Polisario: L'élargissement du mandat de la Minurso, un impératif compte tenu les derniers développements    ONU: l'Algérie réalise de "grandes avancées" dans la promotion des droits des handicapés    Barça : Le président par intérim regrette que Messi soit resté    Real : Une réunion de crise sans la présence de Zidane ?    Réassurance: la CCR augmente son capital à 25 milliards DA    À l'aune de l'économie de la connaissance    Dans l'attente des 6 000 logements AADL    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    El-Guerguerat: la violation marocaine du cessez-le-feu largement condamnée    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    La guerre de libération "ne s'arrêtera qu'avec la fin de l'occupation marocaine"    Défilé d'anciens ministres au tribunal de Sidi-M'hamed    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Le cas de Koukpo et Ngombo réglé    L'EN fin prête    Changement attendu dans la fabrication automobile    Du nouveau pour la petite enfance    Que faire ?    Même la précarité choisit ses victimes !    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Programme    Damerdji "favorable" à un retour limité du public    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    L'EHU 1er-Novembre prend en charge 70% des malades    "Pour une conférence nationale inclusive"    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Alliance Assurances lance en exclusivité le premier produit dédié aux startup    Une vie de combat    Quand Yasmina sauve Mohamed !    HENRI TEISSIER, l'archevêque au grand cœur    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    J'irai me plaindre à mon député !    DEVISE ET LOGIQUE DE DIGNITE    Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    Une absence et des interrogations    Diego...    Violation du protocole sanitaire et non-respect du confinement: 12.237 infractions enregistrées du 5 novembre au 1er décembre    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    Le professeur Benbouzid met les points sur les "i"    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Affrontements à Jakarta après les résultats de l'élection
INDONESIE
Publié dans L'Expression le 23 - 05 - 2019

Des affrontements entre partisans de l'opposition et la police ont eu lieu, hier matin, à Jakarta après l'annonce la veille des résultats officiels de l'élection présidentielle donnant la victoire au sortant Joko Widodo. Une vingtaine de manifestants ont été arrêtés, selon la police qui a indiqué vérifier des informations faisant état de la mort par balle d'une personne au cours des affrontements. «Nous sommes encore en train de vérifier mais je dois réaffirmer que les policiers n'utilisent pas de balles réelles», a affirmé Dedi Prasetyo, le porte-parole de la police. Des forces antiémeute ont eu recours à du gaz lacrymogène pour disperser des manifestants qui lançaient des pierres et des feux d'artifice en direction de la police. D'autres manifestants ont mis feu à des étals de marchands et plusieurs véhicules ont été incendiés, ont constaté des observateurs. Un commandant des forces spéciales a été placé en détention pour avoir tenté de fournir des armes à des manifestants, avait indiqué précédemment le gouvernement. Une importante station de train desservant le centre-ville a été fermée et plusieurs axes routiers menant vers la commission électorale (KPU) et l'organe de supervision électorale (Bawaslu) étaient fermés au trafic routier mercredi. Des centres commerciaux, des entreprises ainsi que des écoles ont également été fermées.
Plus de 30.000 forces de l'ordre avaient été déployées dans la capitale en prévision de la publication des résultat de l'élection très disputée. La commission électorale indonésienne a proclamé le président sortant Joko Widodo vainqueur de l'élection avec 55,5% des voix, contre 44,5% pour son adversaire, l'ex-général Prabowo Subianto. Mais ce dernier met en cause depuis le scrutin du 17 avril le comptage des voix et dénonce des fraudes, non confirmées par l'organe de supervision électorale indonésien ou par les observateurs indépendants.
Prabowo Subianto a appelé ses partisans à rester calme et veut contester l'élection devant la cour constitutionnelle mais plusieurs centaines de manifestants s'étaient rassemblés mardi devant l'organe de supervision de l'élection.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.