Habitat: Attribution de 1.330 unités de logement "AADL" et "LPP"    Le capital du Groupe Télécom Algérie triplé    LOPIS : des laboratoires politiques oeuvrent à susciter "une crise de terminologies"    Real Madrid: le verdict tombe pour Hazard    Opep-Non Opep : Arkab participe à la 17ème réunion du JMMC à Vienne    Tottenham: Mourinho voit grand pour Alli    Colère et indignation des Algériens    «L'Etat fera face à toute tentative d'entraver les élections»    Marche contre l'ingérence européenne    «J'ai fait une campagne propre»    La commission du renseignement du Congrès accable Trump    L'ONU lance un appel de près de 29 milliards de dollars    Nouvelle réunion tripartite à Washington lundi    7 responsables de Sonelgaz de Tipasa sous mandat de dépôt    Imposante marche des syndicats autonomes à Tizi Ouzou    Le Raja pour le vainqueur MCA-Forces aériennes    L'inévitable saignée ?    Deux médailles d'or et une en argent pour les Algériens    Mahrez, Bennacer et Belaïli retenus dans la liste finale    54 appareils distribués aux handicapés    Le transport scolaire fait défaut    4 300 fuites d'eau colmatées depuis janvier    ACTUCULT    "Muhend U Yehya est un artiste profondément universel"    À quoi ressemble le paradis dans la tête d'un musulman !?    La pièce "GPS" retenue en compétition    Accidents de la route: 15 morts et 310 blessés en une semaine en zones urbaines    Ligue des champions d'Afrique. ES Tunis – JS Kabylie (demain à 20h à Radès) : Mission compliquée pour les Kabyles    CAF Awards 2019 : Trois Algériens dans le top 10    Malgré des divergences entre ses pays membres : L'Otan adopte une déclaration consensuelle    Souk Naâmane (Oum El Bouaghi) : Démantèlement d'un réseau international de trafic de voitures    Bouira: Campagne de sensibilisation sur la drogue    Le procès s'est ouvert hier: Sellal et Ouyahia à la barre    Intérêts d'Anadarko en Algérie: Sonatrach va exercer son droit de préemption    Tébessa: Détournement de fonds dans une société, un cadre sous contrôle judiciaire    Sidi Bel-Abbès: Le maire dépose sa démission, son successeur connu aujourd'hui    Henry Kissinger Ex-secrétaire d'Etat américain Les Etats-Unis et la Chine devraient régler leurs désaccords pour le bien de l'avenir du monde    Zimbabwe : La fortune de Robert Mugabe dévoilée par le gouvernement    Déficit de la balance commerciale Une situation économique et sociale préoccupante    Sécurité alimentaire Une priorité pour sortir de la crise    Chine : Hausse de l'IDA du secteur manufacturier en novembre    Bourse : Le Nikkei à Tokyo finit en baisse de 0,64%    Belaïd plaide pour "l'équilibre régional dans le développement"    Iran : Le chef de la diplomatie omanaise en Téhéran, après une visite à Washington    France-Algérie : Nadia Kaci, le prix de la liberté    70e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Bulgarie Ouverture à Sofia d'une exposition d'art sino-bulgare    Projection du film "Le voleur de bicyclette" le 7 décembre à Oran    "Chronologie de l'Histoire de l'Algérie" le 7 décembre à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«C'est la fête des Algériens»
M.DRIENCOURT À PROPOS DU 50E ANNIVERSAIRE DE L'INDEPENDANCE DE L'ALGERIE
Publié dans L'Expression le 17 - 01 - 2012


Xavier Driencourt
Selon l'ambassadeur de France à Alger, 4831 visas long séjour ont été octroyés pour les étudiants en 2011.
La France n'est pas concernée par la célébration du 50e anniversaire de l'Indépendance de l'Algérie. C'est ce qu'a fait entendre son représentant à Alger, Son Excellence l'ambassadeur, Xavier Driencourt. Interrogé sur ce sujet, lors d'une conférence de presse tenue hier à l'occasion du lancement de l'Institut français d'Algérie au Centre culturel d'Alger, l'ambassadeur a esquivé la question. «C'est votre anniversaire, c'est votre fête», a-t-il brièvement précisé. Et
M.Xavier Driencourt d'ajouter: «C'est la fête des Algériens. Nous n'avons pas l'intention de venir célébrer si nous ne sommes pas invités.» M. Driencourt estime s'il y a des manifestations, elles doivent être discrètes. Il a cité, dans ce sens, quelques activités à caractère culturel. Interrogé à la fin de la conférence sur la désignation de son prédécesseur Hubert Colin de Verdière en tant que chargé de la coordination des actions inscrites dans ce cadre, M.Driencourt a confirmé cette information en expliquant qu'il a été chargé de mener ce travail en France.
Le diplomate n'a pas voulu s'étaler sur ce sujet qui fait davantage l'actualité. Cela explique, bien évidemment, que la France veut éviter la polémique.
L'ancien ambassadeur de France à Alger a été chargé par le président Nicolas Sarkozy de coordonner les festivités et sa désignation est loin d'être fortuite. L'ancien ambassadeur de France était bien apprécié par l'Algérie. En le désignant, le président français voulait jouer la carte de l'apaisement entre Alger et Paris à la veille des présidentielles.
Par ailleurs, l'ambassadeur de France à Alger a annoncé que 4831 visas long séjour ont été octroyés pour les étudiants en 2011. Pour la même année, le conférencier avance que 1618 bourses ont été attribuées à des étudiants et 270 chercheurs ont séjourné en France. Interrogé sur le nombre total des étudiants algériens, M.Driencourt a affirmé qu'ils sont estimés à 20.000 étudiants.
A la question de savoir si le nombre des visas accordé aux étudiants sera réduit cette année, le diplomate a écarté cette hypothèse. Ce dernier compte atteindre les 5000 visas. Par ailleurs, l'ambassadeur de France à Alger a donné hier le coup d'envoi de l'Institut français d'Algérie (IFA). Créé officiellement le premier janvier 2012, cet institut, explique M.Driencourt, se veut un espace d'échanges et de rencontres favorisant le partage des cultures, des langues et des savoirs. S'expliquant sur ce sujet, l'ambassadeur a précisé que l'IFA est une «réforme et une fusion des budgets, moyens et programmes des anciens centres culturels français (CCF) d'Alger, Annaba, Oran, Tlemcen et les services de coopération universitaire, éducative, linguistique et culturelle de l'ambassade de France. Ainsi, les anciens CCF sont ainsi transformés en antennes relevant de l'IFA qui bénéficiera d'un budget global annuel de 14 millions d'euros en 2012.
Le but de cette réforme, précise le conférencier, est d'amplifier et de mieux coordonner ses activités.
L'IFA aura trois grands pôles d'activité, à savoir la coopération universitaire et scientifique (44% des activités), les cours de langues (17%) et les manifestations culturelles (17%). Selon M.Driencourt, l'IFA possède un fonds documentaire de 130.000 ouvrages dans ses médiathèques, plus de 10.000 inscrits aux cours de français et plus de 20.000 candidats aux tests et examens français chaque année, en plus de quelque 800 bénéficiaires de la mobilité enseignante et estudiantine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.