Le général de corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah en visite de travail au Commandement des Forces Navales : "Les lois de finances et des hydrocarbures, ...    Présidentielle du 12 décembre: Nouvelles procédures pour la légalisation des formulaires de souscription de signatures    Noureddine Bedoui au Conseil des ministres: Un remodelage de la sphère publique    Accord de Trump avec la Chine et les "avancées" sur le Brexit: Les Bourses européennes pas convaincues    Réalisation d'un stock "important" de blé dur et d'orge : Pas d'importation des deux produits cette année    Bordj-Bou-Arreridj (Irrigation): Une filiale du group IMETAL lance ses produits innovants    RUSSIE-ARABIE SAOUDITE: La Russie et l'Arabie Saoudite scellent leur rapprochement    Syrie : Trump lâche les Kurdes, mais menace la Turquie    L'OMC laisse Trump taxer les produits européens    Mise à jour Ligue 1 : Le MCA rejoint le CRB en tête du classement    Euro-2020: L'Angleterre demande une "enquête urgente" sur les cris racistes à Sofia    Organisation d'un match amical Algérie - France : Le sujet évoqué au cours du premier trimestre 2020    Ghardaïa: Des étudiants en architecture de Stuttgart achèvent une visite d'étude    11e Fcims à Alger: La Corée du Sud, l'Italie, la Turquie et l'Autriche à l'honneur    LIBAN-MUSIQUE: La chanteuse libanaise Fairuz retrouve le devant de la scène    18 personnalités lancent un appel    L'opposition des étudiants    ALGERIE 3 – COLOMBIE 0 : Les Verts s'offrent le neuvième mondial    Distribution de plus de 50.000 logements    Le ministère de la Santé rassure    5 gendarmes tués dans une attaque à Abarey    Sonatrach, nouveau actionnaire majoritaire    Martin Eden, une éducation amoureuse et politique sous le soleil noir de l'Italie    Des milliers d'attributions de logements en perspective    168 unités de boissons alcoolisées de différentes marques saisies    Poursuite de l'offensive turque sur fond d'une large condamnation internationale    La loi «rejetée» par la population est «sans crainte»    Batelli convoque 23 joueurs pour le match contre le Maroc    France-Algérie : les premiers pas...    Belles prestations des ensembles de Tchéquie, d'Egypte et de France    «Le voyage de Sindbab» bientôt à l'affiche    SIDI BEL-ABBES : Le policier auteur d'un quadruple crime se donne la mort    Tunisie: le scrutin présidentiel s'est déroulé dans la sérénité et sans failles    MCA -USMA : L'USMA perd le derby sur tapis vert    AHMED GAID SALAH AFFIRME : L'Algérie est sur ‘'la bonne voie''    PRESIDENTIELLE DU 12 DECEMBRE : Nouvelles procédures pour la signature des formulaires    EXIGEANT LE DEPART DE LEUR DIRECTEUR : Les travailleurs de l'éducation protestent à Béchar    OUARGLA : Recensement de plus de 1600 cas de cancer    L'émigration clandestine en recrudescence    Fondant au chocolat au micro-ondes    Les leaders à l'aise    Le RCD, le FFS et le PT appellent au retrait du projet    La chanson kabyle, vecteur des idées militantes    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Proche-Orient : Moscou et Riyad refondent leur coopération    Recouvrement de la fiscalité: Les chiffres «erronés» du gouvernement    L'EHU 1er Novembre dresse son bilan: 160.000 consultations et 32.000 hospitalisations en neuf mois    Le parti conservateur PiS largement favori    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le génie électrique et l'informatique aux avant-postes
LES ETUDIANTS ET LES START-UP À TIZI OUZOU
Publié dans L'Expression le 05 - 08 - 2018

Il s'agit d'un projet inédit qui a pour objectif de former 1200 étudiants. Il est initié par GEN Algeria et soutenu par le Middle East Partnership Initiative (Mepi).
Le Club scientifique d'électronique de la faculté du génie électrique et informatique de l'université de Mouloud Mammeri organise des portes ouvertes au niveau du centre de loisirs scientifiques de Tizi-Ouzou. Tout le long de la semaine, des conférences et des rencontres tenteront de vulgariser le programme Elip, des cycles de formation et d'accélération qui reprend l'approche concrète et efficace en vue de la création d'un modèle de star-up à ambition mondiale.
Ce programme que les étudiants de l'université de Tizi Ouzou expliqueront est initié par GEN Algeria et soutenu par le Middle East Partnership Initiative - Mepi (Programme de coopération des USA destiné aux pays de la région Mena), Elip est un projet inédit qui a pour objectif de former 1200 étudiants et d'accompagner les meilleurs d'entre eux dans le parcours de création et de développement de leurs entreprises. Son activité s'étend sur 15 wilayas algériennes. D'un autre coté, le programme vise à créer un espace de travail et d'échange d'idées dans lequel l'étudiant peut mettre en pratique les notions théoriques qu'il a reçues durant sa formation. L'intérêt donc est de les accompagner durant leurs cursus universitaire afin de combler les lacunes des étudiants. Les étudiants regroupés dans le Club scientifique d'électronique de la faculté du génie électrique et informatique de l'université Mouloud Mammeri affirment aussi qu'ils proposent des formations à leurs camarades quand bien même complémentaires à leurs formations académiques. Plusieurs disciplines comme par exemple, l'arduino, rasberry pi et programmation de pic seront expliquées durant ces portes ouvertes. D'autre part, les organisateurs affirment que des idées et projets sortiront des rencontres et seront ensuite présentées lors des conférences scientifiques organisées prochainement. Les opportunités de les faire connaître se multiplieront, ajoutent-ils, car dans un avenir très proche se tiendront d'autres journées portes ouvertes avec des participations aux concours national et international.
Aussi, par ce programme, les étudiants pourront élargir leurs horizons dans leur vision de l'avenir. Elip leur apportera les moyens de développer leur leadership et de créer leur star-up selon les standards internationaux. Et c'est justement, ce genre d'initiative qui manque dramatiquement aux jeunes Algériens pour qui l'Etat met les moyens financiers nécessaires pour la création des entreprises. Mais ces moyens financiers ne sont pas suffisants pour booster le secteur des PME.
Des programmes avec des partenaires étrangers sont nécessaires, voire vitaux car l'expertise étrangère semble vraiment salutaire pour les projets. Il n'y a qu'à voir le sort réservé aux projets des jeunes ayant bénéficié des dispositifs comme l'Ansej, on comprend l'intérêt et l'utilité de ces partenariats avec les étrangers. Au niveau de l'Ansej, les projets bénéficient de tous les avantages mais se heurtent sur le manque d'expertise des promoteurs. Beaucoup se sentent abandonnés dans cette jungle sans pitié, parce qu'ils ne sont pas accompagnés par de l'expertise. Les quelques pseudo experts que les dispositifs mettent à leur disposition ne sont en final que des salariés sans aucun souci de voir les jeunes réussir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.