Aouchem, acte 2    Changement climatique: L'Algérie, un partenaire "stratégique et fiable" dans le bassin méditerranéen    Poursuite des travaux du séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique    Lamamra : L'alliance maroco-israélienne, une jonction entre deux expansionnismes territoriaux    Enseignement supérieur: l'Algérie et la Tunisie décident de "capitaliser" les acquis de coopération    Ministre de la culture sahraoui: "nous résisterons au génocide culturel conduit par le Maroc"    Des vents forts annoncés ce vendredi sur des wilayas côtières de l'Est du pays    Les Parlements algérien et européen pour la relance de la commission interparlementaire    Rencontre FAF-FIFA-CAF: Charaf-Eddine souhaite une plus grande représentativité de l'Algérie dans les instances internationales    Le 25e Sila du 24 au 31 mars 2022    Le rôle de l'Algérie est important au sein de l'Union africaine    Intempéries : trouver des solutions aux accumulations des eaux pluviales dans les tunnels    Real : Comment Ancelotti aurait décidé de punir Isco    Claude Le Roy voit un Algérien ou un Sénégalais meilleur joueur de la CAN 2021    Coupe Arabe : Reprise de l'entrainement pour les Verts avant d'affronter le Liban    Coronavirus: au moins 5.223.072 morts dans le monde    Déclin du RND et recul du MSP    Démonstration de force des Verts    Boualia opéré avec succès    Derouaz : "Nous avons apporté les éclaircissements    Le PT fustige le gouvernement    "Le Hirak continue à faire son effet sur la conscience collective"    Libye : la présidentielle en équation    L'obligation vaccinale n'est pas à écarter    Boudiba dénonce les ponctions effectuées sur les salaires    La stabilité des prix du pétrole en jeu    Pour un re-engineering économique global de l'Algérie    Nécessité d'associer les acteurs économiques    Le Parti des travailleurs tunisien met en garde contre l'aventure du Makhzen    Le satisfecit du FFS    Le lourd défi des nouveaux élus    «Contre les inégalités et la discrimination»    La FAHB tiendra une AGEX prochainement    Les talibans demandent aux Etats-Unis de débloquer les fonds gelés    Le rapport sur l'attaque d'Inata remis au Président Kaboré    ACTUCULT    A quand «la ruée vers l'or» ?    Paix et sécurité en Afrique: Conférence de haut niveau à Oran    L'ennemi aux sept têtes    L'armée saisit plus de 3 quintaux de cannabis    Le naufrage islamiste    Le FMI affiche sa satisfaction    Unis face aux défis communs    «nous sommes sur la bonne voie»    Le ministère apporte des précisions    One night in Algéria!    Joséphine Baker, une icône d'engagement et de liberté    Des week-ends culturels à l'opéra d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Suite et pas fin
Affaire ES Tunis–WA Casablanca
Publié dans L'Expression le 03 - 08 - 2019


Les organes compétents de la Confédération africaine de football se réuniront « incessamment » pour statuer sur le dossier de la finale retour de la Ligue des champions ES Tunis - WA Casablanca, a annoncé jeudi l'instance continentale dans un communiqué. « La CAF annonce que ses organes compétents se réuniront incessamment pour statuer sur le dossier et qu'elle avisera en temps opportun », indique le communiqué. La réaction de la CAF fait suite à la décision du Tribunal arbitral sportif (TAS) qui a annulé mercredi pour des « raisons formelles » la décision prise par le Comité exécutif de la CAF de faire rejouer sur un terrain neutre la finale retour de la Ligue des champions entre l'EST et le WAC. Après une audience tenue à Lausanne en Suisse, en présence de toutes les parties et de leurs conseils, le TAS a conclu que le Comité exécutif de la CAF n'était pas compétent pour ordonner que la finale retour soit rejouée et a décidé d'annuler la décision attaquée. « La formation du TAS a annulé la décision du 5 juin 2019 pour des raisons de forme uniquement et la CAF n'a pas encore reçu la motivation de ladite sentence », informe encore l'instance d'Ahmad Ahmad. Pour le TAS, « il appartient désormais aux organes compétents de la CAF de se pencher sur les incidents survenus dans le stade de Radès le 31 mai 2019, de prendre le cas échéant toute sanction disciplinaire adéquate, et en conséquence de décider si le match retour de la Ligue des champions CAF 2018-2019 doit être rejoué ou non. » Le Bureau exécutif de la CAF avait décidé le 5 juin, au terme d'une réunion tenue à Paris, de faire rejouer la finale retour, invoquant des problèmes de sécurité. L'instance continentale a demandé également à l'Espérance de restituer le trophée et les médailles en attendant la désignation de la date et du stade qui accueillera la finale retour à rejouer après la CAN-2019 disputée en Egypte (21 juin - 19 juillet). Le WA Casablanca avait refusé de poursuivre le match disputé dans le stade olympique de Radès, pour protester contre le non recours à l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR), défaillante, pour vérifier la validité d'un but refusé par l'arbitre gambien Bakary Gassama à la 61', lequel a estimé que l'égalisation des Marocains était entachée d'une position d'hors-jeu. L'EST menait au score 1-0, après le nul 1-1 au match-aller, disputé au stade Mohammed-V de Casablanca.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.