Tiaret : Des cadres des Domaines, du Cadastre et de la Conservation foncière devant la justice    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Les aliments à ne jamais mélanger avec des sodas    Le FC Barcelone boucle le départ d'André Gomes    Kamélia Arezki sur le podium    Arts martiaux : De l'or pour Ryma Iazourene    Nouvelles d'Oran    Es Sénia : Cinq enfants mordus par un chien errant    Hôpital Aïn Larbi à Guelma : Des sages femmes protestent devant la DSP    Gaïd Salah met en garde contre un vide constitutionnel    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Attribué en tant qu'actifs résiduels de l'ex-Edipal: Un foncier communal concédé pour un projet promotionnel récupéré    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    USM Alger: Kaïs Yaâkoubi ne viendra pas    JSM Tiaret: Une démarche peu convaincante    Protocole d'entente entre l'université Oran 1 et la firme canadienne SAJE: La 6ème session consacrée à la pratique de la gestion-conseil    Les étudiants réclament un «Etat civil»    Le tour de main des mages    Aéroport d'Alger: 30.000 euros et 16.000 dollars interceptés    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    Ils allaient servir d'aliment de bétail: Plus de 100 quintaux de farine saisis    Une amitié de voisinage et une coopération régionale    Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée    L'ancien officier supérieur, Mohamed Khalfaoui estime : "Nulle sortie de crise n'est envisageable sans dialogue et mutuelles concessions"    Selon des experts économiques : La persistance de la crise politique affectera négativement l'économie nationale    Urgence au dialogue consensuel    L'appel lancé par sept partis de l'opposition    La justice se penche sur les dossiers du secteur    Début des inscriptions le 20 juillet    6 lourds griefs retenus par le Tribunal    AFFAIRE SOVAC : Ouyahia face à une nouvelle affaire de corruption    Le Conseil de la concurrence revendique une autonomie    Serraj refuse tout dialogue avec Haftar    «La corruption n'est pas un phénomène, c'est un système qu'il faudrait changer»    Belmadi : "Il y a encore des choses à parfaire"    Manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011» : Le chapiteau de tous les scandales    Le sujet de lettres arabes fait polémique    sortir ...sortir ...sortir ...    La judicieuse combinaison entre mémoire et histoire    Les deux faces d'un même dollar    Sant' Egidio bis?    Requête pour un réarmement moral de l'Algérie    Sénégal : Le "dialogue national" engagé, "nécessaire" ou "jeu de dupes"?    Foire internationale d'Alger : Ouverture de la 52e édition ce mardi avec la participation de 15 pays    Mohamed Morsi meurt pendant son procès    Seat algérie : main-d'oeuvre gratuite pour la première vidange    Rajoelina obtient la majorité absoluedes députés    130 millions DA pour l'aménagement de lazaouia de Sidi Cheikh    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lancement de la première assurance-santé
L'ASSURANCE DE PERSONNES «CAARAMA» INNOVE
Publié dans L'Expression le 30 - 04 - 2019

«Caarama Assurance» a lancé, hier, en présence de la presse, un nouveau produit permettant l'accès à une assurance-santé, à des prix «très attractifs». Sont ciblés les salariés et les non-salariés, ainsi que les professions libérales. Ainsi tout un chacun, quel que soit son activité professionnelle, peut souscrire à cette formule qui est d'ores et déjà opérationnelle. L'on peut accéder à cette assurance au prix «modeste» de 600 dinars mensuels pour la formule individuelle et de 500 DA/mois pour la formule dite de «famille». Ce tarif, minime en soi, ne revient pas plus cher qu'un café par jour, servi dans un établissement populaire! Le nouveau produit «Sihati» se décline en trois variantes: «Silver, Gold et Paltinum.» Cette gamme de produits permet à l'assuré et à sa famille, de bénéficier de la prise en charge des frais relatifs aux analyses et à l'imagerie médicale, aux actes de spécialistes, à l'hospitalisation, à la maternité, à l'assistance médicale ainsi qu'à la couverture des maladies «redoutées» que sont le cancer, l'AVC, l'insuffisance rénale, l'infarctus du myocarde, etc. Il faut savoir que Caarama-Assurance a été la première à lancer l'assurance «Maladies redoutées» en 2015. Cette garantie s'étend à 12 maladies graves comme celles citées plus haut. Un «plus» est offert à travers la garantie proposée gratuitement aux assurés qui la souhaitent, dès la troisième année de souscription. Toutes ces prestations sont prises en charge par un réseau composé d'une centaine de cliniques conventionnées, de laboratoires d'analyses médicales et de centres d'imagerie répartis sur l'ensemble du pays. Moyennant un léger supplément pécuniaire, ce nouveau produit d'assurance permet également de bénéficier d'une assistance médicale H24 et 7j/7 qui inclut le transport sanitaire en Algérie, un deuxième avis médical à l'étranger sur un diagnostic ou un traitement, en cas de besoin, et aussi les frais de visite d'un proche parent, selon le cas.
Créée en 2011, «Caarama Assurance», spécialisée dans l'assurance de personnes, que pilote Ammar Meslouh, est une filiale de la Caar.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.