Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Said Chanegriha préside la cérémonie d'ouverture    Real - Ancelotti : "Les jeunes n'ont pas joué comme ils savent le faire"    Parution d'une publication dédiée à l'histoire de la participation algérienne aux Jeux Olympiques    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Tottenham : Conte ne lâche pas Tuchel après leur altercation    Optimisme interdit ?    RC Relizane - Bilans adoptés et démission du président du CSA: Les responsables du désastre tenus de rendre des comptes    NC Magra: Le maintien comme unique objectif    Après un gel des activités durant ces deux dernières années: Du nouveau pour le montage d'appareils électroménagers    Onze foyers d'incendies enregistrés à travers six wilayas du pays    Une voiture dérape et chute d'un pont : un mort et un blessé    Etres pensants et animalité    Naftal: 660.000 véhicules roulent au GPLc    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Nouveau coach, mêmes ambitions    Manchester United s'effondre    Rentrée ratée pour le Barça et Lewandowski    Le Hamas en appelle aux organisations internationales    L'Algérie pays à fortes potentialités    Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise    Plus de 4 millions de demandeurs    danger permanent    Des chiffres toujours en hausse    Les essais techniques lancés fin août    La nouvelle stratégie    41 morts dans l'incendie d'une église du Caire    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Soudan: au moins 52 morts dans des inondations    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Décès du journaliste italien Piero Angela: Goudjil présente ses condoléances    L'Algérie présente ses condoléances    Une association sahraouie condamne les violations de l'occupant marocain contre la famille du militant Ghali Bouhela    Le CN prend part à une séance sur la participation des jeunes à la vie politique    Maroc: plus de 60% des jeunes diplômés universitaires sont au chômage    Egypte: 41 morts dans l'incendie d'une église au Caire    Secousse tellurique de magnitude 2,5 degrés dans la wilaya de Tipaza    Festival de musique et chant Chaouis de Khenchela: la 10è édition en août    Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois    Lancement d'une campagne nationale de sensibilisation à la bonne utilisation du GPLc    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Ghannouchi sur le départ ?    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ali Koudil s'explique
Publié dans L'Expression le 17 - 11 - 2004


La CNAN représente 10% du transport maritime.
Le président-directeur général de la Compagnie nationale algérienne de navigation (Cnan), M.Ali Koudil, sort de sa réserve pour apporter des éclaircissements suite à la catastrophe survenue durant la nuit du samedi à dimanche derniers au port d'Alger. «Il est vrai que l'état de la flotte est très défectueux, mais cela n'a aucun lien avec les dégâts enregistrés lors des dernières intempéries qu'a connues le nord du pays et dont les résultats étaient l'écoulement du céréalier Bechar et le naufrage du vraquier Batna», c'est du moins ce qu'il a précisé hier lors de son passage sur les ondes de la Chaîne III de la radio nationale. Pourtant, le bulletin météorologique spécial (BMS) avait donné l'alerte 24 heures avant que la catastrophe ne survienne. «Les commandants de bord n'ont pas lancé des SOS très tôt, ils ont essayé d'agir par eux-mêmes, et ce n'est qu'en apercevant qu'ils ne pouvaient plus contrôler la situation qu'ils ont fait appel aux secouristes, mais là c'était trop tard», a ajouté M.Koudil. Il convient de noter que les vieux navires appartenant à la Cnan sont interdits d'amarrer dans les ports des pays de l'Union européenne.
Selon les déclarations du P-DG de la Cnan, la principale cause qui a conduit à l'ampleur des dégâts est la vitesse du vent qui a atteint le degré 8 sur l'échelle de Beaufort, soit une vitesse de 100 km/heure. Il y a aussi la hauteur des vagues qui ont dépassé les huit mètres et qui ont par ailleurs, accentué la délicatesse de la tâche du remorquage des navires qui étaient en rade. Justement sur ce point précis, M.Ali Koudil a signalé que l'Algérie ne dispose pas des moyens de sauvetage en haute mer, notamment les remorqueurs dont le manque se fait sentir. Cela, malgré que le port d'Alger ait demandé 3 remorqueurs de ce genre, mais qui tardent toujours à venir. Cela dit, le président-directeur général de la Cnan a déclaré que la flotte maritime de la compagnie qu'il dirige va être bientôt renouvelée, et ce, après avoir eu l'aval du Conseil des participations de l'Etat (CPE). Ce renouvellement s'inscrit dans le cadre du plan de restructuration mis sur pied à cet effet. M.Koudil a reconnu dans cette optique que la Cnan a signé un contrat avec des entreprises chinoises pour la réalisation de 12 navires et qui seront prêts dans des délais record. On compte, entre autres, des bateaux mixtes pour le transport de voitures et de marchandises, des vraquiers ainsi que 4 cargos. La rénovation de la flotte de la Cnan coûtera la bagatelle de 150 millions de dollars. Elle se fera sur la base d'un crédit remboursable sur 20 ans avec un taux d'intérêt de 2% qui sera différé de 3 ans. Le premier responsable de la Cnan a, par ailleurs, tenu à signaler que la compagnie qu'il préside ne détient pas le monopole du transport maritime en Algérie. Il convient de souligner ici que, selon le ministre des Finances, M.Benachenhou, la Compagnie nationale algérienne de navigation assure 10% du transport maritime.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.