Habitat : distribution de dizaines de milliers de logements à l'occasion du 1er Novembre    L'Algérie prend acte de la désignation de Bah N'daw comme président de la transition au Mali    Le Premier ministre palestinien salue la position du Président Tebboune contre la politique de normalisation avec l'entité sioniste    Convention entre le ministère de la santé et le ministère de l'enseignement supérieur pour lutter contre la Covid 19    PENSIONS DE RETRAITE : Mise en place d'un nouveau calendrier de versement    LUTTE CONTRE L'ARGENT SALE : L'impératif de garantir la transparence    MESURES DE REPRISE DES COURS : Les représentants des étudiants satisfaits    CONSTANTINE : Attribution "prochaine" de 100 aides à l'habitat rural    LUTTE CONTRE LES GANGS DE RUES A BLIDA : Arrestation de 59 personnes depuis le début de l'année    Exportations: l'ANCA plaide pour des conventions avec les pays africains limitrophes    Journée internationale de la paix: l'impératif de décoloniser la Palestine et le Sahara occidental    Tottenham : Alli serait disponible en prêt    Coronavirus: 191 nouveaux cas, 127 guérisons et 10 décès    Oran: l'opération d'installation des coordinateurs communaux de la délégation de l'ANIE touche à sa fin    Mostaganem: mise en échec de quatre tentatives d'émigration clandestine et arrestation de 51 personnes    Championnat d'Italie : Débuts flamboyants pour la Juve    Championnat d'Espagne : Le Real Madrid manque sa rentrée    Le paiement électronique "sécurisé et gratuit"    Mise en échec de trois tentatives de migration irrégulière à Mahdia    Le drabki, Abou Fadhel et tamazight    Les articles de la discorde    Naceri à la Cour constitutionnelle    Quelle chance pour la paix ?    Un autre décès par strangulation    Hommage à Abdelmadjid Merdaci    Avec Mustapha Toumi dites toujours «Sobhan Allah ya Ltif» !    Merci M6 ! Merci pour mes zygomatiques !    Benkhelifa signe pour trois ans    Enfin un gouverneur !    Deux réseaux de passeurs démantelés à Aïn Turck    Les journalistes n'abandonnent pas leur confrère    L'opposition appelle à la désobéissance civile en Côte d'Ivoire    Un suspect arrêté aux Etats-Unis    L'ange blanc s'envole    Hommage au journaliste Salem Hammoum à Bouzeguène    Premier film en variante amazighe ouarglie    Renouvellement des associations sportives : Le MJS fixe les modalités des AG    Flagrant délit !    Tlemcen: Trois SG de daïra et un ex-médiateur de wilaya promus    Retrouver la grandeur américaine    Les importateurs face à leur destin    Mines: Vers la création de 95 petites entreprises d'exploration d'or    El-Bayadh: Un nouveau complexe sportif bientôt en chantier    US Biskra: Une instabilité chronique    COLERES ET ENTORSES    «Khayrek sbaq»    Tebboune annonce des législatives anticipées    Un ramassis de clichés et de mensonges    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le génie électrique et l'informatique aux avant-postes
LES ETUDIANTS ET LES START-UP À TIZI OUZOU
Publié dans L'Expression le 05 - 08 - 2018

Il s'agit d'un projet inédit qui a pour objectif de former 1200 étudiants. Il est initié par GEN Algeria et soutenu par le Middle East Partnership Initiative (Mepi).
Le Club scientifique d'électronique de la faculté du génie électrique et informatique de l'université de Mouloud Mammeri organise des portes ouvertes au niveau du centre de loisirs scientifiques de Tizi-Ouzou. Tout le long de la semaine, des conférences et des rencontres tenteront de vulgariser le programme Elip, des cycles de formation et d'accélération qui reprend l'approche concrète et efficace en vue de la création d'un modèle de star-up à ambition mondiale.
Ce programme que les étudiants de l'université de Tizi Ouzou expliqueront est initié par GEN Algeria et soutenu par le Middle East Partnership Initiative - Mepi (Programme de coopération des USA destiné aux pays de la région Mena), Elip est un projet inédit qui a pour objectif de former 1200 étudiants et d'accompagner les meilleurs d'entre eux dans le parcours de création et de développement de leurs entreprises. Son activité s'étend sur 15 wilayas algériennes. D'un autre coté, le programme vise à créer un espace de travail et d'échange d'idées dans lequel l'étudiant peut mettre en pratique les notions théoriques qu'il a reçues durant sa formation. L'intérêt donc est de les accompagner durant leurs cursus universitaire afin de combler les lacunes des étudiants. Les étudiants regroupés dans le Club scientifique d'électronique de la faculté du génie électrique et informatique de l'université Mouloud Mammeri affirment aussi qu'ils proposent des formations à leurs camarades quand bien même complémentaires à leurs formations académiques. Plusieurs disciplines comme par exemple, l'arduino, rasberry pi et programmation de pic seront expliquées durant ces portes ouvertes. D'autre part, les organisateurs affirment que des idées et projets sortiront des rencontres et seront ensuite présentées lors des conférences scientifiques organisées prochainement. Les opportunités de les faire connaître se multiplieront, ajoutent-ils, car dans un avenir très proche se tiendront d'autres journées portes ouvertes avec des participations aux concours national et international.
Aussi, par ce programme, les étudiants pourront élargir leurs horizons dans leur vision de l'avenir. Elip leur apportera les moyens de développer leur leadership et de créer leur star-up selon les standards internationaux. Et c'est justement, ce genre d'initiative qui manque dramatiquement aux jeunes Algériens pour qui l'Etat met les moyens financiers nécessaires pour la création des entreprises. Mais ces moyens financiers ne sont pas suffisants pour booster le secteur des PME.
Des programmes avec des partenaires étrangers sont nécessaires, voire vitaux car l'expertise étrangère semble vraiment salutaire pour les projets. Il n'y a qu'à voir le sort réservé aux projets des jeunes ayant bénéficié des dispositifs comme l'Ansej, on comprend l'intérêt et l'utilité de ces partenariats avec les étrangers. Au niveau de l'Ansej, les projets bénéficient de tous les avantages mais se heurtent sur le manque d'expertise des promoteurs. Beaucoup se sentent abandonnés dans cette jungle sans pitié, parce qu'ils ne sont pas accompagnés par de l'expertise. Les quelques pseudo experts que les dispositifs mettent à leur disposition ne sont en final que des salariés sans aucun souci de voir les jeunes réussir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.