Cyclisme/Tropicale Amissa Bongo (5e étape) : victoire de l'Algérien Reguigui    Sahara occidental: Podemos dénonce les manœuvres expansionnistes du Maroc    Football/ révision des statuts : installation d'une commission ad hoc    Rezig préside une réunion consacrée à l'examen de la problématique du transport de marchandises    Constantine: levée des entraves administratives pour achever l'aménagement extérieur des logements AADL2    Un tremblement de terre de magnitude 4.9 enregistré à Jijel    Un vaccin contre le nouveau coronavirus pourrait être prêt dans trois mois    MDN: large campagne sanitaire au profit des habitants de zones enclavées à Biskra et Touggourt    La communication du président ou l'art de marquer contre son propre camp    Adoption de la proposition algérienne visant l'amendement du statut le CJCA    AS Monaco: Une offensive du PSG pour Slimani ?    Karim Younes: le changement escompté passe par la poursuite du dialogue et du débat dans la sérénité    Tébessa: élargir les fouilles pour mettre au jour d'autres pièces archéologiques    Saisie de plus de 10 quintaux de kif traité à Naâma (MDN)    crise libyenne: le ministre malien des AE insiste sur l'importance de conforter le rôle de l'UA    L'Algérie n'importera plus de semences de pomme de terre à partir de 2022    Irak : plus de dix manifestants tués en une semaine    Alger, la diplomatie française et l'effet Merkel    Ce que propose le PAD    Le RCD dénonce "une injonction d'apprentis dictateurs"    Le Hirak face aux ambitions partisanes    Les stades de Bou-Saâda et de Saïda homologués    "Je sentais que nous allions avoir l'Algérie"    Dumas : "Satisfait de mon groupe"    Appel à l'accompagnement des professionnels    PwC Algérie passe au crible les dispositions fiscales    Le phénomène Saïd ! Prince Saïd !    Dans leur confort lointain, ils pensent !    Contrôle sanitaire aux points d'entrée en Algérie    L'Algérie a un rôle clair dans la relance de l'accord de paix au Mali    Les révélations du chef de l'Etat    .sortir ...sortir ...sortir ...    Ahmed El-Mili raconte Milev, berceau de son enfance    La célèbre actrice de télénovelas Regina Duarte veut prendre la tête de la culture    «Traduire l'œuvre de René Guénon en arabe était pour nous un vrai défi»    "Wassiet El Hattab", nouvelle pièce pour enfants    USMA : Hamra « Battre le Wydad ne relève pas de l'impossible »    Patrick Juillard : «Par rapport au reste du plateau, l'Algérie est bien lotie dans ce tirage des éliminatoires de la coupe du monde»    Entrevue du Président de la République avec des responsables de médias    Blida: Journée d'information sur la loi de finances 2020    Difficultés financières, enregistrement des médicaments...: Les opérateurs de la pharmacie vident leur sac    Skikda: Des habitants de Ali Hazila Ramdane barrent la route    Tlemcen: 34 réseaux de trafic de drogue démantelés en une année    Bouira: Coupures d'eau et perturbations dans plusieurs communes    Recep Tayyip Erdogan en visite à Alger    108 familles relogées à Ouled-Fayet    Des roquettes tirées près de l'ambassade américaine à Baghdad    Une pétition lancée pour réclamer une salle de cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





120 millions de dollars d'exportations à la fin de l'année
LES BONNES PERSPECTIVES DU COMPLEXE D'EL HADJAR
Publié dans L'Expression le 15 - 05 - 2018

Youcef Yousfi a insisté sur l'intensification des efforts pour faire face aux nouveaux concurrents du secteur de la sidérurgie en Algérie.
En visite d'inspection à son secteur à Annaba, le ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a affiché sa satisfaction, quant à l'amélioration des résultats enregistrés par le complexe sidérurgique, en matière de production et d'importation. «J'ai une grande confiance en le staff de la direction du complexe et ses travailleurs pour relever le défi et faire sortir El Hadjar de sa situation déficitaire», devait dire le ministre, en estimant rassurants les pronostics pour ce mois de mai. «Le complexe a encaissé 34 millions de dollars et nous comptons encaisser les 120 millions de dollars à la fin de l'année». Néanmoins, Youcef Yousfi a estimé que cela reste loin des résultats escomptés, au vu de la concurrence à laquelle le complexe d'El Hadjar est appelé à faire face, avec notamment, l'ouverture imminente du complexe de Bellara et celui construit avec le concours des Emiratis, dont l'investissement est de 1 milliard de dollars. «Nous allons inaugurer le plus grand complexe sidérurgique en Afrique, ce qui veut dire que le complexe d'El Hadjar sera confronté à une rude concurrence», a-t-il lancé en direction des sidérurgistes. Faisant état des défis auxquels sera confronté le complexe, et dans un message ferme aux travailleurs, Yousfi a invité les cadres dirigeants et les sidérurgistes à redoubler d'efforts afin d'augmenter la production et de pouvoir d'une part, assurer leurs salaires et d'autre part, rembourser l'Etat, qui a récupéré ce complexe depuis 2016. Faisant un flash-back sur le partenariat avec Arcelor Mittal, et l'état obsolète des équipements du complexe, Yousfi a rappelé la situation chaotique de l'usine et sa dette de 92 milliards de DA, laissant entendre que ces crédits octroyés par l'Etat au complexe doivent être remboursés, c'est pourquoi la production doit augmenter avec des coûts révisés à la baisse.
«Vos concurrents connaissent votre situation et vos coûts de production», a-t-il dit. «Ils vont tout faire pour avoir des coûts inférieurs aux vôtres. Si vous réussissez à relever le défi, c'est bien, autrement ce sera autre chose», a mis en garde, le ministre. Des propos qui ont résonné comme une mise en garde, quant à une possibilité de la disparition de ce fleuron de l'industrie en Afrique, pour céder la place au nouveau complexe sidérurgique Dzayer Stee, déjà cité, le plus grand à l'échelle africaine... Evoquant l'éventuelle baisse des salaires, le ministre de l'Industrie et des Mines a expliqué que «les salaires font partie des coûts. Je veux que les coûts se réduisent parce qu'aujourd'hui le complexe d'El Hadjar n'est pas seul sur le terrain. Les Algériens sont fiers de ce complexe, mais celui-ci n'est pas seul sur le marché national», a rappelé Youcef Yousfi. En réponse à une question sur d'autres volets de l'industrie, l'exploitation et l'exportation du phosphate, le ministre a indiqué que 10 milliards de dollars seront investis dans ce segment, en annonçant que 3 millions de tonnes de phosphates seront exportés à partir du port de Annaba. Cette enveloppe dégagée par l'Etat est destinée à la transformation et à la production d'ammoniac et d'acide sulfurique. Dans le même sillage Youcef Yousfi a fait savoir que «les mines des zones est et ouest du pays, Djebel Onk, Bir El Ater et Ghara Djebilet en l'occurrence, vont être réhabilitées afin de renforcer les productions minières du pays». L'opération verra, notons-le, la mise en marche de la ligne ferroviaire électrifiée, comme précisé par le ministre. Le commis de l'Etat a en fait indiqué que le minerai extrait et le phosphate seront transportés à bord de wagons produits par Ferrovial/ Annaba. La visite du ministre a été ponctuée par la visite des différentes unités du complexe d'El Hadjar, le haut-fourneau, le laminoir à chaud (LAC) et le laminoir à froid (LAF), le Centre de recherche en technologie Industrielle (Crti) et l'Unité de recherche en matériaux avancés (Urma), ainsi que les laboratoires d'analyse chimique et celui du contrôle industriel qui procède à des essais mécaniques et chimiques des matières métalliques. Youcef Yousfi a également visité d'autres entreprises économiques relevant de son secteur, Ferrovial et Cital en l'occurrence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.