Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche 1er novembre    Sahara occidental: toute dérobade au référendum d'autodétermination rend caduc le cessez-le-feu    Les électeurs ivoiriens attendus samedi aux urnes pour élire leur président    Illizi-référendum: les bureaux itinérants accueillent les électeurs dans de bonnes conditions    L'Algérie condamne l'acte terroriste ayant ciblé un lieu de culte à Nice en France    Militaires français au Sahel. Un inconscient colonial si peu refoulé.    Cyclisme: les lauréats de 2019 récompensés à Staouéli    Foot-Covid19:le trio arbitral algérien confiné en Egypte "se porte bien"    Covid-19: 319 nouveaux cas, 195 guérisons et 7 décès    Explosion de gaz à Médéa, plusieurs blessés déplorés    Pourquoi le 1er novembre 1954 ?    ETAT DE SANTE DU PRESIDENT TEBBOUNE : La Présidence de la République rassure    Ligue 1-Covid19: le championnat peut reprendre mais sous conditions    REVOLUTION ET REVISION CONSTITUTIONNELLE : Demain, Novembre du changement    GPL : L'Algérie en mesure de convertir 500 000 véhicules/an    LE GENERAL SAID CHANEGRIHA SOULIGNE : ‘'Le personnel militaire doit avoir une conscience élevée''    Dessins et desseins de la France coloniale    Retour de la chaine Al Jazeera    FINANCE ISLAMIQUE : Forte adhésion des citoyens à Mostaganem    MASCARA : 718 mille quintaux d'olives prévus cette année    TISSEMSILT : Des secteurs d'utilité publique sans directeurs    POUR FORAGE ILLICITE D'UN PUITS A TIARET : Arrestation de 2 personnes à Medrissa    DEMANTELEMENT D'UN RESEAU DE DEALERS : Saisie de 5201 psychotropes à Tiaret    Liverpool: Van Dijk opéré avec succès    Real Madrid: un nouveau plan pour Dybala ?    Bayern Munich: Flick envoie un message à Alaba    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    ORAN : Un riche programme pour le Mawlid Ennabaoui    PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL : La lauréate Leila Zerguit honorée par le wali d'Oran    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    10 décès et 320 nouveaux cas    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Soumana prêté une saison au NC Magra    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





120 millions de dollars d'exportations à la fin de l'année
LES BONNES PERSPECTIVES DU COMPLEXE D'EL HADJAR
Publié dans L'Expression le 15 - 05 - 2018

Youcef Yousfi a insisté sur l'intensification des efforts pour faire face aux nouveaux concurrents du secteur de la sidérurgie en Algérie.
En visite d'inspection à son secteur à Annaba, le ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a affiché sa satisfaction, quant à l'amélioration des résultats enregistrés par le complexe sidérurgique, en matière de production et d'importation. «J'ai une grande confiance en le staff de la direction du complexe et ses travailleurs pour relever le défi et faire sortir El Hadjar de sa situation déficitaire», devait dire le ministre, en estimant rassurants les pronostics pour ce mois de mai. «Le complexe a encaissé 34 millions de dollars et nous comptons encaisser les 120 millions de dollars à la fin de l'année». Néanmoins, Youcef Yousfi a estimé que cela reste loin des résultats escomptés, au vu de la concurrence à laquelle le complexe d'El Hadjar est appelé à faire face, avec notamment, l'ouverture imminente du complexe de Bellara et celui construit avec le concours des Emiratis, dont l'investissement est de 1 milliard de dollars. «Nous allons inaugurer le plus grand complexe sidérurgique en Afrique, ce qui veut dire que le complexe d'El Hadjar sera confronté à une rude concurrence», a-t-il lancé en direction des sidérurgistes. Faisant état des défis auxquels sera confronté le complexe, et dans un message ferme aux travailleurs, Yousfi a invité les cadres dirigeants et les sidérurgistes à redoubler d'efforts afin d'augmenter la production et de pouvoir d'une part, assurer leurs salaires et d'autre part, rembourser l'Etat, qui a récupéré ce complexe depuis 2016. Faisant un flash-back sur le partenariat avec Arcelor Mittal, et l'état obsolète des équipements du complexe, Yousfi a rappelé la situation chaotique de l'usine et sa dette de 92 milliards de DA, laissant entendre que ces crédits octroyés par l'Etat au complexe doivent être remboursés, c'est pourquoi la production doit augmenter avec des coûts révisés à la baisse.
«Vos concurrents connaissent votre situation et vos coûts de production», a-t-il dit. «Ils vont tout faire pour avoir des coûts inférieurs aux vôtres. Si vous réussissez à relever le défi, c'est bien, autrement ce sera autre chose», a mis en garde, le ministre. Des propos qui ont résonné comme une mise en garde, quant à une possibilité de la disparition de ce fleuron de l'industrie en Afrique, pour céder la place au nouveau complexe sidérurgique Dzayer Stee, déjà cité, le plus grand à l'échelle africaine... Evoquant l'éventuelle baisse des salaires, le ministre de l'Industrie et des Mines a expliqué que «les salaires font partie des coûts. Je veux que les coûts se réduisent parce qu'aujourd'hui le complexe d'El Hadjar n'est pas seul sur le terrain. Les Algériens sont fiers de ce complexe, mais celui-ci n'est pas seul sur le marché national», a rappelé Youcef Yousfi. En réponse à une question sur d'autres volets de l'industrie, l'exploitation et l'exportation du phosphate, le ministre a indiqué que 10 milliards de dollars seront investis dans ce segment, en annonçant que 3 millions de tonnes de phosphates seront exportés à partir du port de Annaba. Cette enveloppe dégagée par l'Etat est destinée à la transformation et à la production d'ammoniac et d'acide sulfurique. Dans le même sillage Youcef Yousfi a fait savoir que «les mines des zones est et ouest du pays, Djebel Onk, Bir El Ater et Ghara Djebilet en l'occurrence, vont être réhabilitées afin de renforcer les productions minières du pays». L'opération verra, notons-le, la mise en marche de la ligne ferroviaire électrifiée, comme précisé par le ministre. Le commis de l'Etat a en fait indiqué que le minerai extrait et le phosphate seront transportés à bord de wagons produits par Ferrovial/ Annaba. La visite du ministre a été ponctuée par la visite des différentes unités du complexe d'El Hadjar, le haut-fourneau, le laminoir à chaud (LAC) et le laminoir à froid (LAF), le Centre de recherche en technologie Industrielle (Crti) et l'Unité de recherche en matériaux avancés (Urma), ainsi que les laboratoires d'analyse chimique et celui du contrôle industriel qui procède à des essais mécaniques et chimiques des matières métalliques. Youcef Yousfi a également visité d'autres entreprises économiques relevant de son secteur, Ferrovial et Cital en l'occurrence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.