Le Président Tebboune et l'Emir du Qatar se félicitent de l'évolution des relations bilatérales    Manchester City vise un latéral argentin    Logement: Nasri ordonne l'accélération de la cadence de réalisation des projets en cours    ATTEINTE AUX SYMBOLES DE LA REVOLUTION : Appel à l'application des lois de la République    Noureddine Khaldi, nouveau directeur général des Douanes    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : L'université algérienne dotée d'un statut particulier    Constitution: le Comité d'experts achèvera sa mission vers le 15 mars prochain    FAUTE DE TRANSPORT DES ELEVES SCOLARISES : Le programme de vaccination risque l'échec à Mostaganem    SIDI BEL ABBES : 29.000 demandes de logements à la daïra    LES HABITANTS RENCONTRENT LES REPRESENTANTS DU WALI D'ORAN : Tafraoui classée commune à risque    Liverpool à quatre matchs d'un sacre en Angleterre    Le Coronavirus poursuit sa propagation faisant des victimes et des dégâts collatéraux    Accidents de la route: 30 morts et 1.270 blessés en une semaine    "Halte aux pratiques liberticides !"    La mobilisation se poursuit à Montréal    Le Chabab alterne le bon et le moins bon    Attention, le Mouloudia arrive !    «2020 sera l'année de l'amélioration du service public»    L'extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis à l'étude    Israël vise le Jihad islamique palestinien à Gaza et en Syrie    Le vote de confiance reporté à jeudi    Etat d'alerte sanitaire en Tunisie    Ouadjaout passera-t-il aux sanctions ?    Sit-in des corps communs de l'éducation nationale devant la wilaya    ACTUCULT    L'infrangible lien…    Parution en France d'"Algérie décennie 2010-2020 : aux origines du mouvement populaire du 22 février"    Amnesty International projette un film sur le hirak    Le café littéraire évoque l'épopée historique de l'Emir Abdelkader    Carnaval : «Laissez Alost être Alost», répond le maire aux accusations d'antisémitisme    Il aura lieu au tribunal de Sidi M'hamed : Le procès de Karim Tabbou programmé pour le 4 mars    Procès des détenus du mouvement populaire : L'autre tribune des «hirakistes»    Le FMI prêt à apporter «l'assistance technique et des conseils de politiques économiques»    La femme dans le mouvement populaire : Le nouveau souffle du féminisme en Algérie    Transition énergétique: objectif 16 000 mégawatts d'énergies renouvelables à l'horizon 2035    Encore une transgression de la loi    Championnats les plus fair-play : L'Algérie 54e mondial    Coupe arabe (U20) : L'Algérie qualifiée aux quarts de finale    «Camus a vécu à Alger la moitié de sa courte vie»    Dérives islamistes en France : «Séparatisme», le nouveau nom du communautarisme    Objectif : La relance du cinéma algérien    Plan d'action du gouvernement: Impérative amélioration du pouvoir d'achat    Pour dénoncer la mainmise des organisations «estudiantines»: Sit-in aujourd'hui des enseignants de l'institut de maintenance de l'université Oran 2    Ligue des champions d'Europe: Attractions à Madrid et Naples    Respectivement ex-directeur du protocole de Bouteflika et patron de Safina: Reguieg et Metidji incarcérés    Conseil des ministres: Un observatoire de prévention contre la discrimination et le discours de haine    Baisse significative de la participation aux législatives    Mercedes-Benz dévoile son programme pour Genève    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Il n'y a pas d'obstacle fondamental"
L'AMBASSADEUR US À ALGER À PROPOS DU VOL ALGER-NEW YORK
Publié dans L'Expression le 01 - 03 - 2018

img src="http://www.lexpressiondz.com/img/article_medium/photos/P180301-17.jpg" alt=""Il n'y a pas d'obstacle fondamental"" /
«Nous sommes en discussion avec le gouvernement algérien et les autorités algériennes.»
John Desrocher, l'ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique à Alger, qui effectue sa première visite de travail à Constantine, depuis son installation à la tête de la diplomatie américaine en Algérie, a donné un point de presse, hier, au siège de la Chambre de commerce, à l'issue de sa rencontre avec les opérateurs économiques de Constantine. Le représentant de la diplomatie américaine s'est prononcé sur la ligne directe entre Alger et New York pour indiquer que concernant «le vol direct entre Alger et New York. Nous sommes en discussion avec le gouvernement algérien et les autorités algériennes». Il ajoutera «à propos du vol direct d'Air Algérie à destination de New York, c'est une discussion qui est en cours. C'est un processus compliqué mais il n'y a pas d'obstacle fondamental. Il y a beaucoup d'organismes qui doivent être impliqués: la sécurité aérienne, la sécurité des transports, notre administration fédérale de l'aviation et l'administration algérienne de l'aviation civile. Il y a donc beaucoup de discussions qui doivent avoir lieu entre experts et nous travaillons avec nos homologues algériens à Alger sur la façon dont nous prenons ces dispositions. Donc, ce n'est pas quelque chose qui se règle du jour au lendemain, mais je suis optimiste que nous avons de bonnes discussions à ce sujet. Ça va prendre du temps, mais je pense que nous y arriverons.» L'autre volet abordé par le diplomate américain est relatif à une question portant sur une déclaration de Romanowski (Coordonnatrice-adjointe de la lutte contre le terrorisme au Département d'Etat américain). A ce propos, l'ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique souligne: «Nous avons une très bonne coopération avec nos partenaires algériens sur les questions régionales et sur les problèmes de sécurité dans la région.» Il ajoute toujours à ce propos «nous travaillons continuellement ensemble et notre communication est très bonne et je suis confiant que nous serons en mesure de continuer à travailler ensemble à l'avenir». A la question sur la Libye, le diplomate n'a pas souhaité s'exprimer fondamentalement sur ce sujet, si ce n'est pour dire, «je ne vois vraiment pas l'intérêt d'entrer dans une discussion historique sur la Libye et je ne suis pas familier avec l'article de The Intercept sur Manchester». Dans son point de presse, le représentant diplomatique des USA avoue: «Je suis content de visiter Constantine. J'espère visiter d'autres villes et bien sûr, c'est mon objectif maintenant.» A une question de L'Expression se rapportant aux perspectives d'investissement, l'ambassadeur des USA soutient «nous avons passé beaucoup de temps ce matin à parler du potentiel pour plus de partenariats entre le milieu des affaires d'ici et le monde des affaires aux Etats-Unis. C'est certainement un dossier sur lequel je veux travailler. Nous avons déjà d'excellents partenariats dans le domaine de l'éducation et nous voulons travailler davantage sur ce sujet. Nous voulons en faire plus du côté des entreprises, car je pense qu'il y a beaucoup de possibilités de croissance. C'est ma première visite à Constantine et ce ne sera certainement pas la dernière. J'ai donc hâte d'effectuer d'autres visites productives». Le diplomate souligne également: «Je devrais dire que j'ai toujours compris que Constantine était une ville historique. Cette visite m'a permis de voir le très grand rôle que Constantine joue dans le secteur mécanique, agricole et pharmaceutique et je pense que tous ces domaines disposent d'un potentiel de partenariat avec les Etats-Unis, et c'est ce que je vais partager avec les entreprises américaines et voir quel type de partenariat nous pouvons trouver.» L'ambassadeur était heureux d'annoncer: «J'ai pu visiter plusieurs villes du pays, y compris Oran et Tamanrasset. Je suis content de visiter Constantine. J'espère visiter d'autres villes et bien sûr, c'est mon objectif maintenant.» Avant de répondre aux questions des journalistes, l'ambassadeur américain avait tenu à dire: «Je voudrais remercier les membres de la Chambre de commerce de m'avoir accueilli ici, ce matin, au début de la deuxième journée de notre visite à Constantine. Ce fut une visite formidable. Bien sûr, nous avons pu rencontrer le wali hier matin, et nous avons eu une journée assez chargée. Nous sommes allés à l'université Mentouri pour rencontrer le recteur et visiter l'American Corner et ensuite l'ATC, Algerian Tractor Company, pour visiter le joint-venture avec Massey Ferguson. Et comme je viens de le dire, nous avons eu une très bonne discussion avec les membres de la Chambre de commerce et nous nous rendrons à l'université des sciences islamiques Emir Abdelkader ce matin d'où nous aurons la chance de voir une partie de la ville. Ce fut une visite formidable. Je comprends certainement pourquoi Constantine jouit de la réputation qu'elle a. C'est une ville magnifique, mais c'est aussi une ville qui travaille très dur dans beaucoup de domaines et c'est très impressionnant.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.