Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l'Algérie à l'Italie    Bouira : Les hauteurs et la station climatique de Tikjda sous la neige    Man City fixe son prix pour Ferran Torres    La Juventus communique sur l'enquète de la police financière    Les multinationales de production d'énergie doivent quitter "immédiatement" le territoire sahraoui occupé    "Une révision profonde des textes en 2022"    "Vous serez relogés après le vote"    Il sera bientôt mis en service    Une secousse tellurique de magnitude 4.0 enregistrée à Bejaia    "Une conjonction entre la pensée et les actes"    Renforcer la recherche scientifique    Les Aigles du Sahara prêts pour l'attaque !    L'Italie et le Portugal versés dans la même voie    Modeste engouement    La police disperse des manifestants contre le pouvoir à Ouagadougou    L'Ethiopie risque de se diriger vers un génocide    Le Président biélorusse souligne le devoir d'aider les réfugiés en difficulté    Souriez, nous allons tous mourir !    Sachez que...    3,420 kg de kif saisis    Faible participation, pas d'incidents    ACTUCULT    «Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (3)    Les enfumades du Dahra    Locales du 27 novembre: mettre le "dernier jalon" pour l'édification institutionnelle de l'Algérie nouvelle    Chômage, prix et impératif civisme    Misserghine et Boutlelis: Une production de 43.000 quintaux d'agrumes attendue    Pour promouvoir la coopération bilatérale: Visite de l'ambassadrice de Finlande à la CCIO    MC Alger: Un gros chantier pour Ben Yahia    Alger: L'affluence entre faible et «habituelle»    Le culte fécond ou stérile du passé    Un stage et 2 matchs au Qatar    L'enjeu des locales    Les Algériens offusqués    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    La France a mal à l'outre-mer    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Une ambiance bon enfant à Alger    Les élections locales par les chiffres    Relative affluence    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Giroud absent 3 semaines    Un album pour préserver Tabelbala    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    La classe au bout des doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ouyahia répondra aux députés
INDICE DE DEVELOPPEMENT, CHÔMAGE, NOUVELLE MONNAIE, FISC
Publié dans L'Expression le 21 - 09 - 2017

Le Premier ministre lors de son intervention à l'APN devant les députés
Devant la mobilisation du quartette FLN, RND, MPA et TAJ, le plan d'action du gouvernement passera comme une lettre à la poste.
Le Premier ministre se rendra ce matin à l'APN pour obtenir l'aval du Parlement sur sa feuille de route. Les trois jours de débat sur le plan d'action du gouvernement ont été marqués par une ambiance morose et des absences, les députés se présenteront en force pour applaudir la démarche de l'Exécutif. La séance de vote se déroulera sans tracas ni aucune menace. Le gouvernement n'a rien à craindre puisque la voie est sécurisée et le passage est garanti.
L'opposition qui rejette cette feuille de route ne constitue aucun risque. Devant la mobilisation du quartette FLN, RND, MPA et TAJ, le plan d'action du gouvernement passera comme une lettre à la poste. Sur l'ensemble des 462 députés, la coalition compte à son actif plus de 290, soit plus de la moitié. Ce qui lui permet d'assurer un vote à la majorité écrasante pour le gouvernement. La coalition a d'ailleurs appelé ses élus à ne pas manquer le rendez-vous d'aujourd'hui pour constituer un barrage contre l'opposition. Celle- ci n'arrive pas à s'organiser pour se constituer en une force de frappe. Elle est même partagée dans ses positions entre rejet et boycott du projet de loi. Contrairement aux partis de la coalition qui ont adopté une seule position, ceux de la coalition n'ont pas jugé utile de se concerter.
Le RCD et les islamistes comptent rejeter le plan d'action tandis que le FFS, le PT et le front El Moustakbel vont s'abstenir. Or, avant tout, Ahmed Ouyahia devra d'abord répondre aux préoccupations soulevées par les députés lors des débats. L'absence de chiffres et d'indices dans le plan d'action du gouvernement, le chômage, l'émission d'une nouvelle monnaie, l'argent du fisc et celui du circuit informel, le pouvoir d'achat sont autant de points soulevés par les intervenants au débat. Les députés ont mis l'accent sur la nécessité de poursuivre les efforts de lutte contre le terrorisme, le crime organisé et la corruption, insistant sur l'impératif de garantir aux jeunes l'accès aux postes de travail en vue de les préserver contre ces fléaux.
Le Premier ministre va prendre le soin de répondre et d'expliquer la démarche du gouvernement. La question de la planche à billets qui a eu la part du lion lors des débats est un autre dossier sur lequel va s'exprimer le Premier ministre.
Les arguments avancés lors de la présentation du plan d'action par le Premier ministre n'ont pas convaincu les élus de l'opposition qui ont critiqué le choix du gouvernement.
En réponse aux inquiétudes exprimées par les élus peu convaincus de sa démarche, Ahmed Ouyahia va tenter de clarifier la démarche de l'Etat pour sortir de la crise avec moins de conséquences sur l'économie nationale. Rompu à ce genre d'exercice, le Premier ministre prendra tout son temps pour répondre soigneusement aux critiques les plus acerbes. Enfin, après l'APN, le plan d'action du gouvernement sera débattu devant les membres du Conseil de la nation lundi et mardi prochains et sera validé le jeudi d'après par les sénateurs. Autrement dit, le plan d'action sera entériné la semaine prochaine. Ainsi, le gouvernement va passer directement à la mise en oeuvre de sa feuille de route.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.