Abdelaziz Medjahed installé à la tête de l'Inesg    Marches à Djaâfra et à Ras El-Oued    Marche symbolique des hirakistes    "La cession des biens immobiliers de l'Etat sera généralisée"    À la poubelle...    D'importantes annonces du président Tebboune attendues    Epuration des eaux industrielles : Sonatrach lance un projet de recherche avec le CDER    Projet de la ville nouvelle de Hassi Messaoud : L'énergie passe le relais à l'habitat    Fayez Al-Sarraj jette l'éponge    Sept morts dans deux attaques    3300 habitations démolies en six ans par Israël    Niger : L'EI revendique l'assassinat de 8 personnes    Somalie : Accord pour des élections en 2021    Iboud testé positif à la Covid-19    La fille des Aurès    Les non-dits    Egypte : Belaïli en route vers Al Ahly du Caire    Mostaganem et Aïn Témouchent endeuillées    L'Algérie sera représentée en Afrique du Sud    Des dizaines d'hectares de chêne vert calcinés près de Tikjda    Boudouaou : Engorgement au chef-lieu    L'Armée Mexicaine au Nomadic Spirit : Festival Hommage à Rachid Taha    Pour la solidarité avec le peuple algérien et la libération des détenus du Hirak    L'auteur Youcef Laichi Mimoun grand lauréat    "Confilmés", la résistance par l'image    Rezki Hamdi : L'«historien du peuple» s'en est allé    Evénement musical. La rentrée en Nouba : Lila Borsali se digitalise    L'INFORMEL    Agression et trouble à l'ordre public, les auteurs sous mandat de dépôt    Bouira: Examens de rattrapage: plus de 600 étudiants concernés    Il chute du 1er étage    E-university    NA Husseïn Dey : Chaâbane Merzkane, le «messie» du Nasria    USM Bel-Abbès: Le wali à l'écoute des supporters    Les DAB toujours en panne    Tlemcen: L'APW au cœur d'une polémique    Révision du code de l'information, Chaîne TV, publicité...: Les chantiers de Belhimer    MOUVEMENT PARTIEL DANS LE CORPS DIPLOMATIQUE : Le président Tebboune opère un changement    Mali: appel à un retour rapide à l'ordre constitutionnel et une transition civile    Libye: levée "sous conditions" du blocus sur les champs et ports pétroliers    Décès de l'historien Abdelmadjid Merdaci: Goudjil présente ses condoléances    Ligue 1-USMA: l'entraîneur Ciccolini attendu dimanche à bord d'un vol spécial    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    L'alopécie    Les 4 samedis    La Facebook-Solidarité !    Projet de musée dédié au costume traditionnel    Décès du sociologue et historien Abdelmadjid Merdaci    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trois candidats pour succéder à Dlamini-Zuma
PRESIDENCE DE LA COMMISSION DE L'UA
Publié dans L'Expression le 18 - 07 - 2016

Mme Dlamini-Zuma (67 ans) a été la première femme à accéder à la présidence de la Commission de l'UA.
Trois candidats sont en lice pour succéder à la Sud-Africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, à la tête de la Commission de l'Union africaine (UA) depuis 2012, et dont l'élection interviendra durant le 27è Sommet de l'organisation continentale qui s'est ouvert hier matin à Kigali (Rwanda). La succession de la présidente de la Commission de l'UA figure parmi les moments les plus attendus du sommet de l'UA. Mme Dlamini-Zuma ne s'est pas représentée et quittera son poste au terme de son mandat de4 ans. Mme Dlamini-Zuma (67 ans) a été la première femme à accéder à la présidence de la Commission de l'UA. Elue en juillet 2012, elle l'avait emporté face au président sortant de la Commission, le Gabonais Jean Ping. A ce jour, trois candidats à la présidence de la Commission de l'UA ont exprimé officiellement leur intention de briguer le poste. Il s'agit de la ministre des Affaires étrangères du Botswana, Pelonomi Venson-Moitoi, de l'ancienne vice-présidente ougandaise, Speciosa Wandira Kazibwe, et du ministre des Affaires étrangères de la Guinée équatoriale, Agapito Mba Mokuy. La candidate du Botswana, Venson-Moitoi, 65 ans, est titulaire d'une maîtrise en administration obtenue aux Etats-Unis. Elle a oeuvré dans les agences africaines de l'ONU, avant d'intégrer les différentes équipes gouvernementales qui se sont succédé à Gaborone (capitale du Botswana) depuis 15 ans. Quant à la candidate ougandaise Specioza Wandira-Kazibwe, 61 ans, elle a été la première femme à occuper le poste de vice-présidente de son pays. Chirurgienne de profession, elle a été nommée, en 2013, envoyée spéciale des Nations unies pour la lutte contre le sida en Afrique. Elle fait également partie du Groupe des Sages de l'UA. Enfin, à 51 ans, l'Equato-Guinéen Agapito Mba, homme politique et membre du Parti démocratique de Guinée équatoriale (Pdge), a travaillé au sein de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco). Il est ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale depuis 2012. La question de la succession de Mme Dlamini-Zuma a été évoquée jeudi dernier par la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, lors d'une conférence de presse tenue en marge du sommet de l'UA. La chef de la diplomatie du Rwanda, pays hôte de l'évènement continental, a souligné la nécessité que cette élection se fasse au cours du présent sommet. Elle a précisé, toutefois, que la décision finale revient aux dirigeants africains qui se réuniront aujourd'hui au Centre des Conventions de Kigali, un édifice fraîchement construit pour accueillir la 27e session de leur conférence. Il est à souligner que le vice-président de la Commission de l'UA ainsi que les huit commissaires chargés des différents secteurs seront aussi élus lors du sommet.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.