L'entrevue retransmise sur les chaînes de télé    La pénurie refait surface    Issad Rebab classé 6e fortune d'Afrique    Les pays voisins se réunissent à Alger    Recep Tayyip Erdogan en visite à Alger    Des roquettes tirées près de l'ambassade américaine à Baghdad    108 familles relogées à Ouled-Fayet    Une pétition lancée pour réclamer une salle de cinéma    Révision de la Constitution: le Président Tebboune affirme la poursuite des concertations avec les personnalités    CAN-2020-Tour Principal: l'Algérie s'incline face à la Tunisie (22-26)    Les agrumes d'Algérie pénètrent le marché européen    Le ministre des Affaires étrangères allemand, M. Heiko Maas, effectuera, jeudi 23 janvier 2020, une visite de travail en Algérie    Un plan d'urgence à court terme    Fakhfakh promet une équipe «restreinte et sérieuse»    Le site de la nouvelle mosaïque découverte à Négride serait probablement celui d'un thermes romain    Alger: 10 personnes asphyxiées par des gaz brûlés dans une douche    Niger: Jean-Guy Wallemme :«Groupe facile pour l'Algérie ? Je ne pense pas que c'est l'avis de Belmadi !»    Classement mondial des clubs: le CRB en tête des formations algériennes    Commémoration du 60e anniversaire de la création de l'état-major de l'ALN    Le PT alerte sur la dégradation de l'état de santé de Hanoune    SIT-IN D'ENSEIGNANTS DU PRIMAIRE : Les protestataires appellent à l'ouverture du dialogue    PRODUITS FABRIQUES EN ALGERIE : Rezig annonce un fichier national    Entrevue du Président de la République avec des responsables de médias    Manipulation des législatives 2017 : Tayeb Louh épinglé    Liban: le nouveau cabinet de Hassane Diab tient son premier conseil des ministres    Virus en Chine: l'épidémie gagne d'autres pays, réunion d'urgence de l'OMS    Hand/Coupe arabe des clubs champions: l'ED Arzew obtient l'accord des autorités locales pour accueillir la compétition    Conflit au Sahara Occidental: l'UA doit prendre en considération les graves pratiques marocaines    Le 25 janvier prochain à la Safex    L'USMBA a tout intérêt à vendre Belhocini    Ghanem, troisième et dernière recrue du CRB    Gâteau fondant aux poires    Un étudiant découvert mort dans sa chambre    Saâdou : "Cette victoire face au MCO est bonne pour le moral"    Le Hirak dérange    Les autorités irakiennes poussent à l'escalade    Le ballet "La belle au bois dormant", l'arnaque    Les écoliers à la découverte de l'univers livresque    Le court métrage "Je suis un souvenir" sélectionné    ACTUCULT    La première "Classe d'eau" pilote inaugurée à Alger    Le ministère déclare la guerre aux spéculateurs    Le huis clos pour l'USMA, Meftah prend trois matchs    Fondemnt du développement, instaurer la bonne gouvernance    Une foule nombreuse l'accompagne à sa dernière demeure    Lakhdaria: Une femme morte dans l'explosion d'un extincteur    Malfaçons dans les logements neufs: Des mesures seront prises à l'encontre des responsables    48ème mardi de manifestation estudiantine: La mobilisation se poursuit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Casbah endeuillée
2 ENFANTS ET 3 ADULTES MEURENT DANS L'EFFONDREMENT D'UN IMMEUBLE
Publié dans L'Expression le 23 - 04 - 2019


Un drame par négligence
Les plafonds de ces immeubles tout juste repeints se sont effondrés sur les occupants des appartements.
La Casbah se réveille dans la douleur! Deux enfants en bas âge et trois adultes ont perdu la vie dans l'effondrement d'un immeuble de quatre étages à la rue Tamgilt. Il s'agit d'une mère et ses deux enfants, ainsi que deux frères. Terrible! Il était 5h 50 du matin, quand un bruit strident retentit dans la basse Casbah, à proximité de la mosquée Ketchaoua.
Des cris de femmes et d'enfants s'ensuivent! Mais les riverains ne comprennent pas encore ce qui s'est passé. «De l'extérieur, l'immeuble de quatre étages est intact», racontent des témoins.
Les hurlements et les pleurs venant de ce fameux immeuble continuent.
Les voisins accourent alors vers la cage d'escalier pour découvrir l'horreur. Les plafonds se sont effondrés sur les occupants des appartements. Ils ont été ensevelis sous de gros gravats. Les services de la Protection civile ont été appelés par les habitants qui avaient déjà commencé à essayer de déblayer le lieu du drame.
Les pompiers arrivent vers 6 h du matin. «Certains des habitants ont pu être sauvés du fait que leurs logements n'ont pas été totalement touchés», assurent d'autres témoins. Néanmoins, deux familles sont prises au piège. Les pompiers arrivent à communiquer avec les survivants tentant de les rassurer. Le déblayage se poursuit. Vers 10 h du matin, c'est le choc! On retire un premier corps. Il s'agit d'un enfant de trois ans.
C'est l'émoi chez tous les présents. Le corps sans vie d'un deuxième enfant est trouvé, avant celui d'un adulte. Sous le choc et la colère, les habitants voient arriver un cortège. C'est le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh. Les riverains le prennent comme une provocation. «Surtout que cet immeuble, comme le reste du quartier, a été repeint à l'extérieur sans subir de vrais travaux de rénovation alors qu'il menaçait de tomber en ruine», peste un jeune du quartier. Zoukh est pris à partie! Les «dégagez ya sarakine» fusent de partout. Tout comme les «vous aurez sur la conscience la mort de ces victimes».
Le wali prend la poudre d'escampette sous les insultes d'une population qui ne veut plus de lui et ses semblables. Bouillonnant de colère, les habitants continuent de prêter main forte aux agents de la Protection civile afin de sauver les victimes ensevelies, mais toujours en vie.
Ils arrivent à sauver trois personnes qui sont vite transférées vers les services des urgences. En plein Hirak, ce terrible drame n'est pas là pour apaiser ce quartier mythique de la capitale. La Casbah est en pleurs!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.