Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines à Farsia et Houza    JM-Oran-2022/ Boxe (tirage au sort) : les Algériens fixés sur leurs adversaires    Le nouveau code administratif assure plus de souplesse dans l'application des décisions de justice    Le parti "Jil Jadid" tient son 2e congrès national    Arrivée du vice-président turc Fuat Oktay    Championnat national de natation du personnel de l'administration pénitentiaire: Mourad Kessab et Meroua Mahieddine sacrés    JM Oran-2022: Oran vit au rythme des journées nationales du théâtre de rue    Maroc/Espagne : appels à une enquête indépendante après le drame migratoire de Melilla    Manchester City va frapper un joli coup avec Kalvin Phillips    Les Douanes lancent une campagne de sensibilisation aux dangers de la drogue    JM Oran-2022/Cérémonie: que la fête commence    JM-Oran-2022 : la lutte algérienne ambitionne de faire mieux que la précédente édition à Tarragone    Lamamra reçoit à Oran le SG de l'Union pour la Méditerranée    Le Milan AC cherche à recruter Hakim Ziyech    Canicule annoncée, dimanche et lundi, sur des wilayas de l'Est du pays    Port d'Alger: hausse de 18% des conteneurs à l'export durant le 1er trimestre 2022    JM-Oran-2022: 21 artistes participent à l'édition spéciale du Festival de la chanson du Raï à Oran    22e Festival culturel européen : le duo portugais,"Senza" enchante le public algérois    Des rêves et des tabous    Hommage à Shirine Abou Aklah    Covid-19: Du nouveau pour les billets non utilisés d'Air Algérie    El Tarf: Les maires achèvent leur cycle de formation    Tlemcen: Mouton de l'Aïd : tout le monde se plaint!    Les communes dispensées de la gestion des écoles    L'UGCAA sensibilise à J-1 des Jeux méditerranéens: Des brigades mobiles pour le contrôle des taxis et des bus    La corruption, la triche et la lèche    Tebboune inaugure plusieurs projets à Oran: Levée définitive des obstacles bureaucratiques    L'Ukraine et les limites de l'Union européenne    Sur les traces de la nostalgie olympique    Enjeux politiques et économiques    La radieuse sur son 31    Le FMI doit tenir compte de l'impact social des réformes    Les économies africaines gardent leur optimisme    «Je ne pardonnerai à personne»    Le Code d'investissement adopté ce lundi    Honneur aux jeunes compétences    La sécurité sera au rendez-vous    Plan de circulation spécial et du cinéma partout...    Sortie de 6 promotions    «C'est un des leviers de la souveraineté nationale!»    Un potentiel mal exploité    Deux festivals et deux salons du livre    «Il faut revenir à la formation»    Cinéma à l'affiche    Sortie de 8 promotions des officiers de la Gendarmerie nationale à l'ESGN de Zeralda    Notre mère l'Afrique !    Bons mots et cruelles vérités    Tebboune installe le Conseil supérieur de la jeunesse    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Algérie bien présente
FESTIVAL ORIENT'ART EXPRESS
Publié dans L'Expression le 04 - 08 - 2014

Oeuvre de Fayçal Baghriche, Mecca, 2011
La cinquième édition se tiendra du 13 août au 13 septembre prochain, soit un mois complet d'échanges, de rencontres et d'expositions avec des artistes du monde entier.
Avec le cinéma, le Maroc est en passe de devenir incontournable aussi en matière d'art plastique. En plus de sa fameuse biennale de Marrakech, notamment Oujda se distingue de plus en plus par son Festival Orient'Art Express donnant la part belle à l'art contemporain. La 5e édition se tiendra du 13 août au 13 septembre prochain, soit un mois complet d'échanges, de rencontres et d'expositions avec des artistes du monde entier et ce, sur différents sites.Ce festival fait partie d'une programmation artistique et culturelle Initiée par l'association Réseau d'Art A-48, l'association oeuvre pour la promotion, la sensibilisation et la diffusion de l'art contemporain à travers des actions de proximité au public et particulièrement les scolaires. Le tourisme était le fleuron principal dans cette contrée du Maghreb, tout comme la Tunisie, ce festival vient à point nommé valoriser l'art local en se confrontant à une expression artistique et des expériences multiples. Cette 5e édition d'Orient'Art Express abritera l'exposition «Ne pas se séparer du Monde». Sur les traces du célèbre voyageur Ibn Battuta, cette exposition se veut un signe fort d'exploration, mais aussi d'observation et de contemplation de ce qui se fait de meilleur en matière d'art plastique dans le monde. Une notion d'ouverture sur l'autre est aussi soulignée de par cette thématique a fortiori dans ce monde où les idées se font et se défont au gré des guerres et des conflits. Notons que le commissaire de cette exposition n'est autre que Abdelkader Damani, directeur de Veduta à la Biennale d'art contemporain de Lyon et co-commissaire de la Biennale de Dakar 2014. L'expo se voudra une escale portée par le regard sur un environnement, une ville, une histoire, à la découverte de l'Autre en somme. En marge de ce festival, une oeuvre collective, intitulée «Dar l'Aaâjeb» (Cabinet de curiosité), sera exposée à la fondation Moulay Slimane. Une idée bien originale invitant la population locale à participer activement à cette action collecte objets personnels qui ont marqué des vies et des parcours, sans sous-estimer la valeur artistique ajoutée. Plusieurs pays prendront part à cette manifestation. On citera l'Egypte, la France, l'Afrique du Sud, le Maroc et l'Algérie. Cette dernière sera représentée par une foule d'artistes de renom qui ont déjà fait leurs preuves, notamment à la Biennale de Dakar dont Oussama Tabti qui a pris part à cet évènement en 2012 avec son oeuvre Stand- by. Ouassama est un artiste plasticien diplômé de l'Ecole supérieure des beaux-arts d'Alger en design graphique. Installé en Algérie, le jeune tente, dans son travail, de prendre position par rapport aux différents bouleversements et phénomènes qui marquent sa société et le monde dans lequel il vit.
Son attention portée à l'actualité et au réel en général est visible dans la plupart des oeuvres proposées dans les différentes expositions auxquelles il a participé: JE Palestine à Alger en 2009, La Biennale des jeunes créateurs de l'Europe et de la Méditerranée à Skopje en 2009, le Festival Artifariti 2010 dans les territoires libres du Sahara occidental. Pour sa part, Fayçal Baghriche est un artiste plasticien qui vit et travaille à Paris aujourd'hui. Diplômé de la Villa Arson à Nice en 1997, il s'installe à Paris en 2000. Impliqué dans la vie culturelle parisienne depuis 2002, il participe à l'ouverture de la résidence d'artistes indépendante la Villa du Lavoir. Il crée en 2006, avec Vincent Ganivet, Matthieu Clainchard et Dorothée Dupuis, Le Commissariat, une structure curatoriale proposant expositions en France et à l'étranger. Son travail a été présenté dans de nombreuses expositions. L'artiste annabi Adel Bentounsi est, quant à lui, un artiste polyvalent. Son air faussement timoré et peu communicatif n'a d'égal que sa volubilité créative, car s'adonnant ainsi à la fois à la peinture, la sculpture, la vidéo et réalise des installations contemporaines ainsi que des performances, ce qui en fait un artiste atypique en Algérie. Sa dernière vidéo Brûlure au coeur présentée notamment au off de D'ak'Art 2014 la Picturie générale II, démontre la philosophie de l'artiste qui refuse de plier au diktat de la société de consommation, en général, et celle de l'art en particulier en refusant de vendre ses tableaux. Ces derniers ont donc été brûlés dans une vidéo performance où l'artiste a tenu à affirmer ses idées en joignant la pensée à l'acte. Enfin, Slimane Raïs qui a pris part, lui aussi, à la biennale de Dakar 2014 est un artiste dont l'oeuvre se veut souvent un hommage à l'Afrique. Professeur à l'Ecole supérieure d'art et design Grenoble-Valence, il construit son oeuvre à partir de plusieurs médiums dont la sculpture la photo, la vidéo, l'installation et la performance. Certaines de ses oeuvres sont dans les collections des Musées d'art contemporain et son travail mentionné dans de nombreuses publications. Que de bons artistes algériens et de talent qui prennent part à ce Festival Orient'Art Express!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.