Crise politique et dialogue national: Une liste et des couacs     22ème vendredi de protestation: «Pas de dialogue sans la libération des détenus d'opinion»    Affaires Haddad et Tahkout: Ghoul en prison, Zoukh sous contrôle judiciaire    Frenda: Un guichet unique pour les fellahs    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Sénégal 0 - Algérie 1: Héroïques jusqu'au bout    Analyse - Un cocktail à l'algérienne    Comment ils ont joué    Bac: un taux de réussite de 49,06%    On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant    Face au diktat de ses clients «publics»: L'aveu d'impuissance de la Sonelgaz    Edition du 20/07/2019    Les Guerriers du Désert sur le toit de l'Afrique    Le «Hirak» se hisse au sommet de l'Afrique des peuples !    6.800 agents et 25 laboratoires en alerte    Position du Collectif de la société civile du dialogue national    Le peuple tient le cap    Dix personnes incarcérées    Un intérêt soutenu pour la filière blé    Le groupe Sonelgaz accompagnera le programme national    Plusieurs vétérinaires pour le contrôle de la vente et de l'abattage    L'Ensemble «Safar» de musique andalouse en concert    Les téléspectateurs toujours emballés    Lancement de la 2e phase qualificative    Le casse-tête des médecins spécialistes    Entre satisfactions et défaillances…    Un diplomate turc tué à Erbil    Une 2e étoile pour les verts !    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    VIGNETTES AUTOMOBILES : La période d'acquittement prendra fin le 31 juillet    ORAN : Démantèlement d'un réseau de trafic de véhicules    PRISON D'EL-HARRACH : Amar Ghoul rejoint ses partenaires politiques    La tombe de Kamel-Eddine Fekhar profané    STATION REGIONALE DE PROTECTION DES VEGETAUX A MOSTAGANEM : Alerte à la mineuse de la tomate de saison    AFFAIRES SONATRACH ET KHALIFA : Chakib Khelil et Rafik Khalifa seront rejugés    Bac 2019 à Sétif : Plus de 10.000 candidats admis    Algérie-Sénégal : Historiquement, c'est les Verts qui ont l'avantage    La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Mesures légales pour relancer la production    Trump accusé de racisme par le Congrès    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Constantine : les lauréats du concours Cheikh Abdelhamid-Benbadis récompensés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les camps de transit ne sont pas la solution
Emigration clandestine
Publié dans Liberté le 12 - 02 - 2005

La promotion de la communauté maghrébine légalement établie dans les pays de la rive nord de la Méditerranée et la lutte contre les causes profondes de l'immigration clandestine ont constitué les axes majeurs de la réunion du groupe de suivi des représentants des dix Etats membres du dialogue (5+5) qui s'est tenue, jeudi, à Alger. Le secrétaire général des affaires consulaires au ministère des Affaires étrangères, M. Boualem Hassen, et les experts se sont attelés à examiner les moyens de prise en charge de ces deux volets dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de la IIIe Conférence ministérielle sur la migration en Méditerranée occidentale, tenue les 15 et 16 septembre dernier à Alger. Il s'agit d' “œuvrer à sa promotion au plan social, économique et cultuel”, a indiqué Boualem Hassen, insistant, par là même, sur le fait que “toute tentative de traitement de la problématique migratoire sera vaine et inopérante sans l'analyse des causes profondes de la migration vers le Nord”. L'Algérie considère, a-t-il souligné, qu'“une réelle implication des pays de la rive nord dans l'effort de développement maghrébin, notamment les régions à fort potentiel migratoire, s'avère impérieuse dans toute démarche qui se voudrait efficace, solidaire et intégrée”. Le représentant algérien a également évoqué la nécessaire consolidation des actions tendant à consacrer la facilitation des échanges humains et la liberté de circulation des personnes qui sont, a-t-il dit, “de nature à réduire l'immigration clandestine et à contribuer à lutter efficacement contre les réseaux de passeurs”. Dans ce cadre, M. Hassen a indiqué que l'Algérie plaide pour une coordination interétatique entre les pays de départ, de transit et de destination. Cette stratégie solidaire réclame, a-t-il ajouté, “la poursuite des efforts à tous les niveaux afin de promouvoir les échanges humains féconds et sereins loin des amalgames et de toute perception”. La réunion a été précédée par la désignation des membres du groupe de suivi de haut niveau de la Conférence ministérielle sur la migration des pays membres du dialogue des “5+5” qui regroupe l'Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie, pays de l'espace maghrébin, et l'Espagne, la France, l'Italie, Malte et le Portugal. Des représentants de l'Organisation internationale pour la migration (OIM), et le Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD) ont assisté à cette réunion en qualité d'observateurs.
R. N./APS

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.