2 436 affaires traitées en 2017    La planche à billets plus sollicitée que prévu    Marche de soutien aux travailleurs de Cevital    Kia Al-Djazaïr : remises, GPL et nouveautés au menu    Les eurodéputés des Verts et de la gauche dénoncent un vote illégal au parlement européen    250 000 réfugiés pourraient rentrer en 2019, selon l'ONU    USMA, le dernier challenge pour 2018 s'envole !    L'Algérien Syoud bon dernier de sa série    Shakhtar-Lyon, duel pour le dernier ticket    Fin de la trêve entre le ministère de l'éducation et les syndicats    Deux élus locaux destitués    Les élèves de 43 écoles primaires de la wilaya mangent des repas froids    Aïn Témouchent célèbre le 11 Décembre    Mohamed Aïssa, le vivre-ensemble et tout le reste    Distribution de près de 2 000 logements    NA Hussein Dey: Lacète n'appréhende pas l'arbitrage en Zambie    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (Suite et fin)    Renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation: Les élus locaux en pleine campagne électorale    De quel droit vous parlez au nom des Algériens ?    Une bande de narcotrafiquants démantelée    Pour mauvaise gestion: Fin de fonctions du DG et du SG du CHU de Bejaïa    Kafka, l'Algérino    Louh: Enquêtes sur 67 affaires d'agressions sur des Algériens à l'étranger    L'ASM Oran en deuil: Mohamed El-Kadiri a tiré sa révérence    IS Tighennif: L'Idéal mène le bal    La terre des rêves, des chants de piste et des kangourous: Alice Springs, cœur central du territoire des Aborigènes, le 17 novembre 2018.    Transfert : Vers un retour de Boudebouz en Ligue 1 française    GTMO 5+5: 9e réunion des ministres des Transports mercredi à Nouakchott    Guerre commerciale : Les Etats-Unis et la Chine au bord du gouffre financier    Les "gilets jaunes" annoncent une nouvelle journée de manifestations    Espagne : Madrid menace d'intervenir en Catalogne    4 établissements fermés !    Le projet approuvé par le CNI    L'Office central de la répression de la corruption dissous ?    Le FLN favorisé    Commerce : Ouverture de la 1ère Foire commerciale intra-africaine au Caire    Necib à la Radio : "Le bilan 2018 du secteur des ressources en eau est positif"    Union des radios et télévisions arabes : Réélection du DG de la Radio algérienne    La 15e édition de DimaJazz du 18 au 22 décembre    Pacte mondial sur les migrations: Les observations de l'Algérie    Agressions contre des Algériens à l'étranger: Enquêtes sur 67 affaires    Coup d'envoi de la 11e édition du Salon Djurdjura du livre à Tizi-Ouzou: Plaidoyer la promotion de l'acte de lire et du livre    TIARET : 2 individus arrêtés et 3 voitures et un fusil saisis    MASCARA : Un sexagénaire se suicide à El Keurt    2 000 marcheurs pour la liberté à Béjaïa    Les textes désormais contestables    Coupe d'Algérie: DRB Tadjenanet-CRB et ESS- O Médéa, affiches des 32es de finale    Commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960 : Aïn Témouchent abritera les festivités nationales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Du nouveau dans la construction des mosquées
MOHAMED AISSA L'A ANNONCE, AVANT-HIER
Publié dans L'Expression le 19 - 11 - 2016

«L'octroi des autorisations prendrait en considération les spécificités culturelles de la société en général et les spécificités culturelles de chaque région en particulier.»
L'octroi des autorisations pour la construction et l'ouverture des mosquées sera soumis à un nouveau cahier des charges fixé par un nouveau décret visant l'organisation du réseau national des mosquées, afin de permettre un meilleur contrôle et la supervision de ces lieux.
Selon le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, avec la pro-mulgation du nouveau décret, il est question d'adopter une nouvelle méthode d'organisation, «la Grande mosquée d'Alger en cours de réalisation à El-Mohammadia vient en première position, suivie des mosquées pôles puis des mosquées nationales qui supervisent les mosquées de quartier» a-t-il annoncé devant les députés, en réponse à leurs questions orales à l'Assemblée populaire nationale (APN).
Une manière de renforcer la lutte contre la radicalisation, le discours de haine et d'impliquer la mosquée dans la prévention contre le phénomène du terrorisme.
D'ailleurs, c'est l'un des objectifs majeurs fixés par Mohamed Aïssa depuis son arrivée à la tête du ministère des Affaires religieuses en 2014, en succédant à Abdellah Ghlamallah. Dans le cadre de la lutte contre l'islam radical, le ministre des Affaires religieuses a déjà exprimé son ambition d'appliquer un vaste programme de sensibilisation des citoyens en leur expliquant les valeurs du l'islam et les messages véhiculés par le Coran, incitant au respect d'autrui, à la tolérance et à la cohésion sociale, un rôle qui devrait être joué, selon lui, par la mosquée et aux imams de montrer une image d'un islam ouvert.
Pour ce qui est du schéma architectural de la mosquée, le ministre des Affaires religieuses a affirmé que depuis la promulgation de ce décret exécutif en novembre 2013 portant statut des mosquées, il avait instauré le schéma des mosquées en Algérie et fixé le cahier des charges concernant la construction des mosquées.
«La construction des mosquées s'effectue actuellement sur une base fonctionnelle et obéit aux normes des plans architecturaux et du style architectural mauresque» et l'octroi des autorisations «prendrait en considération les spécificités culturelles de la société en général et les spécificités culturelles de chaque région en particulier, ainsi que la densité démographique», a-t-il expliqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.