La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Duel au soleil des Pharaons    Concentration maximale chez les Verts    Les Verts se remettent au travail    Mesures légales pour relancer la production    Mahdjoub Bedda placé sous mandat de dépôt    Juventus: De Ligt explique son choix    Eliminatoires de la CAN 2021: L'Algérie connait ses adversaires    Bahloul échoue aux élections du conseil exécutif de la CAF    Des noms et des questions    Sit-in devant la cour d'Alger pour la libération des détenus : La solidarité s'élargit    Trump accusé de racisme par le Congrès    Printemps arabe et trêve estivale    Collectif d'avocats : «Les quatre enfants du général Hamel sont libérés, les détenus d'opinion encore sous mandat de dépôt»    A la conquête de la seconde étoile !    Vendredi particulier en Algérie et au Caire    Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui    Relogement de 71 familles    Arrestation de plusieurs malfaiteurs dans différentes localités    Arrestation de trois étudiants en flagrant délit de chantage    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Pour une nouvelle gouvernance locale autour de pôles régionaux    Des personnalités conduiront le processus    La protection de l'enfance, «une responsabilité collective»    Brèves de Boumerdès    Oran : Un vaste réseau de trafiquants de véhicules démantelé    Le Forum civil pour le changement dévoile ses treize personnalités    La sonelgaz dévoile un nouveau modèle de consommation    Concours Cheikh Abdelhamid Benbadis    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    Des habitants tirent la sonnette d'alarme: Oran impuissante face aux chiens errants !    Doit-on s'inquiéter du mode de gouvernance de Sonatrach ?    Transition, débat politique et euphorie footballistique : mobilisations collectives et fluidité politique    A quand le «provisoire» de ce «gouvernement» ?    Des points de vente pour l'approvisionnement des boulangers: 33 minoteries fermées à Oran    Chlef: Du nouveau pour les chemins communaux    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    L'épuration ou le crime d'« indignité nationale »    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Le calvaire des usagers    Les élues démocrates répondent à Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Les projets programmés seront maintenus"
HOUDA FARAOUN
Publié dans L'Expression le 25 - 08 - 2015

Aucun impact de la baisse des prix du baril sur les projets dont les budgets avaient été alloués avant la baisse considérée.
La baisse des prix du baril de pétrole n'aura aucun impact sur les projets du secteur, notamment ceux liés à l'élargissement du réseau de fibre optique, qui «seront maintenus». C'est du moins ce qu'a déclaré hier la ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Iman Houda Faraoun, lors d'une intervention sur les ondes de la Chaîne I de la Radio nationale. Iman Houda Faraoun a précisé que les projets déjà programmés par le secteur de la Poste et des TIC «seront maintenus», expliquant que le budget alloué à ces projets «a été débloqué bien avant la baisse des prix du pétrole». Toutefois, a ajouté la ministre de la Poste, pour ce qui est des projets futurs, il sera question d'une «rationalisation des dépenses» soulignant qu'une «réflexion est en cours pour redéfinir les priorités» déjà établies. Les projets d'extension du réseau de fibre optique à travers le territoire national ne sont pas «concernés par la rationalisation des dépenses», a encore affirmé la ministre selon laquelle il s'agit là de l'une des «priorités des précédent et actuel quinquennats». S'agissant des coupures récurrentes de l'Internet, Mme Faraoun a indiqué que quatre facteurs négatifs expliquent ces pannes. Il s'agit de l' «introduction de la technique de haut débit, des conditions climatiques et le vol de câbles en cuivre» tout en reconnaissant le «manque de qualification du personnel» qui est impérative pour la bonne marche de ces connections. Elle a considéré que le recours à la fibre optique permettrait d'en finir avec ces désagréments regrettables en prévenant que cette opération s'étalera jusqu'en 2016.
Concernant la 4G de la téléphonie fixe, Mme Faraoun a fait savoir que les modems seront disponibles à partir de septembre prochain au niveau d'Algérie Télécom. Sachant que la ministre de la Poste et des TIC, Houda Imane Faraoun, veut amender le cadre réglementaire régissant le secteur des TIC, son département ministériel est en train de préparer une nouvelle loi qui va remplacer la loi 2000-03 en vigueur depuis 15 ans. Au cours d'un point de presse animé à Boumerdès au terme d'une visite de travail récente menée dans la wilaya, la ministre a annoncé devant la presse: «Nous sommes en train de préparer la mouture d'une nouvelle loi qui s'adapte aux nouvelles technologies.» Quelques mois après sa prise de fonction au poste sensible de ministre de la Poste et des TIC, Houda Imane Faraoun a affiché sa volonté de mener à bien le secteur des TIC en prenant l'initiative de présenter une nouvelle loi les concernant en remplacement de celle promulguée en 2000 «dépassée bien qu'elle ait apporté beaucoup de choses positives pour le secteur».
Il est vrai que les moyens de communication restent le moyen fiable et viable pour développer le pays et créer de la valeur ajoutée. C'est vrai aussi que dans le domaine des PTT il n'existe pas un programme d'investissement clair pour l'opérateur public qui semble traîner le pas derrière les pays voisins qui ont réalisé, comme reconnu internationalement, d'énormes progrès dans le domaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.