Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sonelgaz illumine la Libye
Export d'énergie et de savoir-faire
Publié dans L'Expression le 28 - 12 - 2020

Le Groupe Sonelgaz et la société énergétique libyenne Général Electric Compagny (Gecol) ont signé hier, à Alger une nouvelle convention de coopération, élargissant ainsi la coopération entre les deux entités à la production, au transport et à la distribution d'électricité et de gaz, selon le P-DG de Sonelgaz, Chaher Boulekhras.
Lors d'un point de presse, en marge de la cérémonie de signature, en présence du représentant diplomatique de l'ambassade de Libye en Algérie, Mohamed El-Jlidi, Boulekhras a fait savoir que cette nouvelle convention de coopération fait suite à celle précédemment paraphée entre les deux entreprises, dans le domaine de la production, précisant que ce partenariat est désormais élargi au transport et à la distribution d'électricité et de gaz, ainsi qu'aux énergies renouvelables et à l'aspect de la formation.»Concernant le renouvelable, Sonelgaz dispose d'un capital expérience sur les projets réalisés en termes d'engineering, de maintenance et d'exploitation des centrales.
Nous allons également développer cette coopération vers la formation et les services», a-t-il annoncé, soulignant que la crise sanitaire a permis aussi à Sonelgaz d'évaluer ses capacités de satisfaction des besoins nationaux et ceux des pays voisins, dans le cadre de l'export d'énergie et de savoir-faire.Selon le P-DG de Sonelgaz, la dynamique de coopération avec la Libye s'effectue dans le cadre d'un partenariat gagnant-gagnant. Il s'agit, a-t-il dit, d'exposer toutes les opportunités offertes et les intérêts communs aux deux entreprises. «Dans les jours à venir, nous allons créer un groupe de travail efficace sur les différents domaines de coopération entre les deux entités. Ce groupe oeuvrera à court terme, sur une phase d'urgence et à moyen et long termes à travers une coopération durable», a détaillé Boulekhras.
Pour sa part, l'autre signataire de cette convention, le président du conseil d'administration de Gecol, Wiam El-Abdeli, il a fait savoir que cette coopération entre dans le cadre de la poursuite des échanges ayant eu lieu entre les équipes des deux entreprises, suite à l'intervention des techniciens de Sonelgaz au mois d'octobre dernier, pour la réparation et la remise en état de la centrale électrique libyenne de Khoms, d'une capacité de 500 MW, en moins de 10 jours. Il s'est félicité du soutien de Sonelgaz «à ses frères en Libye pour faire face à l'important déficit de production électrique dans le pays». «Ce soutien a été mis en oeuvre à travers la contribution efficace des équipes de Sonelgaz dans la mise en service de 500 MW sur le réseau libyen, au terme des travaux d'entretien», a-t-il rappelé, présentant ses remerciements à la direction et aux équipes de Sonelgaz pour leur réactivité et leurs efforts, lors de leur intervention.
Par ailleurs, le P-DG de Sonelgaz a été interrogé concernant le raccordement des zones d'ombre au réseau de l'électricité et du gaz à travers le territoire national.Il a indiqué, à ce propos, qu'un plan d'urgence a été mis en place pour éliminer progressivement les zones d'ombre. Selon Chaher Boulakhras, les premières statistiques évaluent 3 700 zones d'ombre à travers le pays et près de 4 000, s'agissant de l'absence de raccordement en gaz. Le même responsable a fait savoir qu'en 2020, plus de 1.800 zones d'ombre ont été raccordées au réseau d'électricité et gazier, ajoutant que qu'avant même le début de ce programme, «Sonelgaz avait entrepris de pré-financer ces projets de raccordement des zones d'ombre à travers le pays.»
Lors de cette cérémonie, des prix ont été décernés aux équipes de Sonelgaz dépêchées en Libye, en octobre dernier, afin de procéder à la réparation de la centrale de production électrique de Khoms.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.