Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





REUNION DES 5+5 À ALGER
Publié dans L'Expression le 12 - 02 - 2005


Les représentants de dix pays européens et maghrébins de la Méditerranée occidentale, se sont réunis avant-hier à Alger pour la mise en oeuvre des recommandations de la IIIe conférence ministérielle des 5+5, sur la migration en Méditerranée occidentale tenue en septembre dernier à Alger. Les experts des pays de la rive sud de la Méditerranée (Algérie, Mauritanie, Maroc, Libye, Tunisie) et ceux de la rive nord (France, Espagne, Portugal, Italie, Malte) se sont attelés à examiner les moyens de prise en charge des deux principaux volets. Il s'agit de la promotion de la communauté maghrébine légalement établie dans les pays de la rive nord de la Méditerranée et la lutte contre les causes de l'immigration clandestine. Ainsi donc, les pays de la rive nord de la Méditerranée occidentale sont désormais appelés à l'amélioration de la situation de la communauté maghrébine légalement établie dans cette partie du Vieux Continent. D'ailleurs ces pays constituent la destination privilégiée des flux migratoires maghrébins. «Il s'agit d'oeuvrer à sa promotion au plan social, économique et cultuel» a indiqué M.Boualem Hacène, directeur général des affaires consulaires au ministère algérien des Affaires étrangères. Ce dernier a beaucoup insisté sur le fait que «toute tentative de traitement de la problématique migratoire sera vaine et inopérante sans l'analyse des causes profondes de la migration vers le Nord, à savoir la différence du niveau de développement.» Cependant, cela reste insuffisant, voire inutile, si l'on ne procède pas à couper le mal à ses racines mêmes. Pour ce faire, une réelle coopération entre les deux rives s'avère nécessaire. Ce, notamment pour le traitement des problèmes insolubles dont souffre le continent africain. En effet, la pauvreté exacerbée, les guerres fratricides, la sécheresse, l'endettement, le désengagement économique des puissances occidentales ainsi qu'une kyrielle d'autres fléaux, sont les principales causes du mal dont le continent noir n'arrive toujours pas à se sortir. Dans ce contexte, les ministres des Affaires étrangères des 5+5, réunis en fin novembre 2004 à Oran, avaient affirmé leur volonté de relancer le partenariat euro-méditerranéen, entamé en 1995, en coopérant efficacement contre ce phénomène. Le représentant algérien a également évoqué la nécessaire consolidation des actions tendant à consacrer la facilitation des échanges humains et de la liberté de circulation des personnes qui sont, a-t-il dit «de nature à réduire l'immigration clandestine et à contribuer à lutter efficacement contre les réseaux de passeurs.» Dans ce cadre, M.Hacène a indiqué que l'Algérie qui assure la présidence de la Conférence ministérielle sur la migration en Méditerranée occidentale, jusqu'au mois d'octobre 2005, plaide pour une coordination interétatique entre les pays de départ, de transit et de destination dans la lutte contre ces réseaux.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.