Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Elle sera lancée le 15 octobre
Une plate-forme pour identifier les projets
Publié dans L'Expression le 04 - 10 - 2020

Le ministère délégué auprès du Premier ministre, chargé de l'Economie de la connaissance et des start-up, Yacine El Mahdi Oualid a annoncé le lancement, le 15 octobre prochain, d'une plateforme dédiée à l'identification des projets innovants et à l'obtention du label «start-up» et des avantages fiscaux. Yacine Oualid a indiqué que pour son département ministériel, cette plateforme numérique est «ouverte à tous les jeunes porteurs de projets innovants afin de s'identifier et de pouvoir obtenir le label start-up institué par un décret exécutif». Selon le ministre délégué, cet outil technologique permet de lever toutes les entraves bureaucratiques et facilite les procédures de création des entreprises de type start-up, offrira toutes les possibilités aux jeunes pour bénéficier des avantages fiscaux, de lever des financements et d'adapter leurs besoins, ainsi que d'être en contact permanent avec son département ministériel.
Le secteur des start-up sera renforcé, a fait savoir El Mahdi Yacine Oualid par un certain nombre de mesures qui seront prises pour la promotion de l'écosystème des start-up, assurer un meilleur encadrement réglementaire et asseoir des mécanismes de financement et des structures d'accompagnement
telles que les incubateurs et les accélérateurs. «L'Algérie est le premier pays en Afrique à avoir introduit le financement participatif», a tenu à souligner le ministre délégué, tout en rappelant les avantages fiscaux concédés par l'Etat pour les entrepreneurs qui lancent des start-up, telles que la suppression des taxes (TVA, TAP et IBS), dans le but d'orienter les efforts de ces créateurs vers l'innovation.
Avec l'aide, notamment du ministère de la Justice, le département ministériel chargé de l'économie de la connaissance et des start-up compte aussi enrichir, selon le ministre délégué, l'aspect réglementaire portant sur la forme juridique des sociétés de type start-up.
Outre la création d'un label «Start-up», «Incubateur» et «Projet innovant» qui seront attribués après la mise en place du Comité national de labellisation, le ministre délégué a fait part, à cette occasion de la création d'accélérateurs avec le ministère de l'Energie et Sonatrach, qui donneront la possibilité aux porteurs de projets d'accéder à des mécanismes d'accompagnement, de coaching, de formation et de financement qui seront effectifs à partir du 1er novembre prochain au niveau du site technologique des Grands Vents (Ouled Fayet) à Alger et qui portera le nom «A-Venture» (Algeria Venture).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.