Le FLN part en favori    FLN, acte IV(1). France, la révolution et le «complot» terroriste !    1 339 requêtes reçues en 2018    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    L'auto-satisfecit algérien    Des formations en vue d'améliorer les systèmes agricoles locaux    Tractations autour d'un sommet    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    Le Raja Casablanca dernier qualifié pour les quarts de finale    Une bonbonne de gaz explose dans un restaurant mobile    Gâteau aux raisins secs    Le Dimajazz est de retour    Bouchareb ne va pas durer longtemps    Tribunal correctionnel: Trois ans de prison requis contre l'ancien DG du CHU d'Oran    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Division nationale amateur - Centre: Deux gros chocs à Aïn-Ousera et Arba    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    La revanche des riches    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    10 familles d'El Djebass relogées    Défaitisme    L'histoire à méditer    LE QUOTIDIEN D'ORAN A 24 ANS    La violence politique    Fusillade à proximité d'un marché de Noël à Strasbourg (France)    Mise en garde contre les dangers de la surexposition aux écrans    Saisie de 3, 877 kilogrammes de kif traité et 45 731 comprimés de psychotropes en un mois    2 morts et 3 blessés dans une collision    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Commerce : Engagement de l'Algérie dans tout projet pour le développement de l'Afrique    Chine et Etats-Unis … les "nouveaux rivaux"    Inter Partner Assistance Algérie fête ses dix ans en triplant son capital social : Le meilleur est à venir    Bonnes nouvelles pour les souscripteurs AADL    Espérant une amélioration des relations sino-américaines : Les Bourses européennes rebondissent    Energie photovoltaïque: Un potentiel national de près de 2,6 millions TWh/an    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes    Kia Al-Djazaïr : remises, GPL et nouveautés au menu    Exception d'inconstitutionnalité : Le principe et sa procédure d'application    Le FLN favorisé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sous le sceau de la relance
37E FOIRE INTERNATIONALE D'ALGER
Publié dans L'Expression le 02 - 06 - 2004

La forte participation étrangère à cette manifestation démontre que l'Algérie est devenue un carrefour économique incontournable.
C'est sous le thème «Au rythme des relances», que la 37e édition de la Foire internationale d'Alger ouvre, aujourd'hui, ses portes dont l'inauguration sera procédée par le chef de l'Etat. Le thème de cette manifestation est délibérément choisi pour être dans le sillage du programme du gouvernement qui préconise le renforcement de l'harmonie et des synergies du processus de développement en vue de canaliser l'investissement et d'améliorer la compétitivité de l'outil productif. Etalé sur neuf jours, ce rendez-vous économique et commercial regroupera plus de 1 100 entreprises étrangères de 32 nationalités aux côtés de 453 entreprises algériennes dont 339 du secteur privé. Par ailleurs, cette manifestation sera une opportunité à ne point rater pour toute entreprise, secteurs économique et industriel confondus, ambitionnant d'arracher des contrats ou de conclure des accords de partenariat. En effet, la FIA constitue le meilleur cadre pour s'informer des innovations technologiques et procéder à des études comparatives des offres proposées. C'est dans cette optique que la majorité des entreprises exposantes ont eu recours à des expertises du marché algérien et à la législation en la matière pour sélectionner les équipements et les produits à exposer dans leurs stands et susceptibles de susciter l'intérêt des opérateurs économiques. L'Europe avec quatorze (14) pays, avec en tête les principaux partenaires commerciaux de l'Algérie, à savoir la France, l'Italie, l'Espagne et l'Allemagne, se taille la part du lion. Ce qui démontre tout l'intérêt que porte l'UE au marché algérien. Le continent américain sera représenté par les Etats-Unis, le Canada, le Brésil et l'Argentine. Le continent asiatique est représenté notamment par le Japon, l'Inde et la Chine. Le monde arabe sera représenté essentiellement par la Tunisie et l'Egypte. Cependant et en dépit de la dynamique du Nepad, l'Afrique n' a délégué qu'une infime représentation. Cette forte participation étrangère démontre que l'Algérie est devenue un carrefour économique incontournable aussi bien au niveau du bassin méditerranéen que dans le cadre des échanges commerciaux inter-entités. Hasard du calendrier international, l'édition de la FIA 2004 intervient dans une conjoncture politique et économique bien particulière où les négociations pour l'accession à l'OMC connaissent un nouveau souffle. En effet, les négociations avec l'OMC sont à un stade très avancé, selon le ministre du Commerce, M.Nordine Boukrouh. D'ailleurs le 7e round des négociations reprendra le 25 du mois en cours à Genève (Suisse). D'un autre point de vue, cette manifestation économique est appelée à consacrer davantage les échanges bilatéraux entre l'Algérie et l'Union européenne après son élargissement à 25 pays, le 1er mai dernier. C'est dans cette optique que l'Algérie s'est engagée dans une phase de mise à niveau de son économie dans la perspective de la mise en place de la zone de libre-échange euro-méditerranéenne à l'horizon 2010 et son intégration programmée à l'OMC. Les organisateurs et les pouvoirs publics ont, dans ce sens, manifesté un intérêt grandissant pour le succès de la FIA et en ont tiré profit pour mieux s'adapter aux mécanismes de la mondialisation.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.