Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Le soutien de Bruxelles au processus mené par l'ONU au Sahara occidental exprimé    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Le Président Tebboune distingué par l'Union arabe des engrais    APN: reprise du débat autour de la Déclaration de politique générale du Gouvernement    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Justice: installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Vous pouvez retirer votre ordre de versement    Verdict confirmé pour Saïd Bouteflika    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Tir d'un missile balistique Nord-coréen: Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Un cas psychiatrique!    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Défis africains de la COP 27    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Revente en l'état: Le nombre des importateurs est passé de 43.000 à 13.000    Sommet arabe d'Alger: Les attentes palestiniennes    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Belaïli met les points sur les «I»    Le CRB confirme    Belatoui espère un véritable départ    Une délégation ouest-africaine à Ouagadougou    Bientôt le dénouement?    Les députés relèvent l'absence de chiffres    Les challenges de 2023    Washington dissipe les nuages    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières et à la préservation de la souveraineté territoriale du pays    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Investissement: le nouveau projet de loi redonnera confiance à l'opérateur économique
Publié dans L'Expression le 14 - 06 - 2022

Le Médiateur de la République, Brahim Merad a déclaré, lundi à Alger, que le nouveau projet de loi relative à l'investissement redonnera confiance à l'opérateur économique, affirmant qu'un cadre juridique approprié à l'investissement permettra à l'Algérie de se placer au rang des pays économiquement émergents.
Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a tenu à trouver un cadre juridique "approprié" à l'investissement, permettant, tant à l'investisseur local qu'étranger, de se lancer "confortablement" dans l'acte d'investissement en Algérie, a précisé Merad qui était invité du "Forum de la radio" de la chaine I.
Le projet de loi relative à l'investissement, adopté en mai dernier en Conseil des ministres, et qui sera prochainement présenté à l'Assemblée populaire nationale (APN) pour examen et débat, "redonnera confiance à l'opérateur économique" pour aller de l'avant dans l'acte d'investissement, a-t-il souligné, indiquant que "de nombreux opérateurs envisagent d'élargir leurs activités économiques".
Evoquant le bilan de la levée des obstacles sur les projets économiques, il a fait savoir que 867 projets d'investissement ont été débloqués, ce qui a permis la mise en exploitation de 610 unités industrielles et la création de plus de 34.000 emplois permanents.
Il a souligné, à cet égard, que les projets d'investissement contribuent à l'amélioration du niveau de vie du citoyen, en assurant des postes d'emplois et en contribuant à la réalisation du développement local, rappelant que "le Médiateur de la République, en tant qu'organe, n'est qu'une partie intégrante d'une dynamique structurelle dont les bases ont été jetées par le Président de la République, à travers une série de décisions et de directives pour relancer l'économie".
Rappelant les conditions particulières qu'a connues l'Algérie, à l'instar de plusieurs autres pays, dont la sécheresse, la baisse des cours des hydrocarbures et les répercussions de la crise sanitaire mondiale, Merad a déclaré qu'"en dépit de tout cela, le Président de la République a honoré ses engagements concernant son programme de développement et fait face à toutes les difficultés pour aller de l'avant et surmonter cette étape. Aujourd'hui, nous avons atteint des résultats que nous considérons comme point de départ d'un grand processus de développement qui fera de l'année 2022, l'année du décollage économique par excellence".
L'instance du Médiateur de la République est la première instance créée après l'élection du Président Tebboune qui a placé le citoyen au "centre de ses préoccupations", par souci de lui "rétablir ses droits, préserver sa dignité et améliorer son niveau de vie, tout en œuvrant à aplanir les obstacles bureaucratiques dont il souffre", a ajouté Merad.
Soulignant le caractère prioritaire de "la levée des injustices" dans les régions enclavées, le Médiateur de la République a fait état d'"un programme de développement ayant permis l'examen de la situation, le recensement des régions concernées et la consécration d'enveloppes financières pour la prise en charge des projets nécessaires et urgents".
Grâce à ses délégués locaux dans les 58 wilayas, l'instance du Médiateur de la République suit au quotidien les dossiers et les affaires des citoyens, a-t-il rappelé, relevant qu'en 2021 son instance avait été destinataire de 61.421 requêtes dont 59.745 ont été examinées et soumises aux administrations concernées.
L'instance du Médiateur de la République a répondu, en 2021, à 34.832 préoccupations et enregistré 124.368 audiences au niveau de l'instance et ses délégations locales, a-t-il précisé.
Du 1er janvier au 26 mai 2022, l'instance du Médiateur a reçu 25.297 requêtes, dont plus de 25.000 examinés et transférées, outre 39.862 audiences, selon le médiateur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.