Ligue des champions – Gr. B (6e J): le MC Alger rejoint le CR Belouizdad en quarts de finale    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Forum sur "l'industrie pharmaceutique, stratégie et défis": Djerad présidera la cérémonie de clôture    Coupe de la Ligue: USMA-MCA affiche des huitièmes de finale    France: Le PCF condamne l'ouverture d'un comité de LREM à Dakhla occupée    France: Le Polisario condamne la création d'un comité de LREM à Dakhla occupée    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    La note de Ouadjaout    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une station qui avance
BEUR FM
Publié dans L'Expression le 01 - 09 - 2005

La station est parmi les radios les plus écoutées en France, selon les sondages, avec à la clé, l'oreille de 3 millions d'auditeurs.
Beur FM, un média particulier par son audimat, la communauté maghrébine de France. C'est un média proche de ses auditeurs, où ceux-ci n'hésitent pas à confier leur nostalgie, leurs angoisses par rapport à la société d'accueil. En France, pour beaucoup des auditeurs, Beur FM est le lien ombilical qui les rattache au pays d'origine. Se fixant pour objectif d'informer les auditeurs sur tous les aspects de la vie quotidienne de la communauté maghrébine de France : l'emploi, les pratiques religieuses, les relations avec les administrations, les préfectures, les mairies, etc. Et également sur les difficultés d'intégration, les discriminations, que ce soit à l'embauche ou en matière de loisirs où les émigrés sont présents. La station a choisi d'être très proche de ses auditeurs.
En résumant cette mission, le fondateur de Beur FM, M.Nacer Kettane dira: «Notre langue, c'est le français. Notre mission, l'information, la culture, la distraction et l'ouverture aux minorités.» La station est parmi les radios les plus écoutées en France, selon les sondages, avec à la clé, l'oreille de 3 millions d'auditeurs en France et 75.000 de l'autre côté de la Méditerranée. Elle est aussi diffusée au Maghreb, via le satellite. L'ambition de Beur FM est de donner des repères culturels aux jeunes issus de l'émigration. En plus des rubriques habituelles - sports, jeux, etc. -, une large place est faite aux informations en provenance des pays méditerranéens. Des cours de langue arabo-berbère y sont proposés et la musique maghrébine représente plus de 50% du programme musical. La station veut rester proche des préoccupations des émigrés. C'est ainsi, qu'elle intervient dans les grands débats d'actualité.
La radio a eu un rôle central depuis le séisme. Dès le 21 au soir, Beur FM s'est mobilisée 24 heures sur 24 pour être en quelque sorte l'interface entre la France et l'Algérie. Alors que les lignes téléphoniques étaient coupées, la station écoutée sur Internet ou par satellite, est devenue un lien privilégié, souvent le seul, pour les deux millions d'Algériens de France soucieux d'avoir des nouvelles de parents ou d'amis.
La radio (106,7 à Paris) a renforcé les liens dans la communauté maghrébine en France. Elle est devenue autant un lieu de parole et un moyen favorisant l'expression, parfois vive.
Le forum ouvert sur le site Internet de la radio Beur FM, première radio de France des Maghrébins et des Français d'origine maghrébine, organise depuis 1997 son prix littéraire.
Ce prix récompense un ouvrage de l'année écoulée, publié en langue française par un auteur français ou maghrébin. Il a pour principale ambition de faire découvrir au plus large public la richesse de la culture maghrébine. Cette année, le prix a été décerné à l'écrivain algérien Yasmina Khadra. De mardi au vendredi, intellectuels, politiques et artistes se succèdent pour «L'invité de la rédaction», le programme phare de la station.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.