handball
Publié dans Le Temps d'Algérie le 09 - 06 - 2013

Le président de la Fédération algérienne de handball (FAHB), Mohamed Aziz Derouaz, "n'est plus habilité" à gérer l'instance fédérale, a indiqué dimanche le directeur général des sports au MJS, Mokhtar Boudina, précisant que cette mission a été confiée à un directoire.
"Derouaz n'a plus la qualité de premier responsable de Fédération algérienne de handball conformément à l'arrêté du ministère de la Jeunesse et des sports (MJS) N 074 du 29 mai annulant le décret 023 portant élection de Derouaz à la tête de la FAHB. Un directoire a été installé par le ministère, qui est seul habilité à la gestion provisoire des affaires de la FAHB jusqu'à l'élection d'un nouveau président"', a affirmé à l'APS M. Boudina.
Le responsable du MJS a révélé que Derouaz "avait accepté au départ" toutes les étapes de la démarche de sortie de crise dans le conflit avec la Fédération internationale (IHF), avant de "se rétracter".
"Toutes les étapes prévues pour la résolution de la crise opposant la FAHB à l'IHF, ont eu le consentement de Derouaz lors d'une réunion avec le président du Comité olympique algérien (COA), Mustapha Berraf. Il a lui même chargé le président du COA de défendre au mieux les intérêts du handball algérien, avant de faire machine arrière d'une manière inexpliquée", a déclaré Boudina.
L'IHF avait adressé une correspondance au COA dans laquelle elle l'informe qu'elle ne reconnaît pas le nouveau bureau fédéral de la FAHB, présidé par M. Derouaz, accordant un délai de 3 mois à la Fédération algérienne pour organiser une nouvelle assemblée générale élective (AGE).
"Derouaz a été reçu par le ministre avant de lui notifier les décisions de l'IHF. Il devait faciliter les choses pour sortir de cette crise préjudiciable au handball algérien", a-t-il précisé.
Rabah Bouarifi, membre du bureau exécutif du COA, a été désigné le 23 mai dernier à la tête d'un directoire chargé de la gestion des affaires de la FAHB, lors de la première réunion du groupe de travail chargé par l'IHF de trouver une issue à la crise de la FAHB.
Le groupe de travail, présidé par M. Miguel Rocas Mas (1er vice-président de l'IHF), a confirmé l'invalidation des résultats des élections du 14 mars dernier qui avaient conduit Derouaz à la présidence de la fédération algérienne de handball pour le mandat olympique (2013-2016).
"Les choses sont claires: la mise en œuvre du programme établi par le groupe de travail consiste à la révision des statuts de la FAHB pour procéder à leur conformité avec ceux de l'IHF notamment les articles 7 et 8, puis l'exposition des textes aménagés aux instances juridiques de l'IHF et la vérification de leurs conformités avec les lois nationales en vigueur", a expliqué le responsable du MJS.
Et d'ajouter: "Une assemblée générale extraordinaire (AGEX) de la FAHB pour l'adoption des nouveaux statuts et la mise en place des commissions de candidatures et de recours, sera organisée en juillet prochain. Ce plan de sortie de crise sera ponctué par l'organisation de l'AG élective de la FAHB qui devrait se tenir avant le 15 août 2013 pour permettre la préparation de la prochaine saison dans les meilleures conditions".
"Derouaz n'a pas été empêché d'accéder au siège de la FAHB"
Le responsable du groupe de travail, l'Espagnol Miguel Rocas Mas, avait souligné la nécessité de mettre le siège de la FAHB à la disposition du directoire chargé de la gestion des affaires de l'instance fédérale, a rappelé M. Boudina qui est revenu sur les déclarations de Derouaz qui aurait, selon lui, été empêché jeudi d'accéder au siège de la FAHB.
"Non c'est faux! Il (Derouaz, ndlr) a été solidaire avec les personnes étrangères à la FAHB qui ont été interdites d'accéder au siège de la FAHB par des agents. Derouaz a été invité à entrer mais il n'a pas voulu", a tenu à préciser le responsable du MJS.
Boudina a rappelé que le MJS ne fait actuellement que contribuer à la réussite du plan de sortie de crise.
"Ce qui nous intéresse c'est l'intérêt de la discipline, qui je rappelle, sera placé au dessus de toutes les considérations. Derouaz doit contribuer lui aussi pour éviter à l'Algérie d'éventuelles sanctions de la part de la Fédération internationale (IHF), a t-il réitéré."
Et d'ajouter: "Derouaz a aussi le droit de se défendre après sa suspension du collège technique de l'IHF devant les instances concernées. S'il aura gain de cause nous serons les premiers à applaudir. Mais il est hors de question d'exposer le handball algérien à toute forme de sanction", a-t-il conclu.
Outre Bouarifi (président), le directoire chargé de la gestion des affaires de la FAHB jusqu'aux prochaines élections, est composé de Rachid Meskouri (secrétaire général par intérim) et Abdeslem Boutaghane (membre).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.