Un nouveau niet de l'armée à la transition    La transition démocratique, «une nécessité, pas un choix !»    Bensalah évoque les «mécanismes» de la présidentielle    Les travailleurs des communes réinvestissent la rue    Liberté provisoire pour deux jeunes arrêtés mardi à Oran    Les travailleurs de KouGC manifestent leur colère    L'Iran souffle le chaud et le froid    Le niet des Palestiniens    De Caracas à Téhéran : les contradictions américaines    «Un vrai test»    Plus d'une quinzaine de syndicats boycottent le ministre du Travail    43 plages autorisées à la baignade    Pain de viande en croûte    Donner une base académique à la musique malouf    Egalité et émancipation au cœur du Hirak    ACTUCULT    Boufarik: Le voleur était le gardien    Axe Gdyel-Benfréha: Un mort et un blessé dans un accident de la route    Bouira: Démantèlement d'un réseau de trafic de kif    Adrar: Deux complexes gaziers bloqués par des chômeurs    Groupe D : Afrique du Sud - Namibie, vendredi à 21h00: Un nul n'arrangerait personne    Une étude pour un nouveau plan de circulation: Le projet d'extension du tramway vers l'aéroport relancé    Les héritiers de la lumière    Une grande école du ballon rond    Le Caire, ville sous haute sécurité    Réseau routier urbain de Zemmoura (Relizane)    La justice suit son cours    Le fléau de la corruption perdure    Benbitour suggère la création de 15 pôles de développement    Le Cameroun toujours là pour le titre... le Ghana accroché    Plaidoyer pour une «présidentielle libre et transparente»    Des experts pour enquêter sur les causes de la mort de poissons au Lac Oum Guellaz    Un rituel ancré dans l'histoire de la région    Algérie : L'inflation à 3,6% sur un an en mai 2019    Sahara occidental : Le Polisario saisit le Conseil de sécurité sur l'expulsion d'avocats    Djellab depuis Dakar : "La création de la ZLECAF érigera l'Afrique en force économique mondiale par excellence"    USA : La Fed est "isolée" des pressions politiques, assure Powell    CA Bordj Bou Arreridj : El Hadi Belaâmiri, cinquième recrue    En franchissant les 11 milliards de dollars de ventes : Chanel réaffirme son indépendance    Hommages à celui qui a eu à accomplir quatre grandes missions durant les quatre moments décisifs de l'histoire de l'Algérie contemporaine : Il y a 27 ...    Pas de révision des prix    Les 3 supporteurs en détention provisoire    Le gouvernement appelé à penser une législation spéciale    La justice ordonne l'arrestation de l'ex-Président Kotcharian    Le tapis de Babar au Salon international du tourisme de Berlin    La 55e édition du Festival international de Carthage du 11 juillet au 20 août 2019    Moyen-Orient : Pourquoi les Etats-Unis jouent avec le feu    Mauritanie : El-Ghazouani élu président, l'opposition conteste    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les assureurs affichent leur bonne santé
DANS UN MARCHE AUTOMOBILE EN BAISSE
Publié dans L'Expression le 13 - 03 - 2016


Le secteur des assurances a réalisé un chiffre d'affaires de 130,82 milliards de DA (mds DA) en 2015 contre 128,03 mds DA en 2014, alors que les indemnisations versées aux assurés se sont chiffrées à près de 60 mds DA, selon le Conseil national des assurances (CNA). Ce sont les assurances dommages ayant à leur tête la branche automobile, qui continuent à produire l'essentiel des primes avec une part de marché de près de 92% correspondant à un chiffre d'affaires (CA) de 118,1 mds DA en 2015, en hausse annuelle de 0,2%. En dépit de la baisse sensible des importations de véhicules, le CA de la branche automobile a augmenté de 1,3% totalisant un montant de police d'assurance de 66,2 mds DA, soit 56% de la production des assurances dommages. Aussi, les polices d'assurances des risques obligatoires de la branche automobile ont augmenté de près de 11% en 2015, tandis que celles des garanties facultatives ont baissé de 0,4%. La branche Incendie et risques divers (IRD), qui représente une part de marché de 34,8%, a engrangé un chiffre d'affaires de 41,1 mds DA (en baisse de 0,5%). La sous-branche «Incendies, explosions et les éléments naturels» a grimpé de 6,6% contre des baisses enregistrées dans l'assurance contre les effets des catastrophes naturelles Cat-Nat (-3,8%) et dans les risques de construction (-12,1%). La branche Transports (4,9% de parts de marchés) a connu une baisse de 15% engendrée par un recul de la garantie «transport maritime» (-19,1%) et de l'assurance «transport aérien» (-16%). Outre les garanties «transport terrestre» qui ont connu une hausse de 3,3%, celles des «transports ferroviaires» ont enregistré des ascensions fulgurantes de 2.043%. Le CA de la garantie «transports ferroviaire» est ainsi passé de 624.500 DA en 2014 à plus de 13,38 millions de DA en 2015. La branche Risques agricoles (3,2% de parts de marché) a, de son côté, progressé de 11,4% en 2015 en dépit d'une baisse de 13,3% de la garantie «incendies et multirisques agricoles». Une hausse a été enregistrée pour les sous-branches de «production végétale» (+11,2%), de «production animale» (+24,5%) et des «multirisques engins et matériel agricole»(+7,1%). La branche Crédit (1% des parts de marché) a connu une hausse de 17,3% grâce au «crédit à l'exportation» (+35,3%), «l'insolvabilité générale» (+34,4%) et du «crédit immobilier» (+4,8%). Pour ce qui est de l'activité des réassurances, elle a réalisé un CA de 25,3 mds DA en 2015 contre 22,3 mds de DA en 2014 (+13,6%). La Compagnie Centrale de Réassurance (CCR), unique réassureur national, à réglé un montant de 11,1 mds DA en 2015 contre 6,1 mds de DA en 2014 (+82,4%). Quant aux assurances de personnes, leur chiffre d'affaires a connu une croissance 23% à 10,6 mds DA en 2015 contre 8,6 mds de DA en 2014. La performance est réalisée par la garantie «accidents» avec un chiffre d'affaires de 1,8 mds DA (+49%). Des hausses ont été enregistrées pour les garanties «vie-décès» (+31,7%), «assistance» (+15,8%) et «prévoyance collective» (11,4%), tandis que la garantie «maladie» a reculé de 36,1%. Quant au règlement des sinistres, les indemnisations globales versées aux assurés ont atteint 59,24 mds DA en 2015 contre 56,21 mds DA en 2014 (+5,4%). Les règlements des sinistres restent dominés par les assurances dommages avec des indemnisations de 56,9 mds de DA en 2015 (+3,9% par rapport à 2014). Quant au montant des sinistres réglés par les sociétés d'assurances de personnes, il s'est chiffré à 2,34 mds DA (+60,5%). Le stock des sinistres qui reste à payer s'élève à 68,83 mds DA à fin 2015, dont 66,13 mds DA pour les assurances dommage et 2,7 mds DA pour les assurances de personnes (+8,4%). Le marché algérien des assurances compte, actuellement, 24 compagnies: huit assureurs de personnes, quatre assureurs publics non spécialisés, deux assureurs publics spécialisés, un réassureur public, deux mutuelles et sept assureurs à capitaux privés.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.