Liverpool : Klopp avait baissé les bras pour Coutinho    La Ligue 1 française trouve une formule pour la baisse des salaires    Situation des prisonniers sahraouis: le Polisario alerte Human Rights Watch    PSG : La condition de la femme d'Icardi    Le président du CNDH fait don d'un mois de son salaire    LA SPECULATION ET LA FRAUDE : Rezig annonce la radiation des commerçants coupables    Le général Kaidi nommé à la tête du DEP    COMMUNICATION : Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    MESURES PREVENTIVES CONTRE LECOVID-19 : Les visites dans les maisons de retraite interdites    45 nouveaux cas confirmés et 20 nouveaux décès en Algérie    Report des examens d'attestation de niveau    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    Lutte antiterroriste: découverte d'un pistolet mitrailleur et trois bombes artisanale à Boumerdes et Djelfa    Plus de 186.000 entreprises dotées d'un NIS au premier semestre 2019    Ouargla/Covid-19: divers programmes à distance au profit des enfants durant le confinement    Abdelouahab Fersaoui condamné à une année de prison ferme    Moscou et Riyad "proches" d'un accord    Les avocats demandent l'annulation du verdict de la Cour d'Alger    Les feuilles de l'automne    Les écoles privées aux abonnés absents    L'infrangible lien…    Des dizaines d'artistes prennent part à la campagne #WeAreItaly    Diffusion d'un riche programme pour petits et grands    Report du colloque national sur les balcons du Ghoufi    JS Kabylie : Solidarité au profit des communes    Les réfugiés embauchés dans l'agriculture    Impact de la pandémie de coronavirus sur les Etats africains : Les sombres prévisions du Quai d'Orsay    Industrie et pandémie de Covid-19 : Les groupes économiques publics augmentent leurs capacités de production    Impact de la pandémie de Covid-19 : Allégement des mesures fiscales pour les entreprises    Elle était la première femme parachutiste de l'Algérie post-indépendance : Décès de Mme El Moussaoui Fatima    Larbi Ounoughi installé à la tête de l'anep    Onu : Guterres exhorte les Etats à protéger les femmes    Arabie Saoudite : Sanction financière pour le défenseur Benlamri    NAHD : Pas de ponctions sur salaires    Festival du film virtuel : Appel à candidature    Concours de Photographie : En connexion directe avec l'Espagne    Oran : Concours du meilleur conte pour enfants sur internet    Blida: Le lourd tribut payé par le corps médical    Les horaires des administrations fixés de 8 h à 14 h dans neuf wilayas    90 kilogrammes de kif saisis après une course-poursuite    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Le président du RAJ condamné à un an de prison    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Canal Algérie ouvre le coeur des stars algériennes...
Publié dans L'Expression le 21 - 12 - 2009

«Un sourire est souvent l´essentiel. On est payé par un sourire. On est récompensé par un sourire.»
Antoine de Saint-Exupéry "Extrait de Lettre à un otage"
Il y a longtemps qu´on n´a pas vu une émission aussi sympa et aussi émouvante que celle qui a été diffusée en direct sur Canal Algérie samedi soir, et qui porte bien son nom (pour une fois) «A coeur ouvert». Cette émission est présentée par la gracieuse et angélique Naziha Saâdoun, épouse de Adel, le chef d´édition de la chaine d´expression française de l´Entv. Naziha qui s´est déjà illustrée par son professionnalisme et sa bonne humeur sur le plateau de Tv Rama, chaque après-midi sur la même chaîne et qui venait travailler même enceinte, a failli un jour accoucher sur le plateau. Dans cette chronique, il est, certes, rare qu´on jette des fleurs sur une émission de l´Entv, mais cette fois, on fait exception en jetant un bouquet de roses rouges et roses sur cette émission, qui a fait l´unanimité auprès des Algériens. Déjà, il y a quelques semaines, Naziha s´est déjà illustrée en rendant hommage aux journalistes et animateurs de la télévision à l´occasion de la victoire des Verts. Son émission a le mérite de montrer le plus normalement du monde ses invités avec un dialogue franc et ouvert et surtout sans langue et discours de bois. Cette semaine, l´émission a donné la parole et l´image aux femmes et pour se faire, elle a choisi les cinq plus beaux sourires du petit écran algérien. Deux sirènes de la musique haouzie: Manel Gherbi et Rym Kakiki. Si la première a abandonné sa carrière de chanteuse andalouse pour «épouser» une carrière réussie d´animatrice télé, la seconde a volé de ses propres ailes angéliques pour se poser sur le paradis de la musique andalouse. Elle est aujourd´hui la plus belle représentante de la musique traditionnelle algérienne. Notre belle chanteuse, qu´on pourrait qualifier de par son sourire et sa beauté à Leïla Aloui algérienne, était très timide face à la caméra. Naziha, qui s´est visiblement débarrassé du trac, n´a pas cessé de la taquiner jusqu´à faire sortir de sa belle bouche la phrase taboue de la télévision nationale: «Je suis amoureuse!!!!». De son côté, Manel Gherbi, avec son visage angélique (Lady Diana algérienne), se contentait de marquer des points. Car, il faut bien le dire..., cette émission est tout sauf une émission de l´Unique où on est verrouillé de toute part. Car le principe de départ est de faire sortir des casseroles sur les invités et d´en rire, jusqu´à tue-tête. (Un peu comme les enfants de la télé d´Arthur). En face, nous avons une Salima Souakri, belle et rebelle. Son large et beau sourire cache bien les souffrances de la tragédie nationale à la cité de Bab Ezzouar. Salima, la rage au coeur, s´est battue dans la vie et sur le tatami pour voir le drapeau algérien flotter au ciel. Autre «femme exemple» présente sur le plateau, Houria Djardjar. Une journaliste de l´Unique, spécialiste de l´économie, qui s´est toujours exprimée en arabe classique et qui a étalé cette fois toutes ses connaissances du français, au point de surclasser les meilleurs de Canal Algérie. Enfin, la cadette de l´émission, Yasmine Chouikh, est venue démontrer qu´elle n´a pas volé sa place de chroniqueuse cinéma sur Canal Algérie par le fait d´elle porte le nom de Chouikh. Une place méritée, dans laquelle elle s´exprime avec ses coiffures cosmopolites, mais aussi avec son talent de réalisatrice et de critique de cinéma, sans égal. Canal Algérie a ouvert le coeur de ses invités, mais elle nous a surtout fait découvrir une belle et émouvante émission....à suivre donc.
[email protected]


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.