CAN : Mido prévient Liverpool pour Salah    Barça : Des négociations compliquées pour Ter Stegen    Fonction publique: Toucher son salaire sans se déplacer    Une nouvelle carte du monde serait-elle possible ?    LFP: La Ligue fait un don d'un milliard de centimes    Pour faire face à la suspension des cours: Un «plan d'urgence» pour l'Education    Traitement à la chloroquine: L'optimisme du ministre de la santé    Pour avoir publié une vidéo «alarmiste visant à tromper l'opinion publique»: Une femme arrêtée à Oran    La lutte contre le Covid-19 va-t-elle autoriser de nouvelles dérives éthiques ?    L'ex-directeur de l'éducation: Tahar Brahmi n'est plus    Vers une saison blanche ?    Tebboune salue l'équipe médicale du CHU de Tizi-Ouzou    1.171 cas confirmés et 105 décès enregistrés    Le Président fixe les conditions    L'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Mines antipersonnel: l'Algérie marque le journée internationale de sensibilisation au problème    Trois journalistes du quotidien Sawt El Akher sous contrôle judiciaire !    RAPATRIEMENT DES ALGERIENS BLOQUES EN TURQUIE : Plusieurs hôtels affectés à l'accueil    CORONAVIRUS EN ALGERIE : 1171 cas confirmés et 105 morts    Bengrina dénonce l'attaque d'une chaîne tv française contre l'Algérie    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    MOSTAGANEM : Des TPE livrés gratuitement aux commerçants dans deux mois    Coronavirus: le ministre de la jeunesse et des sports rassure les athlètes    Décès de Kheddad: l'Organisation américaine des juristes rend hommage à un défenseur incontestable et un négociateur assidu    Quelles alternatives à la crise sanitaire, économique et financière ?    Mines antipersonnel: Tahar Salhi, une des victimes de la barbarie du colonisateur français    Recul de l'activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars    Des pluies, parfois orageuses, annoncées ce vendredi, au Centre du pays    Ligue 1-USM Alger: "les discussions avec Anthar Yahia ont bien avancé"    Covid19-compte spécial de solidarité: la LFP fait don de 10 millions de dinars    Coronavirus: l'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Le numérique au secours de la culture à l'heure du confinement sanitaire    FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Appel à la libération des détenus d'opinion    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Le temps à l'émergence des start-up ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Le retour des combattants de Daech est un problème mondial"
Le coordonnateur-adjoint au département d'Etat loue la qualité du partenariat avec l'Algérie
Publié dans Liberté le 13 - 02 - 2018

L'expérience algérienne de lutte contre le terrorisme est-elle en passe de devenir un cas d'école ? Pour de nombreux pays, notamment occidentaux, confrontés ou appréhendant la menace, l'escale à Alger est désormais presque un passage obligé. Encore plus aujourd'hui que la menace s'est globalisée avec le retour depuis les terrains de Syrie et d'Irak, où ils ont subi une déroute, des combattants de la nébuleuse Daech. En visite à Alger, le coordonateur-adjoint de la lutte contre le terrorisme au département d'Etat, Mme Alina Romanowski, a insisté, à plusieurs reprises, sur la qualité du "partenariat" qui existe entre l'Algérie et les Etats-Unis en matière de lutte contre le terrorisme. "L'Algérie a éprouvé pendant plusieurs années le terrorisme. Les gens ont appris de l'expérience algérienne. L'Algérie est un partenaire important pour nous", a affirmé la diplomate américaine lors d'une table ronde organisée au siège de l'ambassade des Etat-Unis à Alger en présence de représentants de trois quotidiens algériens, El Khabar, Liberté et El Watan.
Selon la diplomate, dont le séjour en Algérie est intervenu dans le cadre d'une tournée dans la région après sa participation au GCTF (Forum global de lutte contre le terrorisme) à Tunis, où elle a profité de la présence des représentants des pays de la région pour "écouter leurs visions autour des questions sécuritaires à l'effet d'élargir la coopération bilatérale et multilatérale", la coopération avec l'Algérie "est forte et englobe plusieurs facettes". "J'ai rencontré Abdelkader Messahel et le général-major, Abdelghani Hamel, et on a discuté de nos visions communes et des moyens de renforcer davantage notre coopération", a-t-elle affirmé. "Ces discussions nous permettent de voir comment relever les défis aux niveaux régional et mondial", souligne-t-elle. Mais, c'est essentiellement la menace que font planer désormais les combattants de Daech, de retour de Syrie et d'Irak, qui semble inquiéter le plus les Américains. "C'est un problème qui se pose à l'échelle mondiale", soutient Alina Romanowski, qui observe que ces "combattants recherchent des endroits où il n'y a pas d'autorité ou où les gouvernements sont affaiblis", allusion à la sous-région du Sahel. "On doit travailler ensemble pour y faire face", dit-elle. "Il est très important d'avoir un partage d'informations, qu'il y ait un système de partage de données", ajoute-t-elle en se référant à la résolution 2396 de l'ONU relative à l'échange de "données entre Etats dans le cadre de la lutte contre le terrorisme". Autres aspects sur lesquels les USA planchent : la déradicalisation. "De ce point de vue, l'Algérie a une grande expérience", souligne la diplomate en évoquant les mécanismes dans lesquels l'Algérie joue "un rôle important" dont Afripol et le Caert (Centre africain d'études et de recherche sur le terrorisme).
À la question de savoir si des facteurs exogènes, comme la drogue ou la non-résolution du conflit palestinien, aliment le terrorisme, la diplomate américaine estime qu'"il y a beaucoup de vecteurs (armes, drogue, etc.) qui alimentent le terrorisme et les terroristes utilisent des idéologies politiques diverses".
Enfin, elle a dit n'être "pas en mesure de répondre ou de confirmer" les informations données par des médias britanniques, et selon lesquelles, le chef de Daech, El-Baghdadi, se trouverait quelque part au Sahel.
Karim Kebir


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.