La gendarmerie sera chargée d'enquêter    "Il est urgent de développer l'agriculture, l'agroalimentaire et le tourisme en Algérie"    L'Algérie, une "puissance de paix et d'équilibre"    Enlisement du conflit    Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    46 nouveaux cas enregistrés à Tindouf    Quel plan préventif pour l'Algérie ?    Une foule nombreuse accompagne Loubna Belkacemi à sa dernière demeure    Le Président Tebboune reçoit le ministre français des Affaires étrangères    Coupe du Monde 2022 (Zone Afrique): tirage au sort favorable pour l'Algérie    Khenchela : nécessité de la prévention pour se prémunir des asphyxies au monoxyde de carbone    Un tournoi de futsal dans la ville de Laâyoune est une "pure décision politique"    Benbouzid: une commission d'inspection à El Oued pour évaluer les services de santé    Vers l'élimination du problème de spéculation sur le prix du lait en sachet    Karim Tabbou maintenu en prison    SUR INSTRUCTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE : Envoi d'une caravane d'aides humanitaires en Libye    LUTTE CONTRE LA CRIMINALITE : 43 personnes arrêtées à l'extrême-sud du pays    BISKRA : Démantèlement d'un réseau de faussaires de monnaie    Saisie d'une importante quantité de kif    ACCIDENTS DE LA ROUTE : Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    JSK: Mellal condamné à 6 mois de prison ferme    Une réduction certes, mais la facture toujours aussi lourde    Cinq projets réalisés en 2019    Une quarantaine de walis concernés    Le MSP propose l'intégration du Hirak dans le préambule    Une base de l'ONU ciblée par des terroristes    Le PLD annonce sa participation    Le parquet requiert des peines de 1 an et de 18 mois de prison ferme    Des dizaines de manifestants blessés en Irak    L'état d'urgence renouvelé pour trois mois    Omari examine avec des représentants des Chambres d'agriculture le dossier des coopératives agricoles    ACTUCULT    Projection de "12 hommes en colère" à la cinémathèque de Béjaïa    "Il faut un plan pour sauver notre patrimoine culturel"    La Révolution racontée par Sid Ali Abdelhamid    L'UA réitère la position commune de l'Afrique sur le cessez-le-feu en Libye    «Il n'y a pas de plan B, ça sera au Cameroun»    MOB : Préparation perturbée    MC Oran : Un mercato hivernal tristounet    Aïn Témouchent : Réduction drastique du nombre de départs à la retraite    Scène artistique algérienne : Décès de l'artiste Loubna Belkacemi    Salon du livre à Tizi Ouzou : Réconcilier le public avec la lecture    Le sg de l'UGTA Annaba dépasse les bornes, il agresse et chasse les syndicalistes    L'APN examine la levée d'immunité d'un député    Le NCM et le PAC se neutralisent    Le mouvement des entraîneurs supplante celui des joueurs    Le COA demande à la CAF d'éviter «tout acte entravant l'action de l'ONU»    Un court-métrage tourné à Oran sélectionné    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sous le sceau de la relance
37E FOIRE INTERNATIONALE D'ALGER
Publié dans L'Expression le 02 - 06 - 2004

La forte participation étrangère à cette manifestation démontre que l'Algérie est devenue un carrefour économique incontournable.
C'est sous le thème «Au rythme des relances», que la 37e édition de la Foire internationale d'Alger ouvre, aujourd'hui, ses portes dont l'inauguration sera procédée par le chef de l'Etat. Le thème de cette manifestation est délibérément choisi pour être dans le sillage du programme du gouvernement qui préconise le renforcement de l'harmonie et des synergies du processus de développement en vue de canaliser l'investissement et d'améliorer la compétitivité de l'outil productif. Etalé sur neuf jours, ce rendez-vous économique et commercial regroupera plus de 1 100 entreprises étrangères de 32 nationalités aux côtés de 453 entreprises algériennes dont 339 du secteur privé. Par ailleurs, cette manifestation sera une opportunité à ne point rater pour toute entreprise, secteurs économique et industriel confondus, ambitionnant d'arracher des contrats ou de conclure des accords de partenariat. En effet, la FIA constitue le meilleur cadre pour s'informer des innovations technologiques et procéder à des études comparatives des offres proposées. C'est dans cette optique que la majorité des entreprises exposantes ont eu recours à des expertises du marché algérien et à la législation en la matière pour sélectionner les équipements et les produits à exposer dans leurs stands et susceptibles de susciter l'intérêt des opérateurs économiques. L'Europe avec quatorze (14) pays, avec en tête les principaux partenaires commerciaux de l'Algérie, à savoir la France, l'Italie, l'Espagne et l'Allemagne, se taille la part du lion. Ce qui démontre tout l'intérêt que porte l'UE au marché algérien. Le continent américain sera représenté par les Etats-Unis, le Canada, le Brésil et l'Argentine. Le continent asiatique est représenté notamment par le Japon, l'Inde et la Chine. Le monde arabe sera représenté essentiellement par la Tunisie et l'Egypte. Cependant et en dépit de la dynamique du Nepad, l'Afrique n' a délégué qu'une infime représentation. Cette forte participation étrangère démontre que l'Algérie est devenue un carrefour économique incontournable aussi bien au niveau du bassin méditerranéen que dans le cadre des échanges commerciaux inter-entités. Hasard du calendrier international, l'édition de la FIA 2004 intervient dans une conjoncture politique et économique bien particulière où les négociations pour l'accession à l'OMC connaissent un nouveau souffle. En effet, les négociations avec l'OMC sont à un stade très avancé, selon le ministre du Commerce, M.Nordine Boukrouh. D'ailleurs le 7e round des négociations reprendra le 25 du mois en cours à Genève (Suisse). D'un autre point de vue, cette manifestation économique est appelée à consacrer davantage les échanges bilatéraux entre l'Algérie et l'Union européenne après son élargissement à 25 pays, le 1er mai dernier. C'est dans cette optique que l'Algérie s'est engagée dans une phase de mise à niveau de son économie dans la perspective de la mise en place de la zone de libre-échange euro-méditerranéenne à l'horizon 2010 et son intégration programmée à l'OMC. Les organisateurs et les pouvoirs publics ont, dans ce sens, manifesté un intérêt grandissant pour le succès de la FIA et en ont tiré profit pour mieux s'adapter aux mécanismes de la mondialisation.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.