Dialogue national: la balle est dans le camp du pouvoir    Crise politique : Des initiatives mais point de solutions !    APC de Bousfer: Le vice-président et deux élus entendus par la gendarmerie    Tlemcen: Le LGV se rapproche de Maghnia à petite vitesse    Aéroport «Mohamed Boudiaf»: Atterrissage d'urgence d'un ATR d'Air Algérie    Football à l'Ouest: L'ASMO, l'USMBA, le RCR et le MCS dans la tourmente    Un homme découvert mort au marché de gros d'El Kerma    Cyber-escroquerie, une arrestation    Villes nouvelles et pôles urbains: Le gouvernement dans l'urgence    Méditation sur un nuage    Cameroun: Libération d'une partie des opposants, un pas vers le dialogue politique ?    Bourses : Séance inaugurale folle pour le Star chinois    Compétitions africaines interclubs 2019-2020 : Les clubs algériens fixés sur leurs adversaires    Mercato : Petit tacle de Rummenigge à Gardiola pour Sané    Chlef : Plus de 700 enfants sensibilisés à l'économie de l'eau    L'économiste Kamel Rezzigue a la radio : "Il faut accélérer le processus politique pour le salut de l'économie nationale délicatement fragilisée par ...    Avions de combat : Thales plaide pour une alliance en Europe    Etablissements publics de santé: Vers "l'obligation" de l'activité de jumelage    Nouveaux bacheliers : Début des préinscriptions et inscriptions    Jeune sahraouie tuée: Plusieurs ONG condamnent la répression marocaine brutale dans les territoires sahraouis occupées    Le gouvernement au chevet des nouvelles villes    Air Algérie a rapatrié tous les supporters    Une "réponse forte à la bande"    Nouveau mandat de dépôt contre Amar Ghoul    Zidane félicite l'Algérie après son sacre africain    Saisie de plus de 4,6 quintaux de drogue    L'anglais évince le français    Le sélectionneur annonce sa démission    AUTOMOBILE : Les premières voitures Peugeot dès janvier 2020    GAID SALAH : ‘'Le peuple a envoyé une réponse forte à la bande''    L'Union arabe félicite l'Algérie    La fanfare de la Protection civile égaye les annabis    Affaire Tahkout : Le wali d'El Bayadh Mohamed Khenfar auditionné à la Cour suprême    ACTUCULT    Le Forum France-Algérie se joint à l'appel du mouvement associatif    Essebsi refuse de ratifier la nouvelle loi électorale    Rassemblement de soutien aux détenus d'opinion    La majorité des Français trouve le phénomène "normal"    La FAF empoche un chèque de 4,5 millions de dollars    Une chaîne de télé franco-algérienne sera lancée en 2020    Jack Lang : "Nous sommes tous un peu algériens"    L'Ukrainienne Juicy M en guest star au Blackout Festival    De la conquête par Tarik Ibn Ziad aux principautés    Vers la réhabilitation du vieux lycée technique    Aïd El Adha: Fixation de points de vente de bétail contrôlés à travers le pays    Les exigences de "l'Alternative démocratique"    Des centaines de fans coincés au Caire    Le blocage du pétrolier algérien a duré 1h15mn    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maduro accuse l'ex-chef du renseignement
TENTATIVE DE COUP D'ETAT AU VENEZUELA
Publié dans L'Expression le 12 - 05 - 2019


Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a accusé Manuel Ricardo Christopher Figuera, l'ancien chef du service du renseignement, d'avoir organisé la tentative de coup d'état du 30 avril dernier.»La personne qui a organisé le coup est un lâche, un traître. Son nom est le général Manuel Ricardo Christopher Figuera», a tonné M. Maduro lors d'un rassemblement public vendredi. Le général Figuera a pris la fuite et abandonné à leur sort les soldats devant participer au putsch à Altamira, un quartier de Caracas acquis à l'opposition vénézuélienne, a-t-il ironisé, selon des médias locaux. M. Maduro a ajouté qu'une enquête a montré que l'ex-patron du Service national bolivarien de renseignement (SEBIN) avait été recruté par la CIA il y a plus d'un an, assurant que justice serait faite «tôt ou tard» après cette trahison. Avant de fuir, le général Figuera avait été sanctionné par les Etats-Unis selon qui le SEBIN s'est livré à des actes de torture. Sa défection a été confirmée le 7 mai, par le vice-président américain Mike Pence, en annonçant par ailleurs que les sanctions américaines le visant étaient levées. Nicolas Maduro a par ailleurs réaffirmé sa confiance en le ministre de la Défense, Padrino Lopez, le président de la Cour suprême, Maikel Moreno, et le commandant de la Garde présidentielle, Ivan Hernandez Dala. Suite au putsch avorté, Figuera a été remplacé à la tête du SEBIN par le général Gustavo Gonzalez Lopez. Ancien ministre de l'Intérieur, de la Justice et de la Paix, il était jusqu'alors conseiller à la sécurité et au renseignement du président Maduro. La crise politique au Venezuela s'est aggravée depuis le 23 janvier, lorsque Juan Guaido, dirigeant de l'opposition et président du Parlement, s'est autoproclamé président par intérim lors d'un rassemblement dans la capitale, Caracas. Il a été reconnu par les Etats-Unis, ainsi que par les membres du groupe de Lima (à l'exclusion du Mexique), par l'Organisation des états américains et par une partie des états membres de l'Union européenne. La Russie, la Biélorussie, la Bolivie, l'Iran, Cuba, le Nicaragua, El Salvador, la Syrie, la Turquie et d'autres ont exprimé leur soutien au président Maduro, qui demeure le président légitime du Venezuela. Les Vénézuéliens étaient appelés hier, par Juan Guaido, à sortir dans la rue pour dénoncer l'offensive du pouvoir, visant les responsables du soulèvement manqué. Ces manifestations devraient permettre à l'opposition de compter ses rangs, plus de trois mois et demi après que Guaido s'est proclamé président par intérim. Les adversaires du régime veulent reprendre l'initiative après les mesures prises par le pouvoir contre plusieurs députés. L'un a été incarcéré, trois se sont réfugiés dans des ambassades et un autre a fui pour la Colombie.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.