Copa America : Une première complètement ratée pour l'Argentine    5 exercices qui n'affecteront pas vos genoux    Brésil : Dani Alves mécontent du public    Régularisation foncière: 3.700 actes délivrés et 90 milliards de recettes    Société civile: Une feuille de route pour sortir de l'impasse politique    Entendus aujourd'hui: Zoukh, Karim Djoudi et Amar Tou devant la Cour suprême    Les manipulateurs ont été mis en échec    Relizane: Près de 10.500 candidats au bac    Selon un récent bilan de la wilaya: Plus de 600 constructions illicites démolies depuis le début de l'année    Pour la réussite de la saison estivale: 78 gestionnaires des plages en formation    Afin de saluer les décisions de la justice contre la corruption : Marches à travers les wilayas du pays    Cour suprême : Abderrachid Tabi installé au poste de Premier président    Pour poursuivre les corrupteurs : Les services judiciaires aux taquets    Improvisation économique à des fins politiques : Industrie de pseudo-montage automobile    Coupe d'Algérie 2019 : Le CR Bélouizdad honoré par le wali d'Alger    Deux pétroliers ciblés dans le golfe d'Oman : L'or noir en hausse    Malgré le soutien du pétrole Les place européennes finissent en petite hausse    CAN-2019 de football, préparation Algérie - Mali, ce soir à Doha : Vaincre et convaincre avant l'Egypte    XXe réunion de l'Association des Sénats d'Europe : Les Sénats européens et africains expriment leur volonté de promouvoir les valeurs communes    Guerre commerciale : Huawei réclame plus d'un milliard de dollars à Verizon sur des brevets    Solution de la crise en Libye: Les pays voisins préoccupés et insistent sur le dialogue    Affrontements meurtriers à Nzérékoré    Nouvelle escalade entre les Etats-uniset l'iran    Un avion d'Air Algérie rebroussechemin !    La situation s'enlise    Abdelkader El Gouri élu    Nouveau dérapage de Naïma Salhi    Le prix du chef de l'Etat Ali-Maâchi décerné à 24 jeunes talents    COUR SUPREME : Chakib Khelil, Djoudi et Tou convoqués    PLUS DE 600.000 CANDIDATS CONCERNES : Début aujourd'hui des épreuves du Bac    «Le résultat du match CSC-USMA est douteux»    Helaïmia s'engage avec les Belges de Beerschot Anvers    Pour le régime Bouteflika, la chute est brutale    Bensalah et Bedoui sommés de partir    Le bleu pour le Soudan sur les réseaux sociaux    Le gouvernement de Hong Kong essuie des critiques de son camp    Des citoyens bloquent le siège de l'APC de Bouti Sayeh    24 hectares de récoltes sur pied ravagés par le feu    Gendarmerie nationale : Saisie de 9,3 kg de kif traité, une arrestation    «Le certificat prénuptial est très important»    L'UE insiste sur le traité négocié avec Londres    Delort, en pompier ou en messie ?    Fidèle à la mémoire de Fouad Boughanem    Chef d'entreprise en Algérie, il est devenu vendeur de fripe aux «puces» de Montreuil    Le retour de La Dolce Vita    «J'ai couru vers le Nil»* de Alaa El Aswany: Comment la révolution égyptienne a été brisée ?    Mohamed Zerrouki (1902-1957): Un écrivain visionnaire précoce resté méconnu    LES AIGLES EN CARTON    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les télés mettent le paquet sur Ait Ahmed
Publié dans L'Expression le 02 - 01 - 2016

Le paysage audiovisuel algérien a été marqué cette semaine par la couverture de l'enterrement du leader et fondateur du FFS, Hocine Ait Ahmed.
La majorité des télévisions algériennes a au moins diffusé un reportage sur l'arrivée de la dépouille mortelle du chef du FFS à Alger. Mais seulement quatre télévisions (une chaîne publique et trois chaînes privées) ont assuré une couverture permanente sur la cérémonie des funérailles du dernier chef historique de l'Algérie et cela de jeudi à vendredi. Il s'agit de l'Entv qui a mobilisé un plateau permanent sur la chaîne 4 amazighe, Dzair TV qui a mobilisé tous les moyens de ses deux chaînes Dzair TV et Dzair News, qui ont fusionné leurs programmes comme un seul média diffuseur, Echourouk TV qui a déployé toute son armada de journalistes et de reporters de la télévision d'info Echrourouk News et enfin Ennahar TV qui a été durant ces deux jours au coeur de l'événement. De l'arrivée de la dépouille à l'aéroport à son installation au siège du FFS, en passant par son déplacement vers la Kabylie et son enterrement dans son village à Ait Yahia. Ces quatre télévisions ont réussi un grand challenge, celui d'informer les Algériens du plus petit détail à la grande information de cette cérémonie. Le professionnalisme de l'Entv n'est plus à démontrer, mais le savoir-faire des trois télévisions privées a confirmé leur détermination à être des télévisions algériennes de demain. Il faut dire que la plus grande difficulté pour les télévisions privées c'était d'assurer techniquement un direct de l'événement. Au moment où la télévision publique assurait un direct de qualité avec son car HD installé un peu partout, Dzair TV, Echourouk TV et Ennahar TV devaient déployer leurs moyens techniques pour assurer une couverture correcte et surtout un direct ou un différé de l'événement. Ainsi, ces chaînes privées ont déployé leurs équipes de reporters équipées Aviwest, une technologie française qui permet aux chaînes de télévision et aux équipes de reportage de transmettre leurs vidéos en direct grâce au réseau mobile 3G. C'est justement cette technologie qui fait défaut chez les autres télévisions privées comme El Bilad TV Numidia News, El Djazairia TV ou encore Beur TV, qui ont fait le minimum syndical sur la couverture de l'enterrement d'Ait Ahmed. Malgré ce manque de moyens, la chaîne El bilad TV qui appartient au courant islamiste proche de TAJ, a réalisé de bons reportages sur l'enterrement d'Ait Ahmed. La chaîne qui possède le site le plus regardé des internautes algériens a réussi à poster le maximum de sujets sur cette cérémonie. En revanche, une couverture modeste a été enregistrée par Numidia News, alors qu'elle est censée être une chaîne d'information, mais qui n'a pas les moyens de sa politique. Quant à El Djazairia TV et Beur TV, elles se sont inscrites dans le divertissement négligeant volontairement l'aspect politique des événements politiques les plus importants du moment.
[email protected]


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.