2e Séminaire régional pour les parlements africains: la délégation du Conseil de la nation souligne à Djibouti l'engagement de l'Algérie à développer les différents secteurs    Conférence africaine des start-up: adoption d'une feuille de route africaine constitutive de la coopération continentale    Les recettes de la fiscalité pétrolière représentent 41% du total des recettes budgétaire prévues pour 2023    Secousse tellurique de magnitude 4 degrés dans la wilaya de Blida    La "Tenue traditionnelle féminine de l'Est algérien", bientôt proposée pour l'inscription au patrimoine de l'humanité    De COP en COP !    Abderrahmane Hadef, économiste: L'Algérie a les atouts pour devenir un pays émergent    Ligue 1 (13ème journée): Deux derbies et un classico à l'affiche    Le chemin est encore long    Violences: Appel à protéger l'école    Tamanrasset: Trois morts dans une collision    Lutte contre les intoxications alimentaires: La commission d'hygiène communale d'Oran sévit    DGSN: Un réseau ciblant les enfants sur les réseaux sociaux démantelé    «Samahna si l'Hadj» !    La Libye invite les sociétés étrangères à reprendre exploration et production    Le Général d'Armée Chanegriha reçoit le Coordinateur américain du Conseil de Sécurité nationale, pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord    Le Qatar impressionne le monde    La Seleçao en mode Samba    Radioscopie d'un club détourné    Le FFS, un parti-rempart    Les leçons d'une opération    Propositions pour le nouveau Code de la commune    Un litige qui dure depuis 5 ans    Les élèves grelottent    L'incontournable numérisation    Le budget primitif en constante régression    L'Afrique se réunit à Oran    La communauté internationale salue l'accord de sortie de crise au Soudan    Un concert euphorique    Formation à l'improvisation théâtrale    L'humanité tragique au cœur du cinéma    Coronavirus: 9 nouveaux cas et aucun décès    Nécessité d'impliquer les startups dans le domaine du tri et du recyclage des déchets    L'Algérie nouvelle sous la conduite du Président Tebboune: une expérience pionnière de démocratie    Maroc: manifestations contre les arrestations des opposants et la détérioration des conditions sociales    Annaba: début jeudi des journées nationales du monodrame    Décès de l'ancien président de la LFP Mahfoud Kerbadj    L'Algérie condamne "fermement" le massacre perpétré en RD Congo    Tebboune reçoit les chefs des délégations    Soudan: la communauté internationale salue l'accord de sortie de crise    Ligue 1 Mobilis (13e J) : USMA-CRB à l'affiche, la JSK en quête de confirmation    11e Fica, le film "De nos frères blessés" présenté au public    Ligue 2 - ASM Oran: Les raisons d'un échec programmé    Algérie-Chine: Le partenariat stratégique global renforcé    Sari-Ali Hikmet au «Le Quotidien d'Oran»: «Chaque cheminant vers Dieu a son propre chemin»    «Je suis conscient des aspirations du peuple»    Cour constitutionnelle: «De grands pouvoirs et une soupape de sécurité pour l'Etat de droit»    Algérie-Jordanie: Des accords et des mémorandums d'entente signés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tabbou libre le 26 mars prochain
Il a écopé d'un an de prison dont 6 mois avec sursis
Publié dans L'Expression le 12 - 03 - 2020

Le verdict du tribunal de Sidi M'hamed est tombé, hier matin. Karim Tabbou est condamné à un an de prison, dont six mois avec sursis. Cette peine est assortie d'une amende de 50000 DA. Tabbou a été jugé pour les chefs d'inculpation d'atteinte au moral de l'armée et à l'unité nationale, ainsi que d'incitation à la violence. Ce verdict vient clore le procès qui s'est déroulé le 4 mars dernier. Il y a lieu de rappeler que le procureur de la République avait requis à l'encontre de l'ancien premier secrétaire du FFS une peine de 4 ans de prison de ferme et une amende de 200000 DA.
Comme lors du procès, plusieurs citoyens se sont rassemblés aux abords du tribunal pour y organiser un sit-in en signe de soutien à Karim Tabbou.
ses partisans qui s'attendaient certainement à un verdict plus clément, ont accueilli la décision du tribunal avec quelques appréhensions. Mais la joie de la prochaine libération de l'activiste après avoir purgé sa peine, a pris le dessus et la rue Abane Ramdane a vibré aux cris des citoyens venus soutenir Tabbou.
Plus que le verdict, jugé sévère par ses avocats, la nouvelle de l'accident de voiture du convoi qui conduisait Tabbou au tribunal a été très commenté sur place et sur les réseaux sociaux. Tout est parti de la publication d'un post sur la page facebook du Cnld. Celui-ci affirmait que sur la route menant de la prison de Koléa au tribunal de Sidi M'hamed, Karim Tabbou a été victime d'un accident de la circulation. Le rédacteur du post en question s'est empressé d'ajouter qu'il n'y avait aucun dommage, fort heureusement.
Pour rappel, Karim Tabbou a été placé une première fois sous mandat de dépôt, le 12 septembre 2019, par le juge d'instruction près le tribunal de Koléa pour le chef d'inculpation d'«atteinte au moral de l'armée», il a été remis en liberté le 25 septembre par la chambre d'accusation près la cour de Tipasa. Puis il sera arrêté une seconde fois, à son domicile, à peine 24h après sa libération, et présenté par-devant le juge d'instruction du tribunal de Sidi M'hamed (Alger), qui l'a placé en détention à la prison de Koléa.
Par ailleurs, lors de son procès, Karim Tabbou est revenu sur les conditions de son arrestation, révélant avoir «subi des maltraitances et des violences» au siège du centre d'investigations de Ben Aknoun, affirmant qu'il a été «frappé, insulté, humilié». Il précisera en outre que c'est son engagement politique qui a conduit non seulement à son arrestation, mais aussi à «l'acharnement de la justice contre sa personne». «Je suis jugé non pas en tant que citoyen, mais en qualité de chef d'un parti non agréé (UDS).Je refuse d'être poursuivi en ma qualité de militant politique par les services de sécurité, sous prétexte judiciaire. Cela fait de la justice un simple instrument entre les mains de l'Exécutif» a-t-il déclaré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.