Les militants de RAJ réclament la réhabilitation    Rumeur et inquiétude : le convalescent et le syndrome du prédécesseur    Spectre ou menace réelle ?    Seulement 8 députés pour 5 ministres    Yacine Mebarki se pourvoit en cassation    Le militant écologiste Karim Khima acquitté    Les «qui-tu-quistes» aux abois    Quand le Parlement européen secoue le cocotier    Le niveau des barrages en nette hausse    Une récolte de 372 000 quintaux attendue    Ouverture d'un tronçon de 10 km aux véhicules légers    Incident à la station-service du Caroubier    Ferhat Aït-Ali Brahim montre la voie bancaire    Saidal signe un nouveau mémorandum    Fragile consensus politique en Libye    «Le Maroc dissimule ses pertes»    «Nous sommes en Europe, au milieu de deux extrémismes, qui, d'ailleurs, se nourrissent mutuellement»    La Chine, "plus grande menace pour la démocratie"    Vers un dénouement de la crise du Golfe    Rencontre entre les ministres des Affaires étrangères jordanien et israélien    LDC. MC Alger – Buffles FC (Bénin) : Le Doyen l'emporte sur tapis vert !    ES Sétif : Le retour de Fahd Halfaïa    Js kabylie : Mellal parle des objectifs du club    Benaraïbi, Baup et six joueurs atteints de coronavirus    USMBA-MCA mardi    Résultats Ligue 1    La CAF veut-elle reprogrammer le match ?    Fin tragique pour le petit Yanis    7 arrestations pour trafic d'armes et de stupéfiants    Le président de l'APW interpelle le ministre de la Santé    "Le vaccin pour tous"    Air Algérie dévoile son programme de vols    Plus de 200 locaux fermés    Situation des artistes au temps du coronavirus : Les temps sont durs !    Un hymne à l'amour et à la jeunesse    Une expérience unique dans le monde arabe    L'observation des oiseaux à Central Park, rare loisir en temps de Covid    Une «Histoire du fils» qui dure un siècle    Le théâtre britannique s'invite virtuellement au TNA    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    Sit-in annoncé devant les directions de l'éducation: Les directeurs des écoles en colère    Ils ont été débarqués au port de Ghazaouet: Près de 100 harraga expulsés d'Espagne    Construction automobile: «Aucun changement n'est prévu dans le cahier des charges»    Chômage et système «D»    LE LONG TUNNEL NOIR    Mgr Henri Teissier sera inhumé le 9 décembre à la basilique de Notre Dame d'Afrique    Les unités de l'APLS continuent de viser des positions militaires de l'occupation marocaine    6e session du Forum parlementaire euro-méditerranéen : le Parlement algérien réaffirme le rejet de la résolution du PE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





5 mini-drones saisis par les douanes
ANNABA
Publié dans L'Expression le 03 - 05 - 2018

Drones ou mini-drones, le résultat est le même. Ce sont des gadgets qui fonctionnent à distance et représentent un danger quant à leur utilisation.
Les éléments de l'inspection principale aux régimes particuliers, relèvant de l'IDD Annaba, service colis postaux, en l'occurrence ont saisi en fin de semaine écoulée cinq mini-dromes. Cette marchandise hautement sensible et prohibée a, selon un communiqué de presse, été découverte dans un colis en provenance de France. D'une valeur marchande de 115 000,00 DA, les cinq mini-drones ont, systématiquement été saisie, et assortis d'une amende égale à 230 000,00 DA.
Par ailleurs, et aux termes du même document dont nous détenons une copie, les services opérationnels relevant de la compétence territoriale de la direction régionale des douanes à Annaba, ont procédé à la réalisation de plusieurs opérations de saisie qualitative d'importantes quantités de marchandises prohibées et sensibles à la fraude durant le week- end dernier et en début de la semaine en cours. Dans ce sens, il est fait état de la saisie, à l'aéroport Rabah Bitat, d'un lot de produits cosmétiques, composé de 66 vernis à ongles, de marque l'Oréal, 56 rouges à lèvres de marque Maybellin, 14 boîtes de parures de bijoux fantaisie (chaîne - bague - boucles d'oreilles) et une boîte de parures de bijoux fantaisie (chaine - gourmette - boucles d'oreille). La marchandise était en possession d'un passager en provenance de Lyon. Soumis aux mesures d'usage, le passager s'est vu saisir les produits et a été sommé de payer une amende, en équivalence avec la valeur marchande des produits, qui selon le même communiqué est estimée à 10 080,00 DA. Dans le cadre des mêmes prérogatives de ce corps paramilitaire, les services de l'inspection divisionnaire des douanes à Souk-Ahras, relevant de la compétence des douanes de Annaba, il a été noté la réalisation également de plusieurs opérations de qualité, notamment au niveau du poste frontalier d'El Hedada. Il est rapporté la saisie de 6 098 comprimés de Pagabalin, de Dolica et de l'Edgar. Cette importante quantité de comprimés hallucinogènes, a été découverte, par les éléments de douanes, qui, passant au crible les passagers, en provenance de la Tunisie, ont découvert ces médicaments prohibés, dissimulés dans trois véhicules touristiques. Toutes les mesures douanières et judiciaires ont été entreprises à l'encontre des prévenus qui, outre, la saisie des hallucinogènes et des trois véhicules, dont les valeurs respectives sont de 1 479 500,00 DA et de 2 279 500,00 DA entraînant une amende globale égale de 4 279 500,00DA, ont fait l'objet de poursuite judiciaire, pour trafic de psychotropes. Car, convient-il de souligner, ces produits de nature médicinale sont destinés à être écoulés sur le marché, dans le cadre du commerce illicite. Un commerce qui semble bien fleurir au niveau de cette région du pays, où les frontières terrestres, notamment avec la Tunisie, devenue la plaque tournante de tous les trafics en tous genres. En témoignent les interventions des éléments des douanes algériennes, dont la vigilance et le flair ont permis de déjouer plusieurs tentatives d'introduction des produits prohibés, les hallucinogènes entre autres. Ces derniers qui, une fois de plus viennent de faire l'objet d'une saisie au niveau du même poste frontalier de visite de voyageurs, où, des psychotropes de marque Pregabaline (Edgar 150 mg - Prerica 150 Mg) estimé à 4194 comprimés dissimulés dans un véhicule touristique.
D'une valeur de 2 018 500,00 DA, le passager indélicat a fait l'objet de poursuites judiciaires et d'une amende égale au même montant. Il est à noter que ces activités douanières sont la traduction ferme, des instructions et orientations de l'autorité supérieure visant à redoubler de vigilance et de veille lors de l'exercice des missions de contrôle douanier pour lutter efficacement contre les phénomènes de fraude et de contrebande qui portent d'énormes préjudices à l'économie nationale et aux intérêts du Trésor public.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.