Concours "Hult prize": trois projets d'étudiants de Tlemcen choisis    Maladies cardiovasculaires: les syndromes coronaires aigus, 1ère cause de mortalité en Algérie    Eucoco/Sahara occidental: plus de 500 personnes prennent part aux travaux de la Conférence    Wilaya d'Alger: signature de marchés pour le raccordement au réseau de gaz et d'électricité    Les candidats soulignent la nécessité de renforcer le front interne pour préserver la stabilité de l'Algérie    Bale, la réponse de Marca ! (Photo)    CRB : Amrani «Je ne parlerai pas d'un autre club, je respecte ma profession»    Deux individus appréhendés à Relizane et El Taref pour tentative de ralliement aux groupes terroristes    Nouveau Gouvernement tunisien: Ennahdha s'oppose à la participation de certains partis    Des partisans du président agressent des opposants    Sonatrach renouvelle avec le français Engie    L'homme d'affaires Omar Allilat incarcéré à El Harrach    Egypte-Côte d'Ivoire en finale    Les chapeaux connus    2 représentants de la Fifa à Alger    Fin de la phase aller le 18 décembre    Velud a testé les jeunes joueurs    Il y a tromperie sur la marchandise    «Les rassemblements contre les élections sont antidémocratiques»    Bengrina s'en prend à l'opposition    «Les maladies professionnelles, l'affaire de tous»    Des mises en demeure aux enseignants grévistes    De nouvelles structures pour le secteur de la santé    Plongée dans l'univers d'Amadeo Modigliani    ACTUCULT    Réunion du Gouvernement: plusieurs projets de décrets exécutifs examinés    Ligue 2 (13e j): l'OM freiné à Oran, le WAT se rapproche    L'ANIE se renforce par une plateforme électronique de surveillance des élections    Israël ferme des organisations palestiniennes à El-Qods occupée    Présidentielle 2019: paroles de candidats au quatrième jour de la campagne    Hai Nedjma: Saisie de 210 comprimés psychotropes    Chlef: Plus de 14.000 nouveaux électeurs inscrits    Se disputer avec soi-même    Quand le «pays inutile» se souvient de l'Algérie utile !    La grogne d'un peuple n'est pas un projet politique, c'est la nécessité d'en construire un    VENT(S) DE LIBERTE    Marche de soutien à l'organisation des élections    Cela s'est passé un 28 juin 1835 : la bataille d'El-Megta'â    James Ellroy : «Bien-sûr que je suis un génie»    Ouargla : Le moineau blanc observé pour la première fois à Touggourt    Futures gares de péage : Mise en service courant 2021    L'Algérie peut rééquilibrer son économie    Sahara occidental : 15 e Congrès du Polisario : conférences préparatoires au niveau de l'Armée sahraouie    La police anti-émeute disperse des manifestants    Mali : 24 soldats et 17 jihadistes tués dans des combats    Zimbabwe: La Chine accuse Harare de " sous-estimer " l'importance de son aide financière    Recettes douanières: Hausse de plus de 5% durant les 9 premiers mois de 2019    Forum de l'Unesco: Rabehi relève l'importance accordée par l'Algérie à la culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les télés mettent le paquet sur Ait Ahmed
Publié dans L'Expression le 02 - 01 - 2016

Le paysage audiovisuel algérien a été marqué cette semaine par la couverture de l'enterrement du leader et fondateur du FFS, Hocine Ait Ahmed.
La majorité des télévisions algériennes a au moins diffusé un reportage sur l'arrivée de la dépouille mortelle du chef du FFS à Alger. Mais seulement quatre télévisions (une chaîne publique et trois chaînes privées) ont assuré une couverture permanente sur la cérémonie des funérailles du dernier chef historique de l'Algérie et cela de jeudi à vendredi. Il s'agit de l'Entv qui a mobilisé un plateau permanent sur la chaîne 4 amazighe, Dzair TV qui a mobilisé tous les moyens de ses deux chaînes Dzair TV et Dzair News, qui ont fusionné leurs programmes comme un seul média diffuseur, Echourouk TV qui a déployé toute son armada de journalistes et de reporters de la télévision d'info Echrourouk News et enfin Ennahar TV qui a été durant ces deux jours au coeur de l'événement. De l'arrivée de la dépouille à l'aéroport à son installation au siège du FFS, en passant par son déplacement vers la Kabylie et son enterrement dans son village à Ait Yahia. Ces quatre télévisions ont réussi un grand challenge, celui d'informer les Algériens du plus petit détail à la grande information de cette cérémonie. Le professionnalisme de l'Entv n'est plus à démontrer, mais le savoir-faire des trois télévisions privées a confirmé leur détermination à être des télévisions algériennes de demain. Il faut dire que la plus grande difficulté pour les télévisions privées c'était d'assurer techniquement un direct de l'événement. Au moment où la télévision publique assurait un direct de qualité avec son car HD installé un peu partout, Dzair TV, Echourouk TV et Ennahar TV devaient déployer leurs moyens techniques pour assurer une couverture correcte et surtout un direct ou un différé de l'événement. Ainsi, ces chaînes privées ont déployé leurs équipes de reporters équipées Aviwest, une technologie française qui permet aux chaînes de télévision et aux équipes de reportage de transmettre leurs vidéos en direct grâce au réseau mobile 3G. C'est justement cette technologie qui fait défaut chez les autres télévisions privées comme El Bilad TV Numidia News, El Djazairia TV ou encore Beur TV, qui ont fait le minimum syndical sur la couverture de l'enterrement d'Ait Ahmed. Malgré ce manque de moyens, la chaîne El bilad TV qui appartient au courant islamiste proche de TAJ, a réalisé de bons reportages sur l'enterrement d'Ait Ahmed. La chaîne qui possède le site le plus regardé des internautes algériens a réussi à poster le maximum de sujets sur cette cérémonie. En revanche, une couverture modeste a été enregistrée par Numidia News, alors qu'elle est censée être une chaîne d'information, mais qui n'a pas les moyens de sa politique. Quant à El Djazairia TV et Beur TV, elles se sont inscrites dans le divertissement négligeant volontairement l'aspect politique des événements politiques les plus importants du moment.
[email protected]


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.