Barça : Iniesta cite les trois joueurs clés pour remporter le Clasico    Le Hirak maintient la pression    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Regroupement en tête    Charef Eddine Amara, candidat unique    Le devoir de réagir    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Djabou, le retour    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Assemblée élective de la Fédération algérienne de football : Belmadi réaffirme sa "neutralité"    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Tlemcen: Plaidoyer pour une «communauté d'entrepreneurs»    Allégations d'agression sexuelle sur un mineur: De graves accusations contre six individus     Le Palais des expositions en fête    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    8700 logements sociaux distribués    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    Pourquoi voulait-on piéger Hanoune ?    La note de Ouadjaout    La thyroïde, apprendre à la connaître    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le dernier délai fixé au 23 février à minuit
Dépôt des dossiers de candidature
Publié dans Le Temps d'Algérie le 09 - 02 - 2009

Dans un communiqué publié hier, le Conseil constitutionnel a annoncé que le dernier délai de dépôt des dossiers de candidature en prévision de l'élection du président de la République est fixé au lundi 23 février à minuit.
Ce délai intervient, lit-on dans le communiqué, «en vertu du décret présidentiel n°09-60 du 11 Safar 1430 correspondant au 7 février 2009 portant convocation du corps électoral en vue de l'élection du président de la République, publié au Journal officiel de la République n°9 du 8 février 2009, et conformément à l'article 158 de l'ordonnance portant loi organique relative au régime électoral qui prévoit que la déclaration de candidature est déposée au plus tard dans les quinze jours qui suivent la publication du décret présidentiel portant convocation du corps électoral».
Le dossier de candidature, lit-on encore dans le communiqué, doit être déposé par le candidat en personne auprès du greffe du Conseil constitutionnel contre accusé de réception, et ce, en application de ces deux textes.
Le Conseil constitutionnel rappelle par ailleurs «aux citoyens désireux de se porter candidats à la présidence de la République les conditions de candidature fixées par l'article 73 de la Constitution». Il s'agit entre autres pour les candidats de jouir uniquement de la nationalité algérienne d'origine, d'être de confession musulmane, de jouir de la plénitude de ses droits civils et politiques ou encore de justifier de la participation à la Révolution du 1er Novembre 1954 et de produire la déclaration publique du patrimoine mobilier et immobilier, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Algérie.
Le candidat doit également, selon le communiqué du Conseil constitutionnel, conformément aux dispositions de la loi organique relative au régime électoral, pouvoir présenter un dossier comportant en tout 16 pièces justificatives, notamment un engagement (manuscrit en langue nationale officielle) signé par le candidat portant sur la non-utilisation des composantes fondamentales de l'identité nationale dans sa triple dimension, islamique, arabe et amazighe, à des fins partisanes, le respect de la Constitution et des lois en vigueur, le rejet de la violence comme moyen d'expression et/ou d'action politique et d'accès et/ou de maintien au pouvoir, et sa dénonciation, la consolidation de l'unité nationale, mais aussi la préservation de la souveraineté nationale, le respect de l'alternance au pouvoir par la voie du libre choix du peuple algérien et la préservation de l'intégrité du territoire national.
Il doit également, en plus des formulaires de souscription de signatures prévues à l'article 159 de la même loi, présenter une copie du programme du candidat prévu à l'article 175 alinéas 1 et 2 sus-visée (le programme du candidat doit refléter le contenu de l'engagement écrit et doit être rédigé en langue nationale officielle).
Ils seraient une vingtaine de candidats à avoir retiré les formulaires. Lancée depuis le 8 janvier, l'opération de remise des formulaires de souscription de signatures, qui s'effectue auprès de l'administration centrale du ministère, poursuit son cours. Cette opération, qui s'inscrit dans le cadre de l'élection présidentielle conformément aux dispositions de l'ordonnance n°97-07 du 6 mars 1997, modifiée et complétée, portant loi organique relative au régime électoral, et en application de l'arrêté du 5 janvier 2009 fixant la date et le lieu de retrait des formulaires de souscription, aurait réussi à drainer pour l'heure une vingtaine de candidats, tous ayant retiré des formulaires de souscription, si l'on se fie aux récentes déclarations de Zerhouni qui a évoqué 18 candidats, et à l'intention de Djahid Younsi de se présenter, en plus de l'imminence de la candidature du chef de l'Etat.
Mais ils sont seulement une douzaine à être connus. Les autres, à l'image de Louisa Hanoune, n'ont pas encore officiellement annoncé leur candidature. Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, auquel la loi fondamentale du pays dans sa nouvelle mouture permet désormais de se représenter pour un troisième mandat, devrait, lui, annoncer sa candidature jeudi lors du meeting prévu par l'Alliance présidentielle à la Coupole du complexe Mohamed Boudiaf.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.